Copy
La lettre de l'Union des Plaisanciers Français - mai 2017
Cliquez ici si ce courriel ne s'affiche pas bien (absence d'image...)

Mai 2017
Lettre de l'Union des Plaisanciers
Français 

Club allié du Yacht club de France

Edito


Chers amis,

L’UPF évolue, se développe et fourmille de projets variés, à l’image de cette année 2017 qui démarre en trombe avec des évènements et manifestations hors du commun.
 
En effet le mois dernier, une délégation d’une douzaine de membres de l’UPF s’est rendue à l’invitation de Jacques REY, président de l’ACHP, l’Association des Cap Horniers de Plaisance.
Il s’agissait d’aller au Chili, tout d’abord à Valparaiso, à l’initiative du club des cap horniers chiliens pour fêter les 400 ans de la découverte du Cap Horn.
À vrai dire le 401ème anniversaire, puisque c’est bien le 30 janvier 1616 que des navigateurs hollandais ont tourné pour la première fois ce rocher, désormais célèbre pour ses « grosses colères».
"Au début des années 1600, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales avait le monopole de tous les transports marchands hollandais via le détroit de Magellan et le cap de Bonne-Espérance, les deux seules routes connues à l’époque pour rejoindre l'Extrême-Orient. 
Dans sa quête d’une voie alternative qui lui permettrait de briser ce monopole, le marchand hollandais Jacob Le Maire, accompagné du navigateur Willem Schouten, prit le large en direction de la Terre de Feu dans le but d’explorer le passage suggéré par Drake. Soutenu par les responsables municipaux de la ville hollandaise de Hoorn, l’expédition quitta le port avec deux navires, le Eendracht et le Hoorn, en mai 1615.
Le Hoorn fut détruit lors d’un accident en Patagonie, mais en janvier 1616, le Eendracht traversa le détroit, aujourd’hui appelé Le Maire, et aperçut une île surélevée au sud. Elle fut baptisée « Kapp Hoorn », en l’honneur des sponsors de l’expédition. Au moment où il fut découvert, le Horn était considéré comme le point le plus au sud de la Terre de Feu. Les mauvaises et imprévisibles conditions météorologiques, ajoutées à une mer toujours très agitée dans le passage de Drake, ont rendu l’exploration des environs difficile, et ce ne fut qu’en 1624 que l’on comprit que le Horn était une île. 
Le fait que l'Antarctique ne soit découvert qu’en 1820, alors qu’il n’est situé qu’à 650 kilomètres (400 milles) du Horn de l’autre côté du passage de Drake, et que pendant 200 ans une multitude de navires soient passés par là, est symptomatique des conditions extrêmes qui règnent dans cette région ».
Nous avons été reçus avec les délégations d’une dizaine d’autres pays (anglais, allemands, néerlandais, suisses, espagnols, italiens, portugais,…) par l’amirauté de la célèbre armada chilienne. 
Envoi des couleurs, discours, visite du musée des cap-horniers de Valparaiso, déjeuner au cercle naval, royal, la réception fut superbe et de grande qualité.
À refaire en 2020!!!
Ensuite nous avons rejoint Punta Arenas, port chilien au bord du Canal de Magellan, pour embarquer sur le Stella Australis.
Plutôt que de vous l’écrire, je cède la plume au Figaro Magazine de septembre dernier:

"Le cap Horn, 400 années de légende - Le Figaro

"16 sept. 2016 - Depuis la découverte du cap Horn, le vent et la mer ont tramé dans l'extrême sud de la Terre de Feu une histoire marine, grandiose et tragique. »
Voyage superbe dans une ambiance de qualité, avec des guides et accompagnateurs à la fois gentils et serviables, documentés et didactiques.
Nous ne pouvons que recommander cette Compagnie, soucieuse de son environnement et très active dans la préservation des sites où elle emmène ses passagers.
Le canal de Magellan, puis le canal de Beagle, avec la célèbre « allée des glaciers », un périple magique et envoûtant jusqu’au Cap Horn, difficile à raconter autrement qu’avec des images."

Au Cap Horn, nous avons posé une plaque dans le « phare du bout du monde » , à côté de celle posée par l’UPF en 1990 :
1617 - 2017
400 ème anniversaire de l’«invention» du Cap Horn
L’UPF est du voyage

Voilà une bien belle expédition. Mais ce n’est pas fini!
Après un bref « touch and go » à Santiago, nous sommes repartis pour l’île de Pâques qui a, elle aussi et au delà de toutes les attentes, tenu ses promesses.
C’est impressionnant de se retrouver sur une terre isolée, au beau milieu du plus grand océan du monde, pas loin du «point omega », l’endroit le plus éloigné de toute autre terre habitée.
 
Un, non trois volcans, une île volcanique et cependant riante, la grande houle pacifique,….
Mais surtout Cathy, une guide d’origine… suisse, ayant épousé un maori qui gère une plantation d’ananas, tatouée comme peuvent l’être les autochtones, ….et, avec cela, un puits de culture et de références; battant en brèche toutes les recherches et théories
sur les origines du peuplement de l’île;
sur les traces de cultures chiliennes, péruviennes, océaniennes qui relativisent les écrits de Thor Heyerdahl et autres dits savants;
sur les talents de navigateur, la connaissance des astres et des courants de ce peuple de marins;  
sur les raisons de la déforestation de l’île; 
sur les ravages anglais qui parquèrent les habitants pour élever des milliers de moutons; 
sur les fameuses statues debout, les moaï, qui sont toujours dos à la mer et dont on commence seulement à comprendre comment elles ont été transportées et dressées à parfois plusieurs kilomètres de leur carrière d’origine;
sur.….
Bref nous sommes  tous revenus enchantés, plus cultivés et plus modestes!!!!
 
Comme il nous était difficile de nous séparer après nos aventures patagones et pascales, la plupart d’entre ceux du voyage, plus quelques autres, se sont retrouvés la semaine dernière dans le Golfe du Morbihan pour participer à cette belle manifestation bisannuelle qu’est la désormais célèbre Semaine du Golfe. Le beau temps était de la partie,….
Mais ceci est une autre histoire qui se raconte en image, elle aussi. 
Alors laissons le temps à nos experts photographes de les collecter  et de vous les présenter dans notre prochain numéro du mois de juin.
 
Pendant ce temps, l’équipe des régatiers n’a pas chômé elle non plus et vous retrouverez dans les pages suivantes la relation de leurs courses et de leurs aventures, de la méditerranée au tour de Belle Île.
D’autres projets sont en cours qui verront partir nos membres en Corse avec l’équipe de Vogavecmoi, sur le Canal du Midi ou en Grèce…
 
Voilà bien les preuves du dynamisme de l’UPF, de celui de ses membres qui ont tous envie de projeter de nouvelles navigations mais surtout… de naviguer ensemble!
 
L’UPF va donc bien, réjouissons nous et continuons à provoquer et encourager toutes les initiatives.
 
Vincent LIGER-BELAIR
Membre du Comité

Rapport d'activité


Illustrations du voyage au Cap Horn de la délégation de l'UPF


Evénements et rencontres de l'UPF


J-8 pour la La Dolce Vela, Croisière Corse - Mer de Ligurie, 1ère édition


L'Union des Plaisanciers Français s'associe à VogAvecMoi.com et au forum du bateau pour proposer aux propriétaires de bateaux de se réunir pour une quinzaine de jours de navigation au départ de Port Grimaud à destination de la Corse, l'ile d'Elbe, de la mer de Ligurie et de la Côte d'Azur du samedi 17 juin au dimanche 2 juillet!
 
Liste des bateaux et équipiers inscrits : 

1°) Jacques Henri B. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Bateaux/Id/20764 (Lagoon 400S2)

Son équipage (complet) : 
Didier et Marjan  http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/3877
Philippe L. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Avis/Id/32753
Robert F. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/22988
Michèle D. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/1363
Valérie B http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/32004

2°) Jean K. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Bateaux/Id/35785 (Romanée)
Son équipage (complet) :
Gérard S.http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/30829
Edouard P. http://www.vogavecmoi.com/Compte/Profil/Id/38650
A cet équipage permanent, se rajouteront en se succédant deux équipières en Italie qui sont des amies au skipper :
Marina M. embarquera à Saint Florent le 19 et débarquera le 24 
Alessandra A. embarquera le 27 à La Spezia et débarquera à Impéria.

Suite aux désistements de deux bateaux, il reste de la place pour les bateaux qui souhaiteraient rejoindre la flottille!

Renseignements et inscriptions sur VogAvecMoi.
Jacques Henri Bord
j.bord@free.fr

19 au 26 août 2017 : Croisière en péniche en Camargue

Comme vous le savez, nous avons été contraints d'annuler la croisière en pénichettes en Bourgogne prévue ce printemps "faute de combattants".

Le Comité et moi-même vous proposons en remplacement une croisière d'été en pénichettes en Camargue qui partira de St-Gilles pour rejoindre l'étang de Thau (avec ses huîtres de Bouzigues) en passant par Aigues-Mortes, La Grande Motte, Frontignan et Sète, et retour.  Cette croisière se déroulera du 19 au 26 août 2017. 
Merci de me dire si vous êtes intéressé par ce projet, toute réservation devant être accompagnée d'un chèque de 300 € par personne à l'ordre de l'UPF et envoyée à l'adresse personnelle du Président, ci-dessous. 
Merci de me répondre même si vous ne pouvez pas être des nôtres. 

 
Didier ROMAIN
68 avenue des fusillés de Châteaubriant
94100 Saint-Maur
didier.y.romain@wanadoo.fr
06.76.23.91.64

Sillage de nos membres


Iles de Lérins, 06

Féerie des mouillages !!!!
Coucher de soleil aux îles de Lerins ... A bord de Bord à Bord.
J-H Bord

Rade de Toulon, 83 pour l'investiture du nouveau Président de La République

Petit "coucou" depuis la rade de Toulon où les navires armés ont hissé le Grand Pavois en l'honneur du nouveau Président de la République.
Repos ! Vous pouvez fumer.
J-H Bord

La vierge noire de la Basilique de Sainte-Marie de la Mer

Pour ceux qui vont naviguer en Camargue en août 2017 et pour tous ceux qui pourraient passer aux Saintes-Maries de la Mer, lorsque vous visiterez la basilique, vous pourrez voir dans l'une des vitrines de la nef une vierge noire qui a été sculptée à partir de houille des mines de Silésie que les mineurs ont donnée à l'artiste à 1.500 m sous terre.

Les Monuments Historiques ont demandé que l'œuvre soit installée dans la basilique, en relation avec le pèlerinage des gitans.

C'est un membre de l'UPF, Isabelle Béné-Hallet, qui a réalisé cette œuvre.

 Lors de notre navigation en pénichette en août prochain, nous organiserons une visite.

Didier ROMAIN

Président 

Castagnole X : les nouvelles du week-end du 08/05/2017

Gros week-end !
Pour terminer les préparatifs de l’Armen, la plupart d’entre nous avaient donné procuration pour les élections présidentielles et heureusement car le temps fut bien rempli.
Préparatifs intensifs le vendredi jusque tellement tard que nous n’avons pas pu aller à l’apéro du YCCA !
Samedi matin, l’équipage de 9 (Marie, Loick, JB, Etienne, Yorick, Romain, Rodolphe, Jeannet et moi) a fait le plus de préparatifs possible avant d’aller s’entraîner deux heures, notamment aux manœuvres de spi avec chaussette.
Déjeuner rapide et nous disputons le record de la Vielle avec (enfin !) du vent : W 4 à 5. De belles disputes sur l’eau qui nous ont mis à la troisième place. Le record de la Vieille a été battu par le Grand Soleil 37 de Jacques qui  a maintenant mat et bôme en carbone depuis son démâtage de retour des Sables d’Olonne.
La remise des prix du Challenge Axa a été faite par la même occasion, récompensant notre 3ème place après 21 courses.
Les Castagnole en grande tenue (merci JB) ont évidemment été très applaudis, ne fut-ce que pour la contribution à l’ambiance que constitue l’assiduité de notre équipage majoritairement parisien.
Sans attendre d’être complètement ivres, nous sommes retournés à bord accueillir Marcus, faire les derniers préparatifs et briefings, et prendre la mer pour notre « nuit de préparation à l’Armen » qui a commencé, malgré un vent d’Ouest force 5 bien établi, par un exercice d’homme à la mer quasi nocturne.
Navigation en deux quarts toute la nuit allant faire le tour de Belle-Ile en passant au Nord des Birvideaux pour rentrer juste à temps pour le départ de ceux qui votaient « personnellement ». L’excellent et sympathique coaching de Marcus nous a permis d’affronter les conditions océaniques avec de la mer et du vent dans de bonnes conditions de sécurité et de performance. Le debriefing a fait ressortir beaucoup de plaisir mais aussi plusieurs points à améliorer.
Dès que nous avons un peu récupéré de la nuit et nous sommes restaurés de façon consistante, nous avons attaqué tous les points à améliorer avec l’énergie retrouvée.
Dîner pas trop tardif et personne à bord n’a souhaité sortir faire la fête avant de se coucher, même pas Romain !
Petite sortie d’entraînement matinale lundi matin, par petit temps, qui nous a permis de faire plusieurs manœuvres de l’homme à la mer, avec effet de surprise total, certaines sous spi dont une où c’était justement le n°1 qui était tombé à l’eau. Les manœuvres de spi avec chaussette ont été perfectionnées à cette occasion. Et nous avons même testé le gouvernail de secours réalisé avec des pagaies et la gaffe pour le cas de perte du safran. C’est mieux d’avoir le safran !
Retour au port pour repas de bonne heure et derniers préparatifs Armen.
Les exigences de sécurité pour l’Armen Race sont maintenant satisfaites.
Pour terminer, nous avons rangé les choses inutiles en course dans le garage et sorti le bateau de l’eau. L’antifouling est toujours aussi beau !
 
Encore un magnifique week-end. Seul petit accrochage : alors que nous étions amarrés au port dimanche après-midi, le POGO 2 qui était amarré sous notre vent a démarré son moteur en prise en marche avant. Comme il n’avait pas de garde avant, il est venu cogner de son étrave notre jupe arrière et cela nécessitera une petite réparation que nous essayerons de faire faire avant l’Armen Race pour ne pas naviguer avec un pansement.
 
Ces préparatifs nous ont amenés à changer considérablement l’aspect intérieur du bateau qui est maintenant apte à accueillir un équipage de 10 sur plusieurs jours dans des conditions de confort et d’efficacité…que nous allons bientôt éprouver ! Un grand merci à tous les travailleurs.
 
Amitiés à tous,
Michel
 
Michel Entat
Castagnole

Nouvelles des clubs partenaires


Yacht Club de Port Grimaud


Quelques informations sur les activités du YCPG en 2017 en vue de la saison estivale qui approche. 
Lire la lettre d'information n°5

Association des Amis du Musée de la Marine

Pour information : 

Le vitrail de 4.70 m x 2.40 m qui ornait la chapelle du paquebot FRANCE sera exposé (ainsi que sa maquette originale accompagnée de documents) à Chartres tout près de la Cathédrale, de juin à octobre.
Nous vous joignons quelques photos et les références de l'exposition.
Cordialement
Secrétariat AAMM
 
 

Vu ou lu sur la toile


Les "Quilles en l'air"


Equihen-Plage est le pays des "Quilles en l'Air". Autrefois, il en existait un véritable village. Ces habitations de pêcheurs étaient constituées d'une barque retournée.
Equihen-Plage était jusqu'au début du 20éme siécle un port d'échouage.
Les bateaux de pêche (harenguiers ou flobarts) venaient s'échouer à chaque marée sur la plage.
Les équipages les faisaient alors glisser sur le sable pour les remiser sur le perré et ainsi les mettre à l'abri. La coque en bois s'usait donc.
Lire la suite

La lettre de l'Institut Océanographique n°7 mai 2017

Depuis la première Monaco Blue Initiative, think tank créé à la demande de S.A.S. le Prince Albert II il y a huit ans, la Principauté n'a cessé de stimuler des échanges sur l'avenir de l'océan.
Co-organisée par la Fondation Prince Albert II et l'Institut océanographique, l'édition de 2017 a vu la participation de personnalités prestigieuses liées à la gestion et à la conservation de l'océan : Pascal Lamy, Sylvia Earle, Cathy Novelli, Karmenu Vella...
Cette édition a aussi vu naître la Monaco Ocean Week, rassemblant les acteurs monégasques de l'océan autour d'un programme d'événements collectifs.
Lire la suite

Coupe de l'América : Les contrôles à la barre du Class AC par Franck Cammas


Sur la coupe de l'America, le barreur ne fait pas que barrer. Je vous explique dans cette vidéo tous les contrôles que j'ai à ma disposition. Car en plus de contrôler le cap du bateau, je gère également son vol, sa hauteur par rapport à l'eau, la chute du foil au vent dans les virements ... Bonne visite !

Voir la vidéo

Coupe du Monde de Funboard : deux Français sur le podium en Costa Brava!

La troisième étape de Coupe du Monde de Funboard s’est achevée aujourd’hui en Costa Brava avec deux Français sur le podium : l’homme aux 23 titres de Champion du Monde, Antoine Albeau s’impose sur l’épreuve devant le Vice-Champion du Monde en titre, Pierre Mortefon. Les eaux catalanes ont une fois de plus réussi aux Français et ont offert de superbes conditions pour le slalom permettant de disputer plusieurs tableaux d’élimination.
Source : FFV

Les Dames de Saint-Tropez sont restées à quai

Il n’y aura donc pas eu de course comptabilisée pour cette sixième édition des Dames de Saint-Tropez. Vingt voiliers de Tradition avec près de deux cent femmes à bord étaient prêts à en découdre. Après une petite journée d’entrainement vendredi 5 mai 2017 avec de bonnes conditions, les deux journées suivantes ont été rudes. Face aux belles, Eole s’est déchaîné, avec un fort vent d’Est et de la houle le samedi 6 mai, et du mistral le dimanche 7 mai. Mené par Michelle Urando et Danielle Armanien, le comité de course a pourtant donné le maximum pour entamer au moins une course le dimanche mais, après quelques ronds dans le Golfe de Saint-Tropez, face au mistral qui s’intensifiait, les bateaux n’ont pu que retourner en sécurité au Port de Saint-Tropez.

35 postières participent à la Tall Ships Regatta 2017 !

Sur le Belem, 35 postières à la manœuvre pour une étape "Tall Ships Regatta".  440 candidates :  76 d'entre elles ont été choisies sur dossier et, après des épreuves de sélection, 35 ont été retenues.

Elles on passer dix jours à bord du Belem en mai entre le Portugal et les Canaries.

Lire la suite

Source actunautique.com

Trois médailles françaises aux Championnats d’Europe de RS:X, FINN et 470 

  • Louis Giard, Champion d’Europe en RS :X
  • Jonathan Lobert, Champion d’Europe en Finn
  • Guillaume Pirouelle & Jérémie Mion, Vice-Champions d’Europe en 470 
Source FFV

La réédition du Guide manœuvre d’Éric Tabarly, préface et dessins de Titouan Lamazou


La réédition du Guide Manœuvres d’Éric Tabarly, préface et dessins de Titouan Lamazou. 
La première édition de 1978 est reprise aux Editions Gallimard et sera en librairie le 19 mai prochain au prix de 19,90 €.  Il s'agit d'un ouvrage culte, des manœuvres les plus simples aux réglages les plus précis des voiles afin d'optimiser un bateau.
 
A acquérir à tout prix. 
Didier ROMAIN 
Source :  Atout Nautic
 
.

Le Smeralda888 « BEDA » de Timofey Sukhotin  remporte la coupe de l’hippocampe 2017


C’est un carton plein pour la 12ème édition de la Coupe de l’hippocampe à Saint-Tropez qui a eu lieu du 21 au 23 avril 2017 ! Les équipages des sept voiliers « Smeralda888 » venus de Monaco ont bénéficié de très belles conditions permettant au comité de course de la Société Nautique de Saint-Tropez de lancer au total neuf courses sur le plan d’eau du Golfe de Saint-Tropez, soit le maximum de courses à effectuer.  
Lire la suite
Facebook
Site web de l'UPF
Facebook
Site web de l'UPF
Forward to Friend
Copyright © 2017 UPF, All rights reserved.


Ne plus recevoir de courriel de l'UPF    Modifier mes préférences de réception 








This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
UPF · 41 Avenue Foch, 75116 Paris, France · Paris 75116 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp