Copy

 

Communiqué

Pour diffusion immédiate


Le RÉFO se réjouit de la signature de l'entente de financement pour l'UOF

Ottawa, le 22 janvier 2020 - Le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) se réjouit de la signature d’une entente de financement entre le gouvernement fédéral et provincial pour le démarrage de l’Université de l’Ontario français (UOF).
 
L’entente, qui intervient à la suite de l’entente de principe convenue entre les deux paliers de gouvernements le 7 septembre dernier, prévoit un financement à hauteur de 63 millions (50% des coûts totaux de démarrage) par chacune des parties, dans un modèle novateur où le fédéral financera les 4 premières années du démarrage, et où le gouvernement provincial prendra le relais pour financer les 4 années suivantes.
 
"C’est une excellente nouvelle pour toutes les Franco-Ontariennes et tous les Franco-Ontariens. La venue d’une institution universitaire francophone pourra bonifier l’offre existante, et nous permettra de nous rapprocher du désir largement exprimé par notre communauté d’avoir une gouvernance des programmes postsecondaires francophones par et pour nos communautés. Cette université viendra augmenter la compétitivité économique de l’Ontario et du Canada en répondant aux besoins criants de formation universitaire en français dans le Centre-Sud-Ouest, tout en offrant une formation à la fois novatrice et proche des réalités du marché à la population francophone. Bien que nous sommes conscients que le travail ne fait que commencer, il s’agit tout de même d’un pas de géant qui a été franchi, et nous croyons que l’Ontario et le Canada en ressortiront à terme gagnants.
 
De notre côté, nous nous entretenons de façon régulière avec l’équipe de l’Université de l’Ontario français et nous continuerons de travailler avec toutes les parties prenantes afin de nous assurer que cette nouvelle institution réponde aux besoins des étudiantes et étudiants francophones de l’Ontario.”, de déclarer Marie-Pierre Héroux, présidente du RÉFO.
 
L’équipe du RÉFO désire souligner le travail inestimable effectué par l’honorable Mélanie Joly, Ministre du Développement économique et des Langues officielles, par l’honorable Caroline Mulroney, Ministre des Transport et Ministre des Affaires francophones, par l’honorable Ross Romano, Ministre des Collèges et Universités, ainsi que par Mme Dyane Adam, présidente du Conseil des gouverneurs de l’Université de l’Ontario français. Ils et elles ont joué un rôle instrumental dans la réalisation de cette entente. Le RÉFO désire également souligner la contribution de ses partenaires communautaires, plus spécifiquement l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) et la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), qui ont eu un apport de premier plan dans la réalisation du projet de l’Université de l’Ontario français depuis les États généraux sur le postsecondaire en français en Ontario, menés par le RÉFO en 2013.
 

- 30 -

Le RÉFO regroupe les 22 000 étudiant.e.s de l’Ontario français qui étudient dans une des 11 institutions postsecondaires de la francophonie ontarienne et qui se mobilisent envers la réalisation d’objectifs communs. Sa mission est de défendre le droit des étudiant.e.s de l’Ontario français d’étudier en français dans le programme et la région de leur choix dans un contexte où elles et ils gèrent les leviers de leur éducation, afin qu’ils et elles puissent s’épanouir dans l’ensemble de la communauté franco-ontarienne et puissent y contribuer.


Contact média : 
François Hastir
Directeur général
Tél. : 613-857-1333
dg@refo.ca 




© 2019 Regroupement étudiant franco-ontarien
320, rue Lajoie, Ottawa (Ontario) K1L7H4
Vous êtes inscrit.e à notre liste de diffusion. 
Désabonnez-vous ou modifiez vos préférences






This email was sent to <<Courriel>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Regroupement étudiant franco-ontarien · 320, rue Lajoie · Ottawa, ON K1L 7H4 · Canada