Copy
En partenariat avec 

 

Communiqué

Pour diffusion immédiate


Le RÉFO et ses partenaires lancent une pétition à l'Assemblée législative de l'Ontario afin d'obtenir une université francophone dans le Nord-Est

Ottawa, le 19 avril 2021 - Suite à l'annonce par l'Université Laurentienne, lundi le 12 avril dernier, de la fermeture de 28 programmes en français, et de la dissolution de la fédération laurentienne, le Regroupement étudiant franco-ontarien et ses partenaires ont lancé la présente pétition à l'Assemblée législative de l'Ontario afin de faire les demandes suivantes:

- Assurer dans les plus brefs délais le rapatriement à l’Université de Sudbury de tous les programmes et les cours offerts en français, et le transfert de toutes les ressources matérielles, physiques, humaines et financières (incluant de façon non limitative les archives, bourses, dons, et droit d’auteur) en lien avec l’offre de services en français et la programmation francophone de l’Université Laurentienne, disponibles et offerts en date du 9 avril 2021;

- Mettre en place un moratoire d’un an, renouvelable, sur tous les programmes francophones de l’Université Laurentienne et de ses universités fédérées offerts en date du 9 avril 2021, afin d’assurer qu’ils puissent être offerts dans leur intégralité d’ici la fin de la transition des ressources et programmes francophones vers l’Université de Sudbury ;

- Établir une commission de mise en œuvre qui sera chargée d’assurer le transfert des programmes vers l’Université de Sudbury et d’appuyer cette dernière dans son développement, dans un contexte de pérennité de l’enseignement postsecondaire en français dans le Nord de l’Ontario ; laquelle considérera en priorité les besoins des étudiant.e.s francophones actuel.le.s et futur.e.s ;

- S’assurer, par tous les moyens, que les étudiant.e.s actuel.le.s des programmes francophones touchés par la restructuration de l’Université Laurentienne puissent obtenir un diplôme dans le programme au sein duquel ils/elles étaient inscrit.e.s en date du 9 avril 2021, sans cours ou coûts supplémentaires à ceux déjà prévus initialement.

Le RÉFO est fier de pouvoir compter sur l'appui officiel de la Coalition nord-ontarienne pour une Université francophone, de l'ACFO Sudbury, et de la Fédération de jeunesse franco-ontarienne (FESFO) dans ses démarches.

"Pour nous, il était important de travailler en collaboration avec la Coalition, l'ACFO Sudbury et la FESFO, car nous voulons que cette université réponde aux besoins des étudiant.e.s futur.e.s et actuel.le.s et des communautés du Nord de l'Ontario. Les annonces récentes nous montrent que l'option du bilinguisme n'est plus viable pour la région, et qu'une institution doit être pensée par, pour, et avec la communauté du Nord afin d'assurer la pérennité de l'enseignement universitaire en français dans la région", de déclarer Ephraim Porou, président du RÉFO.

Le RÉFO est également heureux de constater que ces demandes ont, depuis, été reprises par plusieurs organismes, dont le Regroupement des professeurs francophones de l'Université Laurentienne, et le Nouveau Parti Démocratique (NPD) de l'Ontario. Nous sommes également heureux d'annoncer qu'une collaboration avec la députée France Gélinas rend possible l'envoi d'une copie papier par la poste, sans frais, à tous les résidents de l'Ontario qui en ferait la demande. Cette initiative permettra de favoriser la plus grande participation citoyenne possible, tout en respectant les normes et consignes sanitaires en vigueur.

Nous vous invitons à télécharger cette pétition et à la signer à la main afin de faire savoir à notre gouvernement que nous voulons notre université francophone dans le Nord-Est de l'Ontario.

Cliquez ici pour télécharger la version française de la pétition

Cliquez ici pour télécharger la version anglaise de la pétition

Cette pétition est également disponible au www.refo.ca/Pétition
 

Le RÉFO invite également tout.e étudiant.e ou futur.e étudiant.e touché.e par les coupures de programmes et de cours à l'Université Laurentienne à nous contacter et partager leur histoire à info@refo.ca

Merci de votre appui! N’hésitez pas à partager cette action sur les médias sociaux avec le mot-clic #ParPourEtAvec
 

Le RÉFO tient à remercier Jacqueline Gauthier pour le travail de traduction de la pétition vers l'anglais.

- 30 -

Le RÉFO regroupe les 30 000 étudiant.e.s de l’Ontario français qui étudient dans une des 11 institutions postsecondaires de la francophonie ontarienne et qui se mobilisent envers la réalisation d’objectifs communs. Sa mission est de défendre le droit des étudiant.e.s de l’Ontario français d’étudier en français dans le programme et la région de leur choix dans un contexte où elles et ils gèrent les leviers de leur éducation, afin qu’ils et elles puissent s’épanouir dans l’ensemble de la communauté franco-ontarienne et puissent y contribuer.


Contact média : 
François Hastir
Directeur général
Tél. : 613-857-1333
dg@refo.ca 

Twitter
Facebook
Website



© 2019 Regroupement étudiant franco-ontarien
450, rue Rideau, Ottawa, ON, K1N 5Z4
Vous êtes inscrit.e à notre liste de diffusion. 
Désabonnez-vous ou modifiez vos préférences






This email was sent to <<Courriel>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Regroupement étudiant franco-ontarien · 320, rue Lajoie · Ottawa, ON K1L 7H4 · Canada