Compte rendu des ateliers d'échanges pluridisciplinaires du 2e semestre 2013
Newsletter RéuCARE: compte rendu ateliers d'échanges pluridisciplinaires du 2e semestre 2013
Le 7 septembre et le 9 novembre 2013, RéuCARE organisait des ateliers d'échanges de pratiques réunissant des professionnels de santé de disciplines variées. 
 
Ces ateliers ont pour but de permettre aux professionnels de se rencontrer, d’échanger sur leurs pratiques professionnelles concernant les personnes à risque cardiovasculaire et rénal  (constats, réussites et difficultés) et de produire des recommandations autour des thèmes abordés.  Pour chaque thème, un expert anime les échanges et témoigne de sa pratique.
 
Dans le but d'améliorer les pratiques, les participants ont souhaité diffuser certaines recommandations et éléments importants qui sont ressortis des ateliers.  Nous les présentons ici. 
 

Plantes médicinales et risque cardio-vasculaire et rénal
Dr Claude MARODON, pharmacien et Dr Julie DUTERTRE, médecin généraliste (7 sept et 9 nov 2013)
 
Éléments qui ressortent de l’atelier d’échanges:
  • RéuCARE propose d’aider à organiser la pharmacovigilance autour des plantes médicinales en questionnant les patients du réseau sur leur utilisation de la pharmacopée traditionnelle.  Les utilisations dangereuses seront notamment transmises à son médecin traitant.
  • L’automédication par les plantes médicinales est une réalité: Elle est efficace, perturbatrice et peut entraîner de graves problèmes.  Attitude à tenir: être à l’écoute et ne pas nier ni dénigrer; en tenir compte dans l’adaptation de la posologie des médicaments. 
  • Éviter les plantes toxiques: Certaines plantes sont toxiques pour les patients à risque CV et rénal si elles sont utilisées avec une mauvaise posologie.
Pour en savoir plus…
Présentation du Dr C. MARODON

La diététique pour le patient insuffisant rénal chronique (IRC)
Lucie CHAPIN, diététicienne ASDR ( 7 sept 2013)
Marina HOAREAU, diététicienne AURAR (9 nov 2013)
 
Éléments qui ressortent de l’atelier d’échanges:
  • Prendre le temps d’expliquer: Dès le début de la maladie, expliquer au patient les répercussions de sa maladie afin qu’il comprenne les enjeux de la gestion des apports en protéines et en sel.
  • Attention à la dénutrition: Les restrictions alimentaires peuvent provoquer la dénutrition, car les repas deviennent "insipides" aux yeux des patients.  Surveiller le poids et l'albuminurie pour éviter la survenue fréquente d’une dénutrition chez le patient IRC.
Pour en savoir plus…
Présentation de Mme L. CHAPIN 
Présentation de Mme M. HOAREAU
 
L’abord de la consommation de tabac avec le patient à risque cardio-vasculaire et rénal
Dr Alain BESNARD, médecin généraliste-tabacologue (7 sept et 9 nov 2013)
 
Éléments qui ressortent de l’atelier d’échanges:
  • Il est capital de prendre en compte l’individu, son environnement et le produit de l’addiction pour personnaliser la prise en charge et agir efficacement.
  • Proposer à tout patient le conseil minimal :
    • Est-ce que vous fumez? 
    • Avez-vous déjà  essayé  d’arrêter ?
    • Si vous le souhaitez, on peut vous aider.
  • Prescription et suivi: Le suivi du patient en sevrage tabagique est très important: en combinaison avec le traitement, le suivi améliore grandement les chances de réussite du sevrage. 
Pour en savoir plus…
Présentation du Dr A. BESNARD
 

La prévention cardiovasculaire
et rénale à La Réunion:
un défi à relever ensemble!
Copyright © 2014 RéuCARE, Tous droits réservés

Email Marketing Powered by Mailchimp