Copy
Visualisez cette newsletter dans votre navigateur
Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous notre prochaine tribune libre qui paraîtra dans le bulletin municipal de mars / avril 2015. Chaque élu a droit à 400 caractères espaces compris - soit moins de 3 "Tweets" par élu - c'est peu pour laisser s'épanour la liberté d'expression !
 
Privilégions les emplois aux logements
 
Richard Duvauchelle,
Monique Fournier (monique-fournier.blogspot.com)
Frédérick Junguenet,
Bénédicte Savatier
Cédric Thoma (cedric-thoma.fr)
Rachel Bertrand
 
Le maire de Fontainebleau a annoncé son intention de construire de nouveaux logements pour atteindre 2000 habitants supplémentaires. Une déclaration dont on ne retrouve aucune trace dans son programme municipal en mars 2014.
 
Certaines constructions sont déjà en cours dans le Quartier de la Plaine de la Chambre (110 logements sociaux) ; les logements créés sont tous un étage plus haut que les immeubles existants, marquant une volonté de densification.

D’autres projets sont à venir : à la place de l’hôpital au Bréau  800 logements sont prévus tout comme sur les terrains face à l’INSEAD (11 000m2). L’ancien garage Opel, l'ancienne caserne Chataux, à côté de l’hôpital seraient destinés à des logements en partie sociaux. Trop denses disent à l’unanimité les riverains et les associations de défense du patrimoine. Ils ont raison.
 
Pourquoi ne pas plutôt s'employer à remettre sur le marché les 1 600 logements vacants existants ? Pourquoi supprimer les aides aux rénovations de façades de la Communauté de Communes – suppression effective au 1er janvier 2015 – si l’objectif est de réhabiliter nos logements ? Construire avant même de rénover l’existant n’est pas un choix responsable.
 
Notre priorité sur les terrains disponibles est de créer des emplois en installant des entreprises. Fontainebleau manque aujourd’hui plus d’emplois que de logements. Installer de nouveaux habitants sans travail, cela signifie des actifs supplémentaires dans les trains (déjà bondés) pour Paris. La Ville devrait s’inspirer du Château qui investit dans son patrimoine (120M€ pour les années à venir), créé un centre international de tourisme mais surtout envisage de dédier les Héronnières, aujourd’hui à l’abandon, au Conservatoire d’Art Dramatique de Londres.  

Nous souhaitons également voir la Municipalité s’investir pour davantage de services et commerces de proximité, le maintien du collège Lucien Cézard en centre-ville ou la consolidation de l'offre de loisirs associative ou privée.

Une stratégie plus efficace, plus durable et qui rapporte davantage qu’une politique uniquement dédiée à la construction de logements dans un marché immobilier déjà en crise…       
 
Nous suivre
Blog de Cédric Thoma
Nous contacter / S'inscrire à la lettre d'information
La Chambre Régionale des Comptes a rendu un rapport sur la gestion budgétaire de Fontainebleau sur la période 2007 à 2013 concluant à une "situation tendue tant en ce qui concerne le niveau d'endettement que celui de sa capacité d'épargne" Retrouvez l'analyse de nos colistiers Monique Fournier et Cédric Thoma sur le sujet.
Jeux de Dames est une initiative associative entièrement bénévole organisée à l'occasion de la Journée de la Femme. Découvrez des femmes talentueuses comme vous ne les avez jamais vu dans les commerces de notre Ville ! Exposition d'artistes contemporaine à la Galerie 17et vernissage le vendredi 6 Mars à 17h. Toutes les infos ici
120M€, c'est le montant de l'aide accordé par le Ministère de la Culture au Château de Fontainebleau. Une manière de conforter l'excellent travail accompli par Jean-François Hébert et ses équipes à la tête de l'établissement public autonome du Palais National. Tous les détails ici
Après les fouilles archéologiques, le déplacement des réseaux électriques, la découverte d'amiante retarde une nouvelle fois le début du chantier de la Place de la République. Une ancienne canalisation de récupération des eaux usagées de l'ancienne Halle (une centaine de mètres d'après la Mairie) contient de l'amiante et doit donc être retirée avant les travaux. La prise en charge financière n'est pas encore définie. + d'informations ici !
Nous avons appris avec tristesse la disparition de Jean-Alec Ducros, adjoint au Maire en charge des finances de la Ville. C'est la deuxième disparition de cette nouvelle mandature après Patrick Chadenet, conseiller municipal, et le troisième drame en moins d'un an après celle de Philippe Mahut, adjoint aux sports.
Nos pensées se tournent vers sa famille et ses proches
Share
Tweet
Forward


Se désabonner    Préférences