Copy
Publie.net : nouvelles de mars
View this email in your browser
Share
Tweet
Forward to Friend
+1

Penser à l’autre.

Au-delà de son seul confort.

Au-delà des préjugés, de cet entre-soi clivant, voire discriminant.

Penser à l’autre, et être capable d’actes dont la portée va au-delà de notre seul confort.

Pas un jour ne passe sans que nous entendions ou vivions des événements troublants. Assèchement budgétaire, politique d’austérité, mais aussi — et c’est bien plus inquiétant —, méfiance généralisée. Certains argueront que la peur fait vendre des TV à écrans plats et favorise la malbouffe, d’autres qu’il s’agit là de fatalité.

Chez publie.net, nous choisissons au contraire de croire. Point de naïveté dans ces propos, nous sommes tous conscients des difficultés du quotidien. Croire, c’est avancer. Avancer vers l’autre, accorder sa confiance, œuvrer.

Sans chercher à révolutionner nos modes de vie et de pensée. Sans alarmisme. Mais avec la profonde conviction, en tant qu’acteur culturel, mais aussi simple citoyen, qu’il nous appartient de traduire cet engagement au quotidien.

Qu’il s’agisse de promouvoir ce lire/écrire qui nous est si cher (supprimant par la même occasion des clivages d’un autre âge), ou d’abonder vers des initiatives collectives telles que Peuple à peuple (http://www.kisskissbankbank.com/de-peuple-a-peuple) qui a le courage de nous montrer qu’une contribution collective est possible à l’heure où le peuple grec est plus que jamais pris en étau par nos institutions européennes, un projet mené tambour battant sur la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank et défendu, entres autres, par les auteurs Philippe Aigrain et Marie Cosnay, chacun apporte humblement sa pierre à l’édifice.

Agissons.

Défendons cette ouverture.

Œuvrons à la transmission de nos passions, et avançons.

Accueillons également avec fierté et amitié une toute nouvelle collection : THTR. Codirigée par Arnaud Maïsetti & Christophe Triau, elle se propose de publier des textes pour le théâtre d’aujourd’hui, de défendre ces mots qui affrontent notre présent ou le questionne dans la langue. De sublimes publications à venir et que je vous invite à découvrir.

Enfin, de vous souhaiter à tous un bon Printemps des Poètes, 17e du nom.

Lisez, 

vibrez,

et faites passer.
 

Littérairement vôtre

Gwen Catalá & l’équipe de publie.net

NOUVEAUTÉS


L'ESA, en coédition avec Publie.net, propose ce mois-ci deux nouveaux titres : Biblio Paradigme (Éric Harasym) et Giulio Paolini : l'exposition d'une exposition (Maria Volant).
Téléchargez-les en cliquant sur les couvertures.

À VENIR


Le 8 avril, paraîtront en papier et numérique, deux textes de Maryse Hache : les Baleine Paysage, désormais regroupées en un volume, et la réédition de Passée par ici, un livre précédemment publié au Centre d'éthique clinique en 2006.
Merci en particulier à Christine Jeanney, Louise Imagine, Guillaume Vissac, Jean-Yves Fick et Brigitte Evano qui permettent de faire naître ces projets.
À partir du 3 avril, une nouvelle collection voit le jour : THTR, avec deux premiers textes : Jusqu'à ce que… (de JY) et Des voix sourdes (d'Armin Erfani), bientôt disponibles pour les abonnés au catalogue publie.net… À suivre, donc ! Arnaud Maïsetti et Christophe Triau sont les deux directeurs de cette collection.

http://www.publie.net/les-collections/thtr/

ZOOM AUTEUR

Tous les mois, nous mettons l’accent sur un auteur au travers de quelques questions.

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir Jean Olmedo et son polar : Ouest.



Jean Olmedo, qui êtes-vous ?

Je suis quelqu’un qui a vu un jour le soleil se lever sur Cap Cod. Je suis l’écho d’un poème d’Anne Hébert où il est question d’arbres et de filets. Je suis un collectionneur de vignettes de marabout. Je suis le propriétaire d’un petit chien bicolore. Et je suis un écrivain français. Je veux dire par là que j’essaie de tirer le meilleur parti possible de la langue dans laquelle j’écris. De la faire danser, vivre et chanter. Dans mes mots, il y a, je crois, j’espère, certaines choses qui ne pourraient pas être dites dans une autre langue que la mienne, et qu’aucune traduction, jamais, ne saurait refléter.

Parlez-nous de votre travail. Quel est le thème d’Ouest ?

Ouest, au départ, c’est un livre sur l’exil et le déracinement, un livre qui se cherche et tourne en rond. Puis vient la lecture du Dernier baiser, de James Crumley : ce roman, l’un des meilleurs que je connaisse, m’apporte tout à la fois une forme (celle du polar), une désinvolture, un humour, ainsi qu’un intérêt marqué pour le dialogue. Je commence donc à écrire, sans plan, en essayant d’intégrer la leçon de Crumley, mais sans déférence excessive non plus. La ville que j’habite alors, une ville moyenne de l’ouest français, copieusement arrosée, m’offre un cadre idéal pour cette histoire, celle d’un homme qui vit douloureusement le fait d’être éloigné de son pays natal. Tandis que j’écris, le lieu, son climat, son atmosphère finissent par prendre presque autant d’importance que l’intrigue. N’étant pas moi-même très au fait des techniques policières, je choisis de faire de mon personnage un néophyte projeté bien malgré lui dans une histoire macabre et qui progresse, à son corps défendant, vers une vérité dont il se serait peut-être bien passé.

Lire la suite de l'entretien sur le site de publie.net

SE PROCURER LE LIVRE

MISES À JOUR

SUR LE WEB


Un projet lancé par Olivier Le Deuff et ses étudiants va voir le jour le 16 mars prochain : http://jthomasson.publie.net. Construit autour des livres de l'auteur et chercheur en science de l'information, ce site est une extension des écrits du célèbre journaliste Jägere Thomasson. Il ne vous reste plus qu'à le découvrir bientôt, et en attendant, lire ses enquêtes…



La dernière en date, c'était Dance into the Cloud et on en disait ceci :


Aujourd'hui, la multinationale et superpuissante Argos étend ses ramifications jusque dans la vie privée des citoyens sans être inquiétée le moins du monde. Grâce à son célèbre Cloud, elle est la grande prêtresse de la guerre des données. Mais peut-on accepter qu'une entreprise privée s'arroge tous les pouvoirs et domine le monde ? Car il s'agit bien de cela, en vérité... Dominer. Jägere Thomasson, la quarantaine bien tassée, vieux briscard journaliste et solitaire, mène l'enquête avec son fidèle acolyte, le policier Dave Volpe. Bars insolites— superbe scène au coeur des nuits d'amours transgenres —, interviews, immersion dans le quotidien d'un journaliste chevronné, manipulations... Le danger rôde dans cesse et Thomasson se sait surveillé de très près... Argos peut-elle toujours gagner ?

RENDEZ-VOUS


Michel Torres sera à Sauramps Librairies de Montpellier ce vendredi 13 mars à 18h pour parler du deuxième tome de La Saga de Mô : Aristide. Lire ce qu'on en dit ? C'est du beau, c'est du grand ! http://lasagademo.publie.net/revue-de-presse/
 
Share
Tweet
Forward to Friend
+1
Share
Copyright © 2015 Publie.net, All rights reserved.


unsubscribe from this list    update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp