Copy
Infolettre Avenir d’enfants, vol.2, no.1, juin 2014
ÉDITORIAL

Une année riche en réalisations

Partout au Québec, au coeur du projet d'innovation menée par Avenir d'enfants et ses partenaires : l'enfant, sa famille, leur communauté.

Après un an à œuvrer dans l’aventure Avenir d’enfants, je suis encore plus convaincue du bien-fondé de notre mission et les valeurs que nous y défendons me sont toujours aussi chères.

Le rapport annuel 2013-2014, qui vient tout juste de paraître et qui clôt la première partie du mandat d’Avenir d’enfants (2009-2014), confirme que nous avons plusieurs belles réalisations à notre actif. L’équipe d’Avenir d’enfants ainsi que tous ses partenaires ont accompli tout un travail!

Plan stratégique 2014-2019

Dans mon dernier éditorial, je vous annonçais que notre équipe avait amorcé les travaux pour l’élaboration du plan stratégique 2014-2019. C’est maintenant chose faite, les enjeux, les orientations stratégiques et les axes ont été déposés et adoptés au Conseil d’administration le 6 juin dernier. Ils vous seront présentés à l'automne.
 
Actuellement, selon l'EQDEM, 22,3 % des enfants québécois entrant à la maternelle présentent une vulnérabilité dans au moins un domaine de développement. Ce taux grimpe à 44 % dans les milieux défavorisés. Le taux de décrochage scolaire est quant à lui à 26 % au Québec.

Dans la prochaine planification stratégique, nous nous engageons à tout mettre en oeuvre pour que les enfants, particulièrement ceux vivant en situation de pauvreté, soient prêts à entreprendre avec succès leur cheminement scolaire.

Je salue le travail et l’engagement des regroupements locaux et de l'ensemble de nos partenaires.Tous ensemble, nous œuvrons à préparer un meilleur avenir à ceux qui formeront la société de demain.

Je vous souhaite à tous de très belles vacances! Et surtout bonne route pour la seconde partie du mandat d’Avenir d’enfants!

 

Marie-Claire Rouleau
Directrice générale d’Avenir d’enfants

PARLONS-EN

Octrois d'Avenir d’enfants d'avril à juin 2014

Le Conseil d'administration s’est réuni le 6 juin dernier et a octroyé un total de 27 636 491 $ à des regroupements locaux de partenaires (26 862 985 $), à un projet en transfert et appropriation des connaissances - le projet Constellation : en action pour les familles isolées (220 051 $), et à des projets liés à la stratégie auprès des peuples autochtones (553 455 $).

Il est également possible de consulter les tableaux des montants octroyés au cours de l'année financière 2013-2014 dans le Rapport annuel 2013-2014

Cliquez ci-dessous pour des faits saillants.
Voir les faits saillants

NINAN : les autochtones en milieu urbain

Un projet d’évaluation des besoins des enfants et des familles autochtones en milieu urbain, et d’évaluation des besoins des Centres d’amitié autochtones (CAA) qui desservent cette clientèle a été proposé et accepté au Conseil d'administration d'Avenir d'enfants du 6 juin. Ce projet, nommé NINAN (« Ensemble »), commencera en juillet 2014 et s’échelonnera sur 21 mois.

Appuyé par la recherche (ARUC-Odena) ainsi que par une évaluation d’implantation, NINAN sera déployé dans les villes où un CAA est implanté (Val d’Or, Senneterre, Chibougamau, Saguenay, Sept-îles, La Tuque, Trois-Rivières, Joliette et Montréal). Les organisations non autochtones partenaires des CAA dans ces régions seront interpellées pour participer à la démarche.
 
Le principal objectif du projet est de définir une stratégie de soutien à la petite enfance et à la famille pour les Autochtones en milieu urbain et les Centres d’amitié autochtones.

Une phase 2 pourrait être envisagée, selon les résultats du projet NINAN.
En savoir plus

Le chemin vers les familles isolées

Comment rejoindre les familles isolées? Plusieurs partenaires en petite enfance se sont posé la question dans le cadre de leur travail. C'est ainsi que l’instance de concertation régionale en petite enfance de l’Île de Montréal Horizon 0-5 a décidé de mettre sur pied en 2012 le projet Constellation : en action pour les familles isolées, en partie financé par Avenir d’enfants.

Les acteurs régionaux ont décidé de s’associer directement avec les partenaires locaux en petite enfance dans le but de mener conjointement le projet qui vise 2 grands objectifs :
  • Recueillir les expériences et les savoir-faire permettant de joindre les familles isolées montréalaises.
  • Mettre en place différents moyens pour faciliter le partage de ces stratégies entre les différents intervenants montréalais (événements, mise en ligne Internet, etc.).
Un événement a été tenu en mai 2013 réunissant 200 intervenants du grand Montréal. De premières expériences pour atteindre les familles isolées ont été partagées par un exercice de storytelling. De nombreux témoignages ont été recueillis auprès de partenaires de différentes organisations dans le but de colliger toutes ces expériences et d'en ressortir des conditions de réussite.

Le projet franchit maintenant l’étape de l’analyse pour dégager des traits communs à toutes ces actions et ces stratégies pour rejoindre les familles isolées. Horizon 0-5 a convié de nouveau les partenaires de Montréal en mai et juin 2014 à un événement de partage des résultats préliminaires. Les organisateurs ont pu prendre le pouls directement en recueillant des commentaires, des idées, des inspirations issus des échanges entre les partenaires. Le but de cette opération était entre autres de nourrir la réflexion sur les outils de transfert de connaissances qui pourraient être élaborés en cours de projet. Ils serviront ultimement les acteurs montréalais et même ceux d’autres régions.

Le projet Constellation devait se terminer initialement en août 2014, mais certaines étapes du travail ont nécessité plus de temps. Horizon 0-5 a obtenu une prolongation d'Avenir d’enfants pour terminer l’analyse et la conception des outils de transfert de connaissances. Un événement régional aura lieu en 2015 pour partager les résultats finaux.
En savoir plus sur le projet
ACTUALITÉS

ACFAS : la présentation d’Avenir d’enfants sur l’écosystémie

Sonia Daly, conseillère Soutien aux communautés chez Avenir d’enfants, a présenté la conférence L’accompagnement des communautés avec l’approche partenariale écosystémique : résultats préliminaires de l’implantation auprès des groupes financés par Avenir d’enfants, à l’occasion du congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), le 16 mai 2014.

Nous vous invitons à consulter sa présentation en powerpoint.
 
Voir la présentation

Retour sur le Forum sur le développement des tout-petits

Afin de conclure la tournée de l'Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM) 2014, lConcertation intersectorielle sur le développement des tout-petits, soutenue par Avenir d’enfants, a tenu le 1er forum régional sur le développement des tout-petits, en mai dernier à Québec.

Plus de 130 personnes œuvrant entre autres dans le milieu communautaire, de la santé, de l'éducation, des services de garde éducatifs étaient sur place. 


Sous le thème « Grandissons ensemble », slogan de la concertation régionale, les objectifs de l’événement étaient de partager les connaissances entourant le développement des tout-petits et s’entendre sur les priorités régionales ainsi que sur la réalisation d’actions concrètes pour les prochaines années.

Vous pouvez consulter le rapport de l'EQDEM en cliquant sur le bouton ci-dessous.
 
Consulter le rapport

Les 18e Journées annuelles de santé publique (JASP)

Les 18e Journées annuelles de santé publique (JASP) auront lieu du 24 au 26 novembre 2014 au Centre des congrès de Québec, sous le thème « À la rencontre de nos savoirs ».

Le 26 novembre, en lien avec l’Initiative concertée d’intervention pour le développement des jeunes enfants (ICIDJE), la thématique Se mobiliser et agir pour le développement des jeunes enfants : inspirations d’ici et d’ailleurs fera l’objet d’une journée d’échanges. L’ICIDJE qui vise à soutenir le développement des enfants au Québec comporte 2 volets : un volet « Enquête », l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle complétée en 2012, et un volet « Intervention » qui invite les communautés à se mobiliser autour des résultats de l’enquête et à les mettre à profit dans des actions concertées. Cette journée sera l’occasion d’apprendre de l’expérience de l’Australie, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, qui ont mis en place ce genre d’initiative depuis quelques années, et d’échanger entre gestionnaires, professionnels et intervenants provenant de différents réseaux au Québec.

La programmation complète sera disponible en septembre 2014.
 
Comité scientifique de cette thématique :
Président du comité
Réal Morin, M.D., directeur scientifique, Direction des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Coresponsables
Julie Poissant INSPQ
Mai Thanh Tu, INSPQ

Membres
Stéphanie Leclerc, Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais
Marie-Agnès Lebreton, Avenir d’enfants
Violaine Bélanger, Avenir d’enfants
Andréa Bilodeau, Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)
Caroline Caux, MSSS
Christiane Bourdages-Simpson, Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport
Marie Moisan, Ministère de la Famille
Nathalie Audet, Institut de la statistique du Québec
Sandra Lalancette, CSSS de Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent
En savoir plus
© 2010-2014  AVENIR D'ENFANTS Tous droits réservés.
 
Désinscription