Copy
Communiqué de presse - Prix littéraire des collégiens
Ce courriel ne s'affiche pas correctement?
Voir dans votre fureteur.

Prix littéraire des collégiens 2021-2022 
UN PROCESSUS DE SÉLECTION REVU ET AMÉLIORÉ

Québec, le lundi 25 octobre 2021 — À quelques semaines de dévoiler les titres en lice de la 19e édition du Prix littéraire des collégiens (PLC), le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) révèle un nouveau processus de sélection et présente le jury mandaté pour nommer les cinq œuvres en compétition.

Contrairement aux éditions précédentes, c’est le personnel enseignant la littérature dans les collèges participants qui a été sollicité à la première étape du processus de sélection. Chaque établissement a ainsi soumis trois ouvrages narratifs s’étant démarqués dans la dernière année. La liste préliminaire des 10 à 15 titres les plus populaires a ensuite été transmise au jury formé de sommités issues du domaine littéraire. 

Mesdames Louise-Maude Rioux Soucy, Josée Boileau et Mélikah Adbelmoumen s’attardent maintenant à la lecture de ces romans, récits et recueils de nouvelles avec l’objectif de déterminer quelles seront les cinq œuvres en lice. La délibération sera supervisée par le RIASQ afin d’assurer le respect des critères et l’objectivité des discussions. Les titres sélectionnés seront dévoilés le mardi 9 novembre à l’occasion d’un lancement tenu virtuellement sur la page Facebook du PLC. 

Aux étapes subséquentes, ce sont près de 800 collégiennes et collégiens, issus d’une soixantaine d’établissements d’enseignement qui liront, résumeront, commenteront et critiqueront les ouvrages. Chaque institution devra élire une de ces œuvres qu’elle défendra à l’occasion d’une journée de délibération qui se tiendra pendant le Salon du livre de Québec, au mois d’avril 2022. L’auteure ou l’auteur décoré du Prix littéraire des collégiens recevra également la bourse Bourgie-Lemieux d’une valeur de 5 000 $. 

Ce projet, en plus de permettre à la population étudiante d’élargir sa culture littéraire, de développer son esprit d’analyse et son sens critique, sert de lieu d’expression des goûts littéraires de la jeunesse étudiante, et ce, depuis 2001.

À propos du RIASQ
En tant que médiateur culturel, le RIASQ a comme mission de s’investir dans l’organisation de loisir culturel pour la jeunesse collégiale du Québec. Il contribue et soutient significativement la vie culturelle québécoise, entre autre, en soutenant la pratique d’activités culturelles amateurs, en valorisant la langue française et en favorisant la diversité des expériences de création artistique et culturelle.
 
À propos de Louise-Maude Rioux Soucy, jurée
Louise-Maude Rioux Soucy dirige les pages culturelles du Devoir. Arrivée au tournant du siècle dernier dans le giron du média indépendant, alors qu’elle terminait son baccalauréat en journalisme, elle y a fait ses classes au général avant de se spécialiser en sciences puis en santé. Elle s’est un jour mis en tête de poursuivre une maîtrise en création littéraire, qui l’a menée à assumer pleinement sa passion pour les arts et les lettres. Elle a rejoint le secteur culturel en 2005, y trouvant, depuis, 
un perpétuel enchantement.
 
À propos de Josée Boileau, jurée
Journaliste depuis 1985, récipiendaire de plusieurs distinctions, Josée Boileau a travaillé dans les plus grands médias du Québec. Elle a particulièrement laissé sa marque comme éditorialiste et rédactrice en chef du quotidien Le Devoir.

Aujourd’hui, elle commente l’actualité sociale et politique à la radio de Radio-Canada et en chronique au magazine L’actualité. De plus, elle tient depuis quatre ans la chronique hebdomadaire « Roman d’ici » consacrée aux romans québécois dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Elle est également l’auteure de différents ouvrages, le plus récent étant Ce jour-là, Parce qu’elles étaient des femmes (Éd. La Presse, 2019 ; traduit en anglais en 2020), racontant le féminicide de Polytechique en 1989 et ses répercussions.
 
À propos de Mélikah Adbelmoumen, présidente du jury
Mélikah Abdelmoumen est née à Chicoutimi en 1972. De 2005 à 2017, elle a vécu à Lyon. Elle est titulaire d’un doctorat en littérature de l’Université de Montréal et a publié de nombreux articles et nouvelles ainsi que plusieurs romans et essais, dont Les désastrées (2013) et Douze ans en France (2018). Elle a été éditrice chez Groupe Ville-Marie Littérature, à Montréal, de juin 2019 à 2021. Son prochain livre, Baldwin, Styron et moi, paraîtra chez Mémoire d’encrier en février 2022. Elle est rédactrice en chef de la revue Lettres québécoises.

- 30 - 

Source : RIASQ

Renseignements : 
Hélène Bélisle
Directrice générale adjointe
418 877-9220, poste 203
hbelisle@riasq.qc.ca
 
Copyright © 2021 Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec, Tous droits réservés..