Copy
Corpuscule - Septembre 2016
Voir ce courriel dans votre navigateur


Conseil provincial des sociétés culturelles
506.858.8000

Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard
506.423.7042

La Maison de la Culture inc.
506.336.3423

Société culturelle de la Baie des Chaleurs
506.753.6494


Société culturelle de Baie-Sainte-Anne
506.228.2011


Société culturelle Centr'Art
506.727.3277

Société culturelle des Hauts-Plateaux
506.235.3176

Société culturelle Kent-Nord
506.341.0800

Société culturelle Kent-Sud
506.743.8600

Société culturelle Nigawouek
506.776.5935

Société culturelle régionale Les Chutes
506.473.4329

Société culturelle régionale Népisiguit
506.548.4338

Société culturelle de Saint-François
506.992.6055

Société culturelle Sud-Acadie
506.860.0413

Société culturelle de la Vallée de Memramcook
506.758.4032

Société culturelle des Tracadilles
(membre associé)
506.395.4942

Société culturelle régionale de Kedgwick
(membres associé)
506.284.2056

Festival Acadien de Caraquet (membre associé)
506.727.2728

Dans ce bulletin : 
  • Mot de la directrice générale
  • Le Dîner en Blanc - À l'an prochain...
  • Le Nouveau-Brunswick célèbrera la Fête de la Culture 2016
  • 80 pléonasmes à éviter ! 
  • Les 40 plus beaux mots de la langue française
  • Connaissez-vous les sept phénomènes frappants de la langue françaises ? 
  • Bande dessinée
  • Les intraduisibles de la langue française
  • Bande dessinée Partie 2
  • Programmation et mission de nos membres
 
Mot de la directrice générale
Heureux qui comme Ulysse…
 
De retour aujourd’hui après plusieurs semaines à l’extérieur du bureau dont quelques-unes (3) en vacances.
Ainsi,  du  19 juillet au 2 août dernier, j’assumais, comme chef de mission, une première participation de l’Acadie au Festival Cultures du monde à Gannat dans la région de l’Auvergne en France. Ce festival axé sur le patrimoine immatériel—partenaire officiel de l’UNESCO—célèbre son 43e anniversaire cette année.
Mes collègues du Nouveau-Brunswick, Ghislaine Foulem, présidente de Centr’art en chant, Francine Simard-Levesque, sculptrice à l’origine de la Galerie Acanthus à Grand-Sault et la famille de Robin LeBlanc/Rebecca Huot, en violon traditionnel en danse et en chant avons animé Place du festival. Je salue également la participation de Natalie Robichaud, présidente de la FéCANE en danse et celle du couple Mi’kmaq, Virick et Isabel Francis en vannerie.  Charlene Forneris, ancienne stagiaire à la Société nationale de l’Acadie et originaire de Gannat m’a assisté dans la réalisation de deux  Grosses têtes.
 
De retour au Canada, j’ai repris l’avion en direction de Miquelon en compagnie de mes collègues Paul Arseneau et Xavier Lord-Giroux de la SNA qui a donné le coup d’envoi du premier Grand tintamarre de Miquelon dans le cadre de Célébrations 2016.
 Le travail d’initiation que nous avions effectué en novembre 2015 s’est matérialisé en une vingtaine de grosses têtes toutes plus originales les unes que les autres.
Chapeau bas à l’organisme auquel nous sommes jumelés depuis 2009, Miquelon Culture Patrimoine et un merci sincère à la famille De Lizarraga qui nous a cordialement accueillis.  Un merci également à l’APÉCA qui a financé en partie cette mission.
 
Ce moment de répit que constituent les vacances entre deux périodes intenses de travail m’a permis de renouer avec d’anciens collègues de travail  et de revisiter des lieux jadis assidument fréquentés.
J’ai également pu constater le fait que les choses ont évolué à un rythme effréné, ce qui m’a finalement obligée à me faire à l’idée que le temps passe de plus en plus vite à mesure qu’on vieillit …
Nous entamons donc la deuxième partie de l’année financière avec plusieurs projets novateurs qui seront bientôt dévoilés. J’en profite pour remercier Patrimoine canadien qui finance nos initiatives d’action culturelle communautaire et nos projets de développement.
Nous  avons reçu une légère augmentation provenant de la province du Nouveau-Brunswick.  Nous les remercions même si le montant est insuffisant ! Nous allons continuer nos représentations tel qu’il se doit !
 
Nous amorçons dans quelques jours le Mois de l’action culturelle qui mettra en relief les programmations de tous nos membres.
 
En qualité de vice–présidente de la Fête de la Culture/Culture Days,  je vous invite à poster vos activités gratuites qui se dérouleront durant la fin de semaine du  30 septembre, 1 et 2 octobre 2016 sur le site http://nb.culturedays.ca/fr.
 
Finalement,  forts d’un membership qui se renouvèle, nous préparons présentement la  demande de programmation  pour la période s’étalant d’Avril 2017 à Mars 2020.
N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous voulez bonifier votre demande.
 
Bonne rentrée culturelle !
 
Marie-Thérèse Landry, directrice générale

 
                                                                À Gannat ! 

                        Atelier thématique sur les roues de charrettes du Costa Rica,
                         inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Le Dîner en Blanc - À l'an prochain...

                                                 
Moncton, le lundi 18 juillet 2016 
— La deuxième édition du Dîner en Blanc du Grand Moncton s’est déroulée allègrement sous le charme de la Rivière Petitcodiac. Près de 350 convives provenant de Dieppe, Moncton, Riverview et d’ailleurs (Petit-Rocher, Caraquet, Halifax et jusqu’à Ottawa) ont pu apprécier le décor champêtre du Parc riverain de Moncton et la programmation enlevante présentée par les échassiers de Circus Stella, la violoniste Robin Streb, le Duo Isabelle Cormier et Paul Babin ainsi que DJ Moiré.

Une température clémente a stimulé la bonne humeur des convives. Selon Kerri Shaw de Riverview qui participait à l’évènement pour une deuxième fois : « Cet évènement est une véritable réussite. …c’est une belle atmosphère pour faire d’intéressantes rencontres et créer de nouveaux liens.

Selon la directrice générale du CPSC, Marie-Thérèse Landry, le succès du Dîner en Blanc de cette année met la table pour une troisième édition dès l’an prochain.

Le dîner sous les étoiles a été suivi d’un après-boom au Mille et une nuits/Blue Olive à Moncton permettant aux couche-tard de continuer la fête.

Le Conseil provincial des sociétés culturelles souhaite remercier Audi Moncton en tant que partenaire principal ainsi que la firme Allain and Associates, DownTown Moncton, la Ville de Moncton et tous ses fiers supporteurs et ses nombreux bénévoles pour l’édition 2016 du Dîner en Blanc de Moncton.  

Pour tout savoir sur Le Dîner en Blanc du Grand Moncton, visitez ou suivez-nous sur :
moncton.dinerenblanc.info Diner En Blanc - Grand Moncton   @DinerEnBlancMON   dinerenblancgm
Mots-clics : #dinerenblanc #DEBmoncton #DEBmoncton2016
Source : Marie-Thérèse Landry : 506 866-4623

Le Nouveau - Brunswick célèbrera la Fête de la Culture
Le compte à rebours est lancé pour la 7e édition de la Fête de la culture 2016, une célébration pancanadienne des arts et de la culture qui aura lieu les 30 septembre, 1 et 2 octobre prochains ! Les co-présidentes cette année de la Fête de la culture au Nouveau-Brunswick sont Gillian Dykeman, directrice générale de ArtsLink Nouveau-Brunswick, et Marie-Thérèse Landry, directrice générale du Conseil provincial des sociétés culturelles du Nouveau-Brunswick.
 
Au sujet de la Fête de la culture.
La Fête de la culture favorise la sensibilisation, l’accessibilité, la participation et l’engagement de tous les Canadiens à la vie artistique et culturelle de leurs communautés. Avec l’aide de groupes de bénévoles à l’échelle nationale, provinciale et locale, des centaines de milliers d’artistes, travailleurs culturels, organismes et groupes, bénévoles, défenseurs et alliés se mobilisent chaque année pour organiser des activités gratuites qui encouragent la participation du public et qui ont lieu dans des centaines de villes et villages partout au pays au cours du dernier week-end de septembre. La septième édition de la Fête de la culture aura lieu les 30 septembre, 1 et 2 octobre 2016. Elle mettra en lumière des milliers d’activités gratuites, pratiques et interactives qui invitent le public à venir « dans les coulisses » découvrir le monde des artistes, créateurs, historiens, architectes, conservateurs de musée, concepteurs et autres artisans dans leur communauté.
 
Vous voulez faire partie de la Fête de la culture ?
On encourage les gens qui désirent prendre part aux célébrations d’inscrire leurs activités dès aujourd’hui sur le site web de la Fête de la culture à www.fetedelaculture.ca. Les activités proposées sont gratuites et ouvertes au public. Des documents promotionnels peuvent aussi être téléchargés gratuitement depuis le site web (www.fetedelaculture.ca). L’originalité est au rendez-vous ! Des activités peuvent être proposées dans divers domaines allant des arts visuels à la musique, le patrimoine, la danse, l’artisanat, l’histoire, les jardins, etc.
 

Mélanie Haché
Communications et relations avec les médias      
Tél : 506-858-8000   Courriel : cpsc.information@nb.aibn.com
Gillian Dykeman : gillian@artslinknb.com
Marie-Thérèse Landry : cpsc.direction@nb.aibn.com
nb.culturedays.ca/fr     facebook.com/Fete.Culture.Days.NB   twitter.com/FCultureD_NB

 
80 Pléonasmes à éviter ! 

Le pléonasme est une figure de style bien souvent involontaire et que je traque régulièrement dans les manuscrits. Pour juste vous donner un exemple, on n’écrira jamais « monter en haut », car dans le verbe « monter », il y a déjà la notion d’aller en hauteur. D’où l’inutilité du complément qui ne fait qu’alourdir le texte.

Vous allez me dire, les pléonasmes, ils sont assez évidents, donc c’est facile de les éviter ! Oui, pour certains bien sûr, comme l’exemple que je viens de donner. Mais d’autres sont peut-être plus subtils et apparaissent sous nos plumes par des petits tics d’écriture ou des habitudes à l’oral.

Voici donc une petite liste, non exhaustive bien sûr, des pléonasmes récurrents que j’ai pu repérer au fil de mes relectures et corrections.

  • Au jour d’aujourd’hui : un grand classique de l’oral. Pour insister sur le fait qu’un événement se déroule effectivement ce jour. Mais « hui » signifiant ce jour, et aujourd’hui étant ainsi lui-même un pléonasme, « au jour d’aujourd’hui », ça fait un peu beaucoup, non ?
  • Reporter à une date ultérieure : si on reporte, c’est pour plus tard.
  • Prédire à l’avance : prédire signifie anticiper, donc forcément à l’avance.
  • Une opportunité à saisir : dans « opportunité » il y a déjà la notion d’élément intéressant qu’il fait saisir.
  • Un tri sélectif : le fait de trier, c’est sélectionner, mettre de côté, séparer. Donc sélectif.
  • S’avérer vrai : s’avérer = se révéler exact.
  • Opposer son veto : veto en latin veut déjà dire « je m’oppose ». Donc, il oppose son veto = il oppose le fait de s’opposer. On dira « mettre son veto ».
  • Optimiser au maximum : optimiser veut déjà dire améliorer, avec la volonté d’atteindre le meilleur.
  • Demander d’un air interrogatif : là aussi, redondance.
  • Le danger potentiel : « danger » signifie qu’un péril est susceptible de survenir. Il est donc nécessairement « potentiel ».
  • Voire même : on écrira « voire » ou « même » mais pas les deux en même temps !
  • Certains verbes avec « complètement » (ou autre synonyme) : « finir complètement », « abolir totalement », « éliminer, détruire totalement », par exemple ne sont que redondance. Soit on a fini, soit on n’a pas fini ; soit on abolit, soit on n’abolit pas, pas de demi-mesure.
  • Réserver à l’avance (un restau, un voyage) : dans « réserver », il y a déjà l’idée d’anticipation.
  • S’autogérer soi-même : dans « auto », il y a la notion de « soi ».
  • Comme par exemple : soit on écrit « comme », soit « par exemple », mais pas les deux.
  • Applaudir des deux mains : avec une seule, c’est moins pratique.
  • Un bip sonore : je ne connais pas les bips lumineux par exemple.
  • Le but final : un but étant une finalité en soi…
  • Coopérer ou collaborer ensemble : le préfixe « co- » invite déjà à être ensemble.
  • Crier fort : on peut difficilement crier en murmurant, à moins qu’on puisse murmurer en criant…
  • Consensus commun : il peut peut-être exister des consensus partagés par une seule personne, mais j’en doute.
  • Courte allocution : je préfère toujours un long discours !
  • Une dune de sable : de quoi d’autre la dune… ? De cailloux ? Ce n’est plus une dune alors.
  • Une fausse perruque : donc de vrais cheveux sur la tête ?
  • Ils se rapprochent les uns des autres : lorsqu’on se rapproche, c’est les uns des autres, non ?
  • La marche à pied : elle est plus fatigante que celle à vélo, je vous l’accorde.
  • Perfection absolue : la perfection invite déjà à la notion de ce qu’il y a de mieux.
  • Période de temps : pourrait-on imaginer une période qui soit autre chose que du temps ?
  • Petit détail : assez courant comme pléonasme ; maintenant, un détail reste un petit point, sinon ce n’est plus un détail.
  • Puis ensuite : l’un ou l’autre, mon capitaine !
  • Préférer plutôt : quand on préfère, c’est plutôt une chose qu’une autre, non ?
  • Repasser une deuxième (ou seconde fois) : avec « re- », on indique déjà qu’on recommence.
  • Mauvais cauchemar : rares sont les cauchemars joyeux.
  • Monopole exclusif : un monopole partagé n’est plus vraiment un monopole.
  • Tollé de protestations : tollé = levée de protestations.
  • Le seul et unique : peut-on être pluriel dans l’unicité ? Je laisse les philosophes répondre.
  • Unanimité totale : une décision peut-elle faire l’unanimité de la moitié des personnes ?
  • Surprendre à l’improviste : quand on est surpris, c’est forcément par surprise !
  • Retour en arrière : difficile d’imaginer un retour en avant je crois.
  • Geler de froid : certes, quand c’est froid, ça peut brûler aussi, mais bon.
  • Commencer d’abord : il faut bien commencer quelque part, mais ce sera forcément en premier.
  • Un taux d’alcoolémie : alcoolémie = taux d’alcool dans le sang. Donc le taux d’un taux ? Pas simple.
  • Le faux prétexte : un prétexte c’est quelque chose qu’on invente, donc c’est par essence faux, non ?
  • Caserne (ou garnison) militaire : je ne savais pas qu’il existait des garnisons civiles.
  • Populations civiles : parle-t-on a contrario de populations militaires ?
  • Lorgner sur : on « louche sur », mais « on lorgne » (transitif direct) les bons gâteaux qui sortent du four !
  • Le principal protagoniste : les protagonistes de second plan sont-ils encore des protagonistes ?
  • Talonner de près : pour talonner faut être dans les talons. Donc pas trop loin quoi.
  • Un hasard imprévu : prévoir les choses peut-il occasionner du hasard ?
  • Répéter deux fois : si on « répète » c’est qu’on a déjà dit, donc au moins une fois, ce qui fait deux en tout ! Mais on peut dire bien sûr « répéter trois, quatre, dix fois… »
  • Dresser les cheveux sur la tête : a-t-on des cheveux ailleurs ?
  • C’est de lui dont je parle : dans « dont » il y a déjà « de ». Donc « c’est lui dont je parle » ou « c’est de lui que je parle ». Mais pas un mélange des deux.
  • Démissionner de ses fonctions : de quoi d’autre sinon ?
  • Un revolver à barillet : un revolver est une arme à barillet.
  • Mitonner lentement : mitonner du vite-fait, le résultat n’est pas garanti !
  • L’apparence extérieure : l’apparence intérieure est assez compliquée à catégoriser.
  • Autorisation préalable : si on autorise une action ou autre, c’est forcément avant de la faire.
  • Avertir (pronostiquer) à l’avance : une fois que le truc est passé, on ne peut plus trop avertir.
  • Claquer bruyamment la porte : on peut essayer de la claquer doucement, mais cela fera toujours du bruit…
  • Continuer encore : on peut s’arrêter de continuer, mais si on continue, c’est encore et encore… (et c’est que le début…)
  • Cotiser à plusieurs : eh oui, « co-» cela veut dire ensemble.
  • Importer de l’étranger : importer du pays où l’on est déjà, c’est compliqué.
  • Illusions trompeuses (ou mirage trompeur) : n’est-ce pas le but de l’illusion que de tromper ?
  • Au maximum de son apogée : très lourd, là, l’apogée étant déjà le maximum par définition.
  • S’aider mutuellement : s’aider tout seul, c’est pas le mieux pour progresser.
  • Les perspectives d’avenir : celles du passé ne sont plus trop des perspectives.
  • Un bref résumé : un long résumé n’est plus un résumé.
  • Dépenses somptuaires : somptuaire = relatif aux dépenses, notamment inutiles, ou luxueuses. Des taxes ou impôts peuvent être somptuaires, mais ce seront toujours quelque part des dépenses.
  • Les étapes successives : les étapes se suivent déjà.
  • Les méandres sinueux : un méandre est déjà tortueux, pas la peine d’en rajouter.
  • Devenir par la suite (ensuite) : devenir avant n’est pas facile.
  • Cadeau ou don gratuit : payer pour avoir un cadeau, c’est pas cool.
  • Un ciel constellé d’étoiles : consteller = étoile.
  • Averse de pluie : la pluie c’est forcément une averse.
  • Bourrasques de vent : une bourrasque, c’est déjà du vent, mais je n’espère pas que ce soit le cas de cet article !
  • Être devant une double alternative : en français, une alternative est une situation dans laquelle deux choix s’offrent, pas plus.
  • Hémorragie sanguine : de quoi d’autre peut-on saigner, à part du sang ?
  • S’esclaffer de rire : on peut s’esclaffer de ce pléonasme, mais ce sera de rire de toute façon ! S’esclaffer = pouffer, donc de rire.
  • Un haut building : un building peut être plus petit qu’un autre, certes, mais il reste de toute façon haut.
  • Des précédents par le passé : tout ce qui arrivera demain n’est pas vraiment un précédent.
Les 40 plus beaux mots de la langue française

Tous les écrivains ont leur mot français préféré. On dit que, de l’avis de Louis Pasteur, "enthousiasme" était le plus joli mot de la langue française. L’écrivain Maurice Druon avouait un faible pour le verbe "conquérir", alors que Léopold Sédar Senghor nourrissait une tendresse particulière pour "chocolat" et "confiture", les deux premiers mots qu’il avait appris dans notre langue.

Mais quel est le plus beau mot français, selon vous ?


Source : http://languagelearningbase.com/88786/plus-beaux-mots-langue-francaise-most-beautiful-french-words
Connaissez-vous les sept phénomènes frappants de la langue françaises ? 

Amis francophones et passionnés de la langue française, nous sommes tous épris de cette délicieuse langue de Molière que les grands artistes et poètes, tels que Victor Hugo ou encore Charles Baudelaire, prenaient plaisir à immortaliser. Mais cette langue que nous nous plaisons tant à qualifier de romantique semble aussi comprendre quelques phénomènes frappants rehaussés par une touche de subtilité.

DES PHÉNOMÈNES FRAPPANTS SANS ÉGAL

Le français se distingue en effet par quelques phénomènes frappants qui caractérisent avec subtilité celui-ci. Des mots et des expressions qui n’ont aucune sonorité en commun avec aucun autre terme. Certains d’entre nous les utilisent pourtant tous les jours sans s’en rendre compte. « Simple, quatorze, meurtre, triomphe, larve, monstre, goinfre, quinze, pauvre et belge ». Ce sont précisément les dix mots qui ne riment avec aucun autre mot dans la langue française.

LE VERBE « RESSASSER »

Croyez-le ou non, mais le verbe « ressasser », quant à lui, est considéré comme le plus long palindrome de la langue de Molière. Rappelons qu’un palindrome signifie tout simplement un mot ou un terme lisible dans les deux sens. Ce dernier reste d’évidence le seul mot possédant cette singularité et mérite une place de choix dans la liste des sept phénomènes frappants du français.

UN ROMAN SANS LA LETTRE « E » ?

Oui, c’est possible ! Ce roman portant le titre de « La Disparition » est signé Georges Perec. Cette véritable œuvre d’art, dite lipogramme, mérite vraiment une place à part entière dans la catégorie des phénomènes frappants de la langue française. Trois cents pages écrites des mains de Georges Perec sans mentionner, même une seule fois, la lettre « e ». « Il fallait un grand art, un art hors du commun, pour fourbir tout un roman sans ça », souligne l’écrivain français Bernard Pingaud.

LES MOTS MASCULINS SE TERMINANT PAR « ETTE »

Les enfants ont bien eu du mal à l’école à mémoriser ces mots masculins avec la terminaison « ette ». Le plus connu de tous reste à l’évidence le terme « squelette » qui fait souvent de l’ombre aux autres mots et groupes de mots bien connus des francophones. Un « casse-noisette », un « transpalette », un « bébé-éprouvette », un « porte-serviette », un « pied-d’alouette », un « magnétocassette »…, la liste est longue !

MASCULIN OU FÉMININ ?

Dans la catégorie des phénomènes frappants de la langue française, on retrouve également trois mots qui ont la particularité d’avoir un genre différent selon qu’ils soient au singulier ou bien au pluriel. Ces trois phénomènes de la langue de Molière ne sont autres que « délice », « amour » et « orgue ». Car si au singulier ces trois phénomènes sont au masculin, curieusement, ils basculent au féminin une fois mis au pluriel !

OGNON OU OIGNON ?

Croyez-le ou non, mais les deux termes sont exacts. Pour mieux les comprendre, il nous faut décortiquer le mot en trois : o, ign et on. Dans l’ancien français, le graphème « ign » se prononçait « gneu ». Ce n’est que bien plus tard que ce dernier a été remplacé par « gn ». Ainsi, si jadis nous écrivions « besoigne », de nos jours, le terme exact est besogne. Seul le mot « oignon » a gardé le graphème de l’ancien français.

OH, DES OISEAUX !

Connaissez-vous la particularité du mot « oiseaux » ? Aussi surprenant soit-il, ce mot réunit à lui tout seul toutes les voyelles de la langue française ! On lui donne donc une place bien méritée dans la liste des phénomènes frappants ? Mais ce n’est pas tout, car ce dernier mérite aussi d’être considéré comme le plus long mot dont aucune lettre n’est prononcée. Essayez donc !

Source : https://www.location-francophone.com/blog/phenomenes-frappants/

Bande dessinée
 

Les intraduisibles de la langues française

Ce que nous appelons "intraduisibles", ce sont des mots, des expressions idiomatiques qui ne trouvent pas d'équivalent parfait dans d'autres langues. Propres au patrimoine, à des référents historiques, à une activité spécifique, ces particularités françaises reflètent une certaine représentation du monde. Retour sur ces trésors, ces bizarreries, ces empreintes inconscientes de notre façon de parler et donc de penser.

Les retrouvailles 
                                             
L’idée de se retrouver après une séparation est un concept exprimable dans de nombreuses langues. Mais le mot même de retrouvailles synthétise différentes actions, émotions et réactions.Les retrouvailles c’est lorsqu’on se retrouve, on se serre dans les bras, on s’embrasse, on exprime le plaisir de se retrouver lors de cet instant souvent émouvant.Pour ne prendre qu’un exemple, voici un extrait du roman de Yasmina Khadra, « L’Attentat », adapté au cinéma et en bande dessinée.« Mes yeux se gonflent de larmes, mais je ne les laisse pas gâcher cette hypothétique réconciliation avec moi-même, ces retrouvailles intimes que je suis le seul à fêter quelque part dans ma chair et dans mon esprit. » Yasmina Khadra, L’Attentat, 2005.


Dépayser
                                           

Etre dépaysé : c’est changer de pays,  varier son mode de vie, ses habitudes. Tout le monde peut comprendre cette sensation d’être dérouté, déphasé, déraciné, désorienté voire déconcerté mais le verbe « dépayser » est riche de sens par rapport à ses synonymes et ses traductions.Le dépaysement est le contraire de la routine, du familier.C’est un résultat positif lorsque l’on part en vacances, que l’on atterrit dans un monde très différent. On se dit dépaysé devant une mer turquoise lorsque l’on est un citadin alors qu’un Hawaïen sera lui plus dépaysé en étant à Paris.« On cherche à se dépayser en lisant, et les ouvriers sont aussi curieux des princes que les princes des ouvriers. » Marcel Proust, Le Temps retrouvé, 1927.

Recroqueviller 
                                          

Se recroqueviller : Ce mot bien français renvoie à une position physique prenant différentes formes selon les personnes. Un individu en se recroquevillant, se replie, se tasse sur lui-même. C’est une réaction sous l’effet du froid, d’une peur de ce qui se passe autour de soi, du sentiment de honte. On peut dire qu’une personne se blottit ou se recroqueville pour s’endormir.« Quand le flot brûlant l’atteignit à nouveau (…) l’enfant se recroquevilla, recula au fond du lit dans l’épouvante de la flamme qui le brûlait et agita follement la tête, en rejetant sa couverture. » Camus, La Peste, 1947.

Source : http://focus.tv5monde.com/intraduisibles/


     Programmation et mission de nos membres

         Septembre, octobre et novembre 2016                                          

   Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr inc.


Le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard a pour mission de promouvoir le développement culturel communautaire par la mise en place d'activités et d'actions culturelles concertées, aux couleurs de la région avec la collaboration de partenaires éducatifs, municipaux, religieux, associatifs, la communauté, le monde des arts et de la culture.

Activités :

12 septembre 2016 -  Entrevue avec Anne Godin consultante pour la série; Aînés engagés avec ROGERS. Entrevue avec différentes personnes et moi-même (Huguette Plourde) ainsi qu’à l’école Grande-Rivière où je me suis impliquée afin de donner des ateliers sur l’histoire et le patrimoine de la région. À une répétition de la chorale, elle y sera aussi avec le technicien.

16 septembre 2016 - Déjeuner communautaire pour l’hôpital régional d’Edmundston.

21 septembre 2016 -  La réunion mensuelle du conseil municipal.

25 septembre 2016 - 70e anniversaire du Collège Maillet au UMCE

27 septembre 2016 -  La réunion officielle de formation du comité du centenaire 1920-2020 à la salle Jocelyne-Violette-Dufresne.

28 septembre 2016 - La réunion mensuelle du CCHHC aura lieu à la salle Jocelyne-Violette-Dufresne.

2 octobre 2016 - Entrevue avec les membres de la chorale et enregistrer la chorale en concert. ROGERS et Anne Godin.

13 octobre 2016 - L’Assemblée générale annuelle du CCHHC à la salle Jocelyne-Violette-Dufresne.

18 octobre 2016 -  à 19 h vernissage de l’exposition de Louise Savoie artiste-peintre, en montre jusqu’au 21 janvier 2017.

19 octobre 2016 -  Réunion du conseil municipal à 19 h

28 octobre 2016 - Remise du Prix Racines régional. Un couple de Notre-Dame-de-Lourdes sera les récipiendaires.

31 octobre 2016 - L’Halloween si chère aux enfants aura lieu à la résidence de Dick Grondin avec la remise de denrée non périssable pour la Banque alimentaire régionale.
 
11 novembre 2016 -  Cérémonie officielle pour le jour du Souvenir afin d’honorer les vétérans de la région de la Grande-Rivière à l’église de Saint-Léonard-Ville à 11 h suivi d’une réception à la salle communautaire.

13 novembre 2016 -  Spectacle Star académie pour les ainé.e.s, en collaboration avec la Société culturelle les Chutes.

20 novembre 2016 - Concert de Noël de l’Orchestre Philharmonique du Haut-Saint-Jean à 14 h à Maillet.

27 novembre 2016 - Dîner-spaghetti en guise de collecte de fonds pour offrir des bourses aux finissants de l’école Grande-Rivière.

4 décembre 2016 - Concert au Foyer Notre-Dame aux personnes en perte d’autonomie.

24 décembre 2016 - Le grand concert à l’église.
Il y aura la parade du père Noël, l’illumination de l’Arbre de Noël, ainsi que la remise d’un cadeau aux enfants et service de chocolat chaud.
 
J’en profite pour souhaiter aux employés du CPSC, ainsi qu’à chaque intervenant culturel, une rentrée automnale aussi multicolore que prendra les feuilles de nos forêts respectives. En espérant que l’été ait été source d’inspiration et nous donne l’énergie créatrice nécessaire, grâce aux jours de plénitude qui nous ont nourris et abreuvés.
Au cœur de l’Acadie des terres et forêts dans la région de la Grande-Rivière.
LA CULTURE SE VIT ICI!                                             
Huguette Plourde, présidente
 

  La Maison de la Culture inc.   

 
Développer et promouvoir les artistes acadiens de la région du Nord-Est par l'entremise d'expositions, de ventes d'ouvrages ou d'oeuvres artistiques, de spectacles et/ou toutes autres activités culturelles pertinentes, ainsi qu'à l'initiation de la population en général aux différentes formes d'art et diverses activités. Collaborer avec les institutions d'éducation, telles que les écoles, l'Université, le Collège, les bibliothèques publiques, etc. à la réalisation de projets culturels.

Notre bureau est situé au local 123 à l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Les heures d’ouverture sont de 13 h à 17 h 30.

Vous pouvez nous rejoindre au 336-3423,  mculture@umcs.ca et sur notre page facebook.com/lamaisondelacultureinc.


Activités :
 
16 septembre 2016 - De 10 h à 13 h au  Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan, La Maison de la Culture offre un atelier  gratuit de peinture végétale avec Michelle Smith  dans le cadre de la journée Célébrons l’environnement.
16 septembre 2016 - Spectacle gratuit avec la marionnette Romain  « Un petit geste pour demain» avec Jean-Pascal Brideau  à 13 h 30 au Centre des congrès de La Péninsule acadienne. Ce spectacle est présenté par la MC  dans le cadre de la journée Célébrons l’environnement.                      
 
16 septembre 2016 - Un  5 à 7, une dégustation des produits locaux dans le cadre de l’Écofestival de la Péninsule acadienne. À la cafétéria de l’Université de Moncton, campus de Shippagan.  L’entrée est libre.
17 septembre 2016 - Spectacle les Bluecharms dans le cadre de l’Écofestival de la Péninsule acadienne, à  19 h au Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan. Tenant leur nom d’une mouche à pêche, ce groupe de quatre jeunes femmes de la région Restigouche, offre un mélange étonnant de folie et de douceur.

22 septembre 2016 - Pièce de théâtre humoristique ‘’Enterrée à vie’’ avec les comédiens Christian Essiambre, Robert Gauvin, Luc Leblanc et André Roy. Texte de Robert Gauvin. Mise en scène de Karène Chiasson. À 20 h à l’auditorium de l’école Marie-Esther de Shippagan
Un enterrement de vie de garçon, un chalet dans le bois, un chien qui jappe et un propriétaire assez spécial. Qu’est-ce qui peut aller mal ? Une comédie sans retenue de Robert Gauvin qui traitera de l’amour, la jalousie, la tromperie et la méfiance.
1er octobre 2016  - Soirée grand public avec le groupe CY  à l’École Marie-Esther de Shippagan  à  20 h. Les membres de Cy mélangent harmonies et cordes de guitares pour créer une musique d’astheure et d’autrefois. Ce groupe néo-écossais établi à Moncton réussit à unir les styles folk, progressif et traditionnel pour créer une sonorité à la fois chaude et harmonieuse. Enfant de la nouvelle vague indie-folk acadien, Cy se démarque par ses harmonies recherchées et par son sens de l’humour contagieux.
7 octobre 2016 - Le Talk Show au ras l'eau  dans le cadre du Salon du livre de la PA. À  20 h 30 au Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan avec  l’animateur,  Matthieu Girard  et les auteurs  invités: Emma Haché, Gracia Couturier, Patrick Senécal et Robert Lalonde. Shaun Ferguson assura la musique d’ambiance.  L’entrée est libre.
13 octobre 2016 - 19h30  Les grands explorateurs,  ciné-conférence sur la Suisse avec  Pierre Dubois à l’amphithéâtre Gisèle-McGraw de l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Situé au centre de l’Europe au cœur des ALPES, ce pays à la culture vivante et diversifiée révèle sa beauté entourée de paysages des plus variés. En exclusivité, faites la rencontre des savants du CERN, le plus grand centre de physique des particules.
28 octobre 2016 - Soirée cabaret  avec  Denis Richard,  Coup de cœur francophone et en 1re partie le groupe Parabole,  à  20  h  à l’école Marie-Esther de Shippagan.

Denis Richard s’est créé son propre style, un son folk-rock, dont chacune des rimes reposent sur un vécu certain. On reconnait le goût de chansons bien ficelées, racontant des  petites histoires de la vie quotidienne, alimentées d’un vécu parsemé de tournées et de voyages. Le spectacle de Denis Richard fait passer par toutes les émotions.
Parabole est un groupe Folk/Jazz de la région Chaleur qui a récemment lancé son premier album. Ce quatuor saura vous livrer des mélodies minutieuses et méthodiques s’inspirant de plusieurs styles de musique, dont le folk, le jazz, le blues et même le rock. 
5 novembre 2016 - 19 h 30 à l’auditorium de  l’École Marie-Esther à Shippagan.
Pièce de Théâtre ‘’À dimanche prochain’’ du Théâtre populaire de l’Acadie.

 
Le 11 novembre 2016 -  À 20h à la  salle Mathieu-Duguay à Lamèque. Spectacle  de Michael Rancourt "Les années Juke Box" de Piaf à Sinatra The Beach Boys, The Beatles, Elvis Presley, Aznavour,  Piaf  Engelbert  Humperdick, Sinatra, Dassin, Bécaud, Dean Martin, Claude  Francois, Chubby Checker,  The Platters, The Bee Gees , Johnny Cash, Jean ferra, Dalida, Goerges Moustaki, Brel, Paul Anka, Fats Domino, Ray Charles et bien d'autres voix des années 50-60. Billets en vente à la billetterie Atout Culture.

13 novembre 2016  - 23e édition du Marché de Noël, de 11 h à 17 h à l’École Marie-Esther. Un marché très diversifié où vous pourrez faire le plein de décorations et de pâtisseries pour le temps des fêtes en plus de voir les expositions d’une panoplie d’artisans.Il y aura aussi un invité spécial en provenance du Pôle Nord qui sera  présent en après-midi.

 

3 décembre 2016 - Souper de Noël  avec les Troiselle en partenariat avec la Ville de Shippagan , à 18 h au Centre des congrès de la Péninsule acadienne.
Elles se sont connues sur scène, ont eu leurs premières conversations " qui comptent " dans des loges et ont découvert leurs vraies couleurs en tournée en faisant des heures (et des heures…) de route. Quelques 15 ans plus tard, elles sont de meilleures amies. Elles s'échangent des conseils de maman dans les loges, elles apprécient les cafés et les repas chauds en tournée et elles vivent leurs heures de " thérapie " sur scène ! Les voix d'Isabelle Bujold, de Nadine Hébert et de Monique Poirier sont à leur meilleur quand elles sont ensemble, comme une bonne vieille paire de chaussettes! Elles proposent un spectacle qu'elles ont d'abord créé pour se faire plaisir; des reprises, des chansons originales, un répertoire varié tant sur le plan de la langue, de son origine que des thèmes abordés. Le fil conducteur ? Des harmonies chaleureuses, étonnantes parfois, tissées serrées. Sous la direction musicale de François Émond et avec la complicité de Benoit Picard, TROISELLE vous invite à plonger dans sa bulle où la musique est là pour le plaisir…et pour combler le manque de sommeil !
8 décembre 2016 - À 20 h à la  salle Mathieu-Duguay à Lamèque. Spectacle Les gars du Nord. Soirée musicale avec Wilfred LeBouthillier, Jean-Marc Couture, Danny Boudreau et Maxime McGraw.
Plusieurs ateliers seront offerts au cours de la saison aux plus petits comme aux plus grands.

     Société culturelle de la Baie des Chaleurs
 
  
Faire rayonner la culture francophone et acadienne au Restigouche, telle est la mission de la SCBC. Elle se donne pour objectifs d'encourager la créativité artistique dans différentes disciplines culturelles et de permettre la diffusion et le rayonnement des oeuvres artistiques acadiennes. Pour ses membres, la culture c'est ce que l'on est, ce que l'on vit, ce que l'on montre, ce que l'on exprime. Pour eux, la culture c'est tout.

Activités : 

13 septembre 2016 - Cy & Kit Goguen, à la salle Alma (Atholville), à 19 h

7 octobre 2016 - Souper-théâtre «Enterré à vie» à la salle Alma (Atholville) à 19 h

29 octobre 2016 - Michel Robichaud et Denis Richard, à la salle Alma (Atholville) à 19 h

 
         Société culturelle de la Baie-Sainte-Anne

1. Faciliter la prise en charge de la communauté en l'absence d'une  gouvernance locale
2. Soutenir le développement culturel et la création artistique sur le territoire de Baie-           Sainte-Anne.
3. Favoriser l'enrichissement artistique et culturel des résidents et résidentes de Baie-         Sainte-Anne
4. Éveiller et renforcer l'identité culturelle ainsi que le sentiment de fierté et appartenance     à la communauté acadienne de Baie-Sainte-Anne en célébrant leur patrimoine et leur     culture.

Activités : 

18 septembre 2016 - Flo Durelle en spectacle au théâtre de l’École régionale de Baie-Sainte-Anne à 14 h.  (15 $ le billet).

23 octobre 2016 - Un DocHumour Acadien : film réalisé par François-Pierre Breau et Dominic Bro à 14 h au théâtre de l’École régionale de Baie-Sainte-Anne. 10 $ le billet incluant une causerie  avec  les réalisateurs suivie d’une traite acadienne.

6 novembre 2016 - Pièce de théâtre : Enterré à vie –  Productions l’entrepôt à 14 h au théâtre de l’École régionale de Baie-Sainte-Anne.   Prix : 20 $ pour les membres et 25 $ pour les non-membres.


               Société culturelle Centr'Art      
 
Sa mission est de travailler au développement culturel communautaire sur son territoire. Donc spectacles, vernissages, lancements d’album et de livres, théâtre amateur, organisation d’ateliers pour enfants font partie de sa programmation. Développement culturel veut dire innovation. 

Activités : 

3 septembre 2016 - À 20 h à la Boulangerie Grains de folie, le chanteur Petunia, avec son style mariant rockabilly/country/western et sa voix unique, bien connu.


9 septembre 2016 - À 20 h, c’est au tour de Mara Tremblay de venir nous présenter son spectacle à la Boite Théâtre de Caraquet (1re partie : Chloé Breault). Ce sera son seul spectacle au Nouveau-Brunswick !
2 octobre 2016 - Ce sont les charmants musiciens du groupe CY qui seront en spectacle dans le cadre de la Tournée du 15e anniversaire de RADARTS, à la salle de spectacle du Centre culturel, à 20 h.

7 et 8 octobre 2016 - En collaboration avec le Centre culturel de Caraquet, Centr’Art présente Jean-Michel Anctil à la salle Caisse populaire Acadie du Carrefour de la Mer à 20 h.

9 octobre 2016 - En collaboration avec le Salon du Livre de la Péninsule acadienne, aura lieu un déjeuner littéraire gastronomique, Les auteurs à la coque! à l’Hôtel Paulin. L’animateur Jean-Marc Hamel s’entretiendra avec plusieurs auteurs passionnants. www.salondulivrepa.com


21 octobre 2016 -  Ce sera au tour de Joseph Edgar et Michel Robichaud de venir présenter leur spectacle en plateau double à la Boite-Théâtre à compter de 20 h.



18 novembre 2016 - La troupe de danseurs du Ballet-théâtre atlantique du Canada viendra nous présenter le très poétique Fantôme de l’Opéra. Entrez dans la danse!
28 novembre 2016 - Dans le cadre de sa tournée canadienne Coup de cœur francophone, Philippe Brach, sacré Révélation Radio-Canada 2015, sera en spectacle à 20 h à la Boite-Théâtre avec Portrait de famine. Il sera précédé de Pierre Guitard (Agence Wade) en 1re partie.

Les billets pour tous ces spectacles sont en vente sur le réseau de la Billetterie Accès (www.billetterieacces.ca) sauf ceux pour Petunia, en vente au Grains de folie, et ceux du déjeuner littéraire gastronomique, qui sont en vente à l’Hôtel Paulin, au bureau de Centr’Art et à la Librairie Pélagie de Shippagan. Pour plus d’informations, 727-3277 (bureau de Centr’Art).

Suivez notre page Facebook pour rester à l’affût des dernières nouvelles concernant nos événements! Facebook.com/centrartnb
 

               Société culturelle des Hauts-Plateaux         

Viser l'enrichissement et le plein épanouissement de tous  les résidents francophones du territoire desservi par la société.

Activités:

7 septembre 2016 -  Vernissage Julie-Pier Levesque, exposition des œuvres du 7 septembre au 14 octobre 2016.

9, 10 et 11 septembre 2016 -  Atelier de peinture pour intermédiaire avec Gérard Lafrance

10 septembre 2016 -  Journée de la prévention du suicide Envolée de papillons et spectacle de Cy et de Christian Kit Goguen

13 septembre 2016 - Atelier introduction du feutrage avec Arleen Bailey

6 octobre 2016 -  Pièce de théâtre  Enterré à vie des Productions L'Entrepôt

28 octobre 2016 - Coup de cœur francophone Michel Robichaud et Joseph Edgar

10 novembre 2016 -  TPA À dimanche prochain

18 novembre 2016 - Jean-Claude Gélinas

27 novembre 2016 - Pandaléon et Les Paiens

Il est à noter que tous nos ateliers du mois d'octobre et de novembre ne sont pas tous cédulés,  nous suivre sur notre Facebook www.facebook.com/hatus-plateaux

       Société culturelle Kent-Nord       
 
Nous sommes un organisme à but non lucratif et notre mandat est surtout axé sur la conscientisation, la sensibilisation et la diffusion de la culture acadienne communautaire régionale en créant une influence dans toutes les disciplines artistiques suivantes : le théâtre, la musique, les arts visuels, la danse, l’artisanat et la littérature.

Activités : 

10 septembre 2016 - Rencontre de planification du CA - Richibuto River Resort

11 septembre 2016 - Lancement de De l'aube au crépuscule-Un sens à la vie de Cyrille Sippley 

        Société culturelle Kent-Sud    
 
La société culturelle de Kent-Sud a pour mission le développement culturel communautaire de la région de Bouctouche à Grande-Digue, en passant par Notre-Dame, Saint-Antoine et Sainte-Marie. Elle est toujours bien vivante dans sa communauté en offrant de nombreuses activités et ateliers en lien avec les arts et la culture. Elle a d'ailleurs créé le Festival de la Folie des Arts, une vente d'oeuvres d'art en plein air dans une atmosphère festive qui promeut les artistes acadiens.

Activités :
Du 2 septembre au 25 novembre 2016 -  Exposition de ma fenêtre de Julie d'Amour-Léger. (Vernissage le 16 septembre, de 17 h à 19 h) L'exposition De ma fenêtre de Julie d'Amour Léger est composée de 16 grandes photographies prises à partir de la fenêtre de l'artiste sur 4 saisons. La sélection d'images se regarde comme un rêve éveillé où l'on peut ressentir la fragilité d'un moment fugace.
16 septembre 2016 - Pièce de théâtre – Ally et la forêt – «École Marguerite-Michaud – 10 h et 11 h  Le Théâtre Alacenne propose une pièce de théâtre 100% écologique pour les tout petits (4 à 7 ans).  Ally et la forêt explore les thèmes de l’environnement et de l’entraide.  Ce spectacle qui conjugue le conte, la manipulation de marionnettes et d’objets, raconte l’histoire d’Ally, un gentil alligator des bayous de la Louisiane qui se fait emporter par une grande marée. Il se retrouve perché dans un arbre de la forêt acadienne. Les décors, les objets et les marionnettes ont été fabriqués à partir de matériaux recyclés.
 17 septembre 2016 - Spectacle du Trio Shaun Ferguson à 15 h 30 à la Chapelle Anglicane de Bouctouche – 10$
Shaun Ferguson, guitariste virtuose et compositeur accompli, vous propose une musique instrumentale moderne, libre et transcendante qui va du folk aux musiques du monde ! Il sera accompagné de Julien Breau (contrebasse) et de Geneviève d’Ortun (instruments à vent).
17 septembre 2016  - Spectacle du Moncton Mingus Band au Centre Culturel de Kent-Sud à 20 h 30 – 10 $. Les sons big band débordent de ce petit octet. Des arrangements exceptionnels servis par des musiciens fougueux, plein de soul et de blues. MMB met en vedette les meilleurs musiciens de jazz et blues de Moncton sous la direction du contrebassiste et arrangeur Jeff Richard. À coup sûr, vous chanterez « uh-hum » et « oh yeah! » Les sons Big Band débordent de cet octet ! Des arrangements exceptionnels servis par des musiciens fougueux, plein de soul, de blues et de jazz ! Membres: Roland Bourgeois – trompette - Sébastien Michaud - trompette, trombone, flute  Serge Gallant – sax alto  Brian Coughlan – sax ténor  Phillipe Lucy – sax baryton et alto sax Jeff Richard – basse  Robby Robichaud - piano  Charlie Goguen – batterie.
Du 30 novembre au 30 décembre 2016 - Exposition AFRIKA!
L’exposition regroupe des sculptures en bois, en métal et des peintures provenant de la collection privée de M Gerhard Hochmuth qui a vécu plusieurs années dans différents pays africains (Tanzanie, Centrafrique, Kenya, Congo).

 
                Société culturelle Nigawouek     
 
Notre mission est de contribuer au développement de la fierté acadienne et française en faisant la promotion des artistes acadiens et des talents d'ici et d'ailleurs.

Activités : 


9 septembre 2016 - La Société culturelle Nigawouek en collaboration avec la direction des écoles René-Chouinard et CSC Lafontaine présentent à 19 h un spectacle d’humour avec Dominique Breau. Les recettes du spectacle seront partagées entre les écoles afin de venir en aide aux élèves. Veuillez noter que le spectacle sera enregistré à la télévision de TVA.  Les rires pendant  la soirée sont garantis. Les billets sont en vente à Néguac au Proprio Shell et Irving Circle K ainsi qu’à Tracadie au Dépanneur C.M. au coût de 10 $.

24 septembre 2016 - à 20 h au Théâtre Richard-Denys de Neguac sont présentés en plateau double, les artistes acadiens Cy et Kit.
Résumé du groupe : Une aventure  plateau double aux couleurs musicales de l’Acadie avec le groupe Cy et Christian Kit Goguen. Le mélange d’harmonies et de cordes de guitares, qui façonnent la musique d’astheure et d’autrefois du groupe néo-écossais Cy vous transportera dans le monde du indie-folk acadien. Et Christian Kit Goguen, artiste de réputation internationale, vous propose l’itinéraire Moscou/Miscou, un univers de chansons et d’histoire de voyage et d’amitié. Les billets sont déjà en vente dans les points de vente ci-haut mentionnés. https://www.youtube.com/watch?v=8cXHscwxmsw&feature=youtu.be
27 octobre 2016 - À 19 h 30 au Théâtre Richard-Denys, nous présenterons un auteur compositeur-interprète, Michel Robichaud. Il saura nous attirer dans son univers ludique avec humour et sensibilité. 
https://www.youtube.com/watch?v=BE79pdb_ZUA

 
29 octobre 2016  -  En collaboration avec la Municipalité de Neguac, sera présenté au Théâtre Richard-Denys de Neguac à 20 h un spectacle multidisciplinaire soit : chant, danse, humour et artiste de cirque.
Le spectacle sera composé des Swingirls, 3 chanteuses sortie tout droit de France, Luc Leblanc avec sa belle humour, Yves Landry, artiste de cirque et Geneviève, Sadie et Annie Breau , trois jeunes sœurs de 11, 9 et 7 ans, qui représenteront le Nouveau-Brunswick, dans des spectacles de danse celtique à Disney World en Floride, en décembre prochain. Elles danseront aussi avec la troupe de danse de Walt World. Les billets seront en vente à compter du 15 septembre
.
 https://www.youtube.com/watch?v=JTWGBaTV_Ig
 
2 novembre 2016 -  À 19 h 30 sera présenté au Théâtre Richard-Denys la pièce de théâtre professionnel du Théâtre Populaire d’Acadie : À dimanche prochain.
Vous pouvez réserver vos forfaits auprès de notre agente Annette Girouard au 776-8147 Synopsis : Il était une fois une jeune femme vivant dans une petite ville. Elle était timide et seule. Il était une fois un curé qui vivait dans la même petite ville. Lui aussi était timide et seul. Une invitation à dîner. Une confession. La poursuite de leurs rêves pendant 60 ans– le tout raconté dans un théâtre physique sans accessoires et sans changements de costumes. À la fois tragique et comique, tel un film de Charlie Chaplin, c’est une histoire d’un amour fantasmé, une histoire mémorable !
 
Du 2 au 6 novembre 2016 -  La présidente de la Société culturelle assistera aux Francofêtes en Acadie à Moncton et agira à titre de présidente de Radarts.
 
                Société culturelle régionale Les Chutes

 
1. Établir un réseau de communication et d'échange d'informations dans le domaine culturel afin de promouvoir l'entente, la solidarité et le partage entre les communautés de la région des Chutes.
2. Favoriser le développement et l'épanouissement des artistes et artisans acadiens et francophones de la région des Chutes en mettant à leur disposition l'information sur les mécanismes de promotion et de diffusion de leur art.
3. Aider la personne dans sa démarche de perfectionnement culturel.
4. Appuyer et promouvoir les projets culturels, artistiques et artisanaux, et y participer.
5. Maintenir des liens et favoriser des échanges.


Activités :                                              
14 octobre 2016 - Marc Hervieux à 20 h à l'Auditorium Richelieu de Grand-Sault. Billets: Pré-vente - 40$, au guichet - Pharmacie Jean-Coutu de Grand-Sault et Société culturelle régionale Les Chutes. Billetterie Atout Culture: 1-888-744-5344 et en ligne: www.atout culture.ca. Pour information : 1-506-473-4329.
22 octobre 2016 - Michel Robichaud

12 et 13 novembre 2016 - Foire du cadeau

24 novembre 2016 - Pandaléon
Pour plus d'informations : www.societeculturelleregionaleleschutes.com

 
                 Société culturelle régionale Népisiguit      
 
La Société culturelle régionale Népisiguit voit à la circulation et à la diffusion de la création artistique acadienne et francophone. Grâce à cet organisme, desservant les villages de Saint-Sauveur et d'Allardville, les villes de Bathurst et Beresford ainsi que les régions de Roberville, Petit-Rocher jusqu'au village de Pointe-Verte, l'Espace culturel «la Bibitte» situé au CCNB - Campus de Bathurst a pu renaître, assurant ainsi une vitalité artistique et culturelle à cette région.   

Activités :
15 octobre 2016 – La Société culturelle régionale Nepisiguit vous présente Troiselle à 20 h. L’Espace culturel «LaBibitte», 725 rue du Collège Bathurst. Billet: 35$ tout inclus Trois voix, trois amies, ça donne Troiselle. Il y a déjà plus de 15 ans que Monique Poirier, Nadine Hébert et Isabelle Bujold partagent la scène pour créer une seule voix. 
La complicité entre les trois chanteuses est palpable et s'entend. Grâce aux arrangements de François Emond, ce trio donne une nouvelle vie à de grands classiques de la chanson acadienne, française, québécoise, canadienne et américaine. Sur scène, ce trio est accompagné de François Émond et de Benoit Picard. Billets disponibles dans les différents points de vente de la billetterie accès :www.billetterieacces.ca Info: scrn@monccnb.ca Tél :506-548-4338
 
Cinépisiguit
Notre ciné-club. Ma sortie au cinéma !

Lieu : CCNB, rue du Collège (Bathurst), salle N370
Coût : Étudiant.e : 4 $ (ou laissez-passer à 25 $ pour 10 films)
           Adulte : 8 $ (ou laissez-passer à 50 $ pour 10 films ou à 30 $ pour 5 films)
Info : www.cineclubnepisiguit.blogspot.ca  506-548-4338
Le mercredi 14 septembre 2016 à 19 h  
Les visiteurs : La révolution
Durée : 1 h 50
Genre : Comédie
Origine : France, 2016
En 1124, les habitants du château de Montmirail sont en émoi. Godefroy de Montmirail a disparu et on l’accuse de sorcellerie. Le roi lui ordonne de revenir d’ici la prochaine lune, sinon il perdra ses titres de propriété. Godefroy de Montmirail et son fidèle Jacquouille la Fripouille sont coincés en 1793 pendant la Révolution française, et le règne de la Terreur décapite tous les partisans de la royauté et de l’ancien régime. Le duo arrive à s’échapper de prison et il se joint à une famille de nobles en se faisant passer pour de lointains cousins autrichiens. Regagner Parie ne sera pas evident et encore moins retourner à leur époque.
Le mercredi 21 septembre 2016 à 19 h
Brooklyn
Durée : 1 h 56
Genre : Drame
Origine : Irlande, Grande Bretagne, Québec,  2016
Dans les années 1950, une jeune immigrante irlandaise emménage à New York et espère se trouver un travail. Après des recherches intensives, elle devient commis d’un grand magasin, tout en poursuivant des cours de comptabilité dans ses temps libres. Le mal du pays se fait de moins en moins sentir au fil des semaines, notamment parce qu’elle s’éprend d’un immigrant italien qui deviendra ultimement son mari. Mais rappelée dans son pays natal en raison du décès de sa soeur, la jeune femme sera confrontée à ses choix et devra décider de quoi elle veut que son avenir soit tissé.
Le mercredi 28 septembre 2016 à 19 h
L’étudiante et Monsieur Henri
Durée : 1 h 39
Genre : Comédie
Origine : France, 2016
Henri Voizot est un homme austère au caractère difficile, voire insupportable. Arrivé à un certain âge, il n’est plus en mesure de vivre seul dans son appartement. C’est la jeune Constance qui se retrouve à vivre en colocation avec l’homme aigri. La cohabitation n’est pas facile, mais Henri voit rapidement en Constance une occasion pour briser le couple de son fils Paul, dont la compagne l’irrite particulièrement. D’abord hésitante à participer à son plan, Constance finit par accepter en échange du paiement de son loyer. Une belle chimie se tisse rapidement entre elle et Paul, mais étrangement aussi avec Henri, qui, peut-être, n’est pas aussi méchant qu’il y paraît…
Le mercredi 5 octobre 2016 à 19 h 
La dame à la camionnette
Durée : 1 h 44 
Genre : Drame biographique
Origine : Grande Bretagne, 2016
L'auteur et dramaturge Alan Bennett déménage dans le quartier de Camden à Londres au début des années 1970. Dès son arrivée, il fait la connaissance d'une vieille dame aigrie du nom de Mary Shepherd, qui habite dans une camionnette. Les gens de l'endroit espèrent qu'elle s'installe ailleurs, mais n'osent pas la chasser. Dans sa grande bonté, Alan propose à l'itinérante de stationner son véhicule dans l'entrée de sa maison. Ce qui ne devait être qu'une situation temporaire, dure une quinzaine d'années. Au cours de cette période, Alan apprend à connaître l'excentrique personnage, tapi dans sa camionnette, qui semble cacher de lourds secrets.
Le mercredi 12 octobre 2016 à 19 h 
Belles familles
Durée : 1 h 53
Genre : Comédie dramatique
Origine : France, 2016
Jérôme vit à Shanghai depuis plus de dix ans. L'homme d'affaires et sa fiancée doivent rendre à Londres pour un important contrat, et il décide de passer par la France pour rendre visite à sa famille. Lors d'un dîner qui tourne mal, il constate que sa mère n'a toujours pas vendu la demeure de son enfance. L'offre d'achat d'un de ses vieux copains est mise sur la glace depuis que la mairie reluque la propriété. Désirant revoir ce lieu où il a passé sa jeunesse, Jérôme fait la rencontre de la belle-fille de son père... Elle le mettra en retard dans son horaire. 
Le mercredi 19 octobre 2016 à 19 h 
Valley of love (V.F.)
Durée : 1 h 32
Genre : Drame psychologique
Origine : France, 2015
Gérard et Isabelle, maintenant séparés, sont marqués par la mort de leur fils unique, Michaël, qui s'est suicidé il y a déjà six moins. Suivant les dernières volontés de ce dernier, l'ancien couple partira dans un périple dans la Vallée de la Mort en Californie. Leur fils leur a proposé un parcours semé d'embûches au bout duquel ils doivent le revoir. Si Isabelle s'accroche à cet espoir fou, Gérard, lui, préfère rester rationnel et met en doute la démarche. Bien des bouleversements sont à prévoir sur le chemin...
Le mercredi 26 octobre 2016 à 19 h
Lolo
Durée : 1 h 40 
Genre : Comédie
Origine : France, 2016
Alors qu'elle passe ses vacances avec des copines, Violette tombe sur Jean-René. Cette rencontre aussi charmante qu'improbable se mue en une histoire romantique et passionnelle. De retour en ville, la réalité est tout autre : Violette est une femme d'affaires sophistiqués, tandis que Jean-René est un informaticien plutôt niais et gauche. Malgré leurs différences, la relation se poursuit, mais les problèmes surgissent réellement lorsque le nouvel ami de Violette rencontre le fils de cette dernière : Éloi dit Lolo n'a pas beaucoup de sympathie pour Jean-René... Commence alors le combat pour le faire sortir de la vie de sa mère ! Une guerre où tous les coups sont permis...
Le mercredi 2 novembre 2016 à 19 h
La chanson de l'éléphant
Durée : 1 h 40 
Genre : Drame psychologique
Origine : Québec 2015
Lorsqu'un éminent psychiatre disparaît de son bureau, le docteur Greene, directeur de l'hôpital psychiatrique, s'efforce de comprendre ce qui a bien pu arriver à son employé. Le dernier à avoir vu le psychiatre est Michael, un jeune patient au comportement instable. Greene l'interroge afin d'obtenir des indices qui lui permettraient de retrouver le psychiatre, mais Michael a bien l'intention de jouer avec la vérité dans le discours de Michael, tout en gérant les excès de panique de sa nouvelle femme et les retrouvailles avec un ancienne flamme avec qui il a dû jadis subir la perte d'un enfant.
Le mercredi 9 novembre 2016 à 19 h 
On voulait tout casser
Durée : 1 h 31
Genre : Comédie dramatique
Origine : France, 2015
Kiki vient d'apprendre qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre. Au lieu de révéler la terrible nouvelle à son entourage, il préfère se taire. Son plus grand plaisir est de se réunir avec ses quatre meilleurs amis. Il y a Bilou et son restaurant, Gérôme qui tente de faire plaisir à sa jeune fille, Tony et ses démarches infructueuses pour trouver l'âme soeur ainsi que Pancho qui s'enlise dans la routine avec son épouse et ses enfants. Ensemble ils parlent beaucoup du passé, de leurs rêves d'antan et du désir de parfois tout lâcher.
Le mercredi 16 novembre 2016 à 19 h 
La dernière leçon
Durée : 1 h 45
Genre : Drame
Origine : France, 2015
Madelaine souligne ses 92 ans entourée de ses proches et de sa famille. Elle en profite du coup pour leur annoncer qu'elle a décidé de mettre fin à sa vie, selon ses propres termes et à un moment choisi, soit dans deux mois jour pour jour. L'ancienne sage-femme vit bien avec sa décision, qui est loin de faire l'unanimité dans son entourage. En fait, c'est bien le contraire : les conflits naissent et les esprits s'enflamment avant d'en arriver à une certaine acceptation de la décision. Diane, sa chère fille, partagera ses derniers moments avec beaucoup d'humour et une certaine résilience.
Le mercredi 23 novembre 2016 à 19 h 
Ange et Gabrielle
Durée : 1 h 31
Genre : Comédie sentimentale
Origine : France, 2016
Dès le jeune âge de 17 ans, Claire décide qu'elle est mûre pour être mère et orchestre sa grossesse sans même en aviser le principal intéressé, son amoureux Simon. Lorsque celui-ci apprend la nouvelle, il est loin d'être ravi et refuse même de prendre ses responsabilités de père. Gabrielle, la mère de Claire, est renversée par la nouvelle et décide d'intervenir en allant rencontre Ange, le père de Simon. Malheureusement pour elle, Ange n'a jamais reconnu sa propre paternité et refuse catégoriquement de se mêler de la situation. Le refus d'Ange ne rebutera pas Gabrielle, loin de là... Elle fera des pieds et des mains pour le convaincre de s'engager dans la vie de son fils Simon.
Le mercredi 30 novembre 2016 à 19 h
Anna
Durée : 1 h 49
Genre : Drame
Origine : Québec, 2015
Anna, photojournaliste, est de passage dans un pays d'Asie pour réaliser un reportage sur le trafic humain. Elle interroge des jeunes femmes qui ont été victimes d'enlèvement, de torture ou de viol. Accompagnée d'une victime qui la guide dans ce milieu dangereux, la Franco-canadienne fait la rencontre de Sam, un boxeur qui semble en savoir long sur la situation. En poussant son enquête toujours plus loin, Anna met le nez dans des histoires qui risquent de se retourner contre elle. Un jour, elle se réveille à Montréal, incapable de se souvenir de ce qui lui est arrivé...
Le mercredi 7 décembre 2016 à 19 h 
Un + une
Durée : 1 h 55
Genre : Drame expérimental 
Origine France, 2016
Antoine, de passage en Inde pour composer la trame sonore du nouveau film d'un réputé cinéaste, fait la rencontre d'Anna, l'épouse de l'ambassadeur français. Un jeu de séduction s'opère rapidement entre eux, même si ni elle ni lui de sont célibataires. De nature spirituelle, Anna décide de prendre le train afin de rencontrer une mythique figure indienne qui pourrait peut-être exaucer son rêve d'être mère. Antoine l'accompagne en espérant qu'elle puisse guérir ses incessants maux de tête. Un long périple parsemé de confidences et de tentations qui risque de mettre en péril leur amitié et leurs couples respectifs.
Le mercredi 14 décembre 2016 à 19 h 
Floride 
Durée : 1 h 49
Genre : Comédie dramatique
Origine : France, 2015
Tout devient de plus en plus confus pour Claude, qui atteindra bientôt l'âge honorable de 82 ans; son esprit s'embrume, si bien qu'il en oublie même le décès de sa fille, il y a neuf ans déjà. C'est à son aînée, Carole, à qui il a confié la gestion de l'entreprise familiale, qu'incombe la tâche de s'occuper de lui. S'enfonçant de plus en plus dans le délire qu'Alice va venir le voir, Claude subit un incident qui le conduit à vitre chez Carole. Désemparée devant l'état de son père et le fardeau qu'il devient, Carole fait face à un choix déchirant.  

 
                  Société culturelle de Saint-François    

La Société culturelle de Saint-François a pour mission de promouvoir l'art et la culture, de même que sauvegarder le patrimoine et l'histoire de Saint-François-de-Madawaska.


 
              Société culturelle Sud-Acadie        
 
Notre mission est de contribuer au développement de la vie culturelle acadienne et francophone. Nos objectifs sont de soutenir le développement et la création artistique tout en assurant la diffusion artistique et culturelle sur le territoire, d'éveiller et renforcer le sentiment de fierté française et d'appartenance à la communauté acadienne et de développer des partenariats avec les organismes de la région également intéressés au développement culturel.     

Activités : 
 
3 septembre 2016 - L’auteur-compositeur-interprète Michel Thériault,  avec invité spécial Fayo, seront à l’Église historique de Barachois pour finir notre été de musique au Sud-Acadie à 20 h.
                                                        
17 et 18 septembre 2016 - La ligne à hardes, la pièce d’art public créée pour le Festival 2016  sera de la partie sur la verdure de l’Église historique de Barachois lors de la Tournée des ARTS de la Baie de Shédiac.

                         

 
1 octobre 2016 - La Société culturelle Sud-Acadie en partenariat avec la Ville de Shédiac offre une soirée musicale à l’Ancienne gare de Shediac avec Selby Evans à 20 h.
 
2 octobre 2016 - Une soirée de poésie Micro-Ouvert sera offerte aux amateurs du mot écrit en soirée le à 19 h. Une tradition sur notre territoire qui est en place depuis 2009  au tout début de la participation de la province aux Journées internationales de la Culture. . 

                                            
 
     Société culturelle de la Vallée de Memramcook    

1. Offrir une programmation culturelle complète tels la musique, le théâtre, la danse, la littérature, l'art visuel.
2. Organiser ou de parrainer des activités culturelles.
3. Développer et de promouvoir les talents artistiques des gens de la région.
4. Offrir de la formation dans le domaine culturel.
5. Encourager les gens à poursuivre leurs aspirations culturelles et artistiques.
6. Établir des partenariats et des alliances stratégiques.
                       
Activité :

12 septembre 2016 - Début des cours de peinture avec Roselys Bélliveau.

16 octobre 2016 - Concours de photos - activité des Rendez-vous d'automne de Memramcook - Exposition entre 12 h et 14 h au gymnase de l'École Abbey Landry - Prix à gagner.

 
Description : Faire découvrir les beautés de Memramcook. Ouvert aux adultes et aux jeunes. Nous souhaitons que les participants fassent preuve d'imagination pour découvrir avec une approche personnelle et nouvelle, aussi bien les lieux et paysages connus mais aussi les beautés cachées de Memramcook. La compétition offrira des Prix intéressants pour les photos primées et une exposition publique de toutes les photos soumises le dimanche 16 octobre. La remise des prix aura lieu à 15 h 30 pendant l'activité du conte. Le détails de ces Prix est : 
1ère position : 250 $  2 ième position : 150 $ 3 ième position : 100 $
(Prix choisi par le public lors de l'exposition : 100 $ )
Dates du concours : 11 aout au 12 octobre 2016
Inscriptions : Ouvert aux photographes amateurs et professionnels de Memramcook. Il n'y a pas de frais d'inscription mais les participants doivent fournir leurs propres équipements et matériel. Pour plus d'information et pour vous inscrire appeler au 758.9395 (Odette) et laisser un message ou par courriel au scvm@hotmail.com. Date limite pour inscription : le mardi 20 septembre 2016.
15, 22 et 29 septembre et 6 octobre 2016 - 4 jeudis - Soirée de musique jazz, avec le duo Roland Bourgeois et Jamie Colpitts, au Restaurant LeBlanc les jeudis 15, 22, 29 septembre et le jeudi 6 octobre, 2016 (19 h à 21 h) - Chiard acadien/râpé, ailes de poulets et menu principal - billets 7 $ non membres SCVM et 5 $ membres. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec la Société culturelle au 506.758.4032 ou scvm@hotmail.ca

12 au 16 octobre 2016 -   Festival de contes -''Parlures d'icitte'' 7e édition (voir affiche ci-dessous pour les détails) (incroyable Kevin Arsenault, Viola Léger, Christian ''Kit'' Goguen, Diane Carmel Léger (Diane à Ray de Memramcook), le jeune Alexis Bourque, Mon oncle Jason, Rémi Bélliveau de Memramcook (était en nomination aux Prix Éloizes 2016), Paul Édouard Bourque originaire de Memramcook (était en nomination aux Prix Éloizes 2016), Brigitte Gallant, Bianca Richard, Dolan LeBlanc de Memramcook (avec sa composition chanson de Memramcook), Eugène LeBlanc de Memramcook (accordéon), Dorine LeBlanc et Zacharie LeBlanc de la Troupe du Monument, un Trio jazz sous la direction de Marc Chop Arsenault, récitation d'un conte et pièce de théâtre par les élèves de l'École Abbey Landry, la chorale de l'École Abbey Landry sous la direction de Chris Wheaton.


2016 - Projet Horizon, pour les aînés.


19 novembre 2016 - Marché de Noël


                                                

 
         Société culturelle des Tracadilles
 
La Société culturelle des Tracadilles a comme mission le développement culturel de la grande région de Tracadie-Sheila, en faisant connaître la culture acadienne et francophone dans la communauté par l’organisation d’activités culturelles et artistiques, l’offre de formation en arts, le développement de partenariats et la diffusion des artistes acadiens et francophones.
Activités :

2 octobre 2016 
:  Ouverture du Festival Moisson d’ART au Tazza Caffe de Tracadie
(3323, rue de la Rive, Tracadie, N.-B.) à 14 h. Gratuit.
Le Festival Moisson D’ART vise à créer, pour les artistes, une opportunité de se produire et ainsi permettre à la communauté de Tracadie d’avoir un accès privilégié aux arts et à la culture. À l’ouverture, il y aura un léger goûter, le lancement de la programmation et le vernissage de l’exposition d’arts visuels du festival.
Contact : info@festivalmoissondart.com Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
2 octobre 2016 : Les short-films 2 au Cinéma Péninsule (3323 de la Rive, Tracadie, N.-B.) à 16 h. Contribution volontaire.
Tapis rouge et présentation de courts métrages (qui auront été présélectionnés suite à une sélection parmi les vidéos reçus de tous, voir site web pour date limite d’application) Événement animé et organisé en collaboration avec les Frères Breau, vidéates.
Contact : Vidéo@festivalmoissondart.com Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
5 octobre 2016 : Retour de flammes (Théâtre des Alentours) à la Salle J. Armand Lavoie, polyvalente W.A.-Losier (585 rue de l’église, Tracadie N.-B.) à 20 h. Coût de l’activité :12 $ + frais de billetterie.
 Pièce de théâtre amateur avec une troupe de personnes aînés.
 Contact: Société culturelle des Tracadilles, 506-394-4031 ou sct@nbnet.nb.ca
 Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
6 octobre 2016 : Spectacle musical : double plateau de Cy et Kit Goguen à la Salle J. Armand Lavoie, polyvalente W.A.-Losier Losier (585 rue de l’église, Tracadie N.-B.) à 20 h. Coût de l’activité : 25$ + frais de billetterie, membres de la SCT : 20$ + frais de billetterie.
Dans le cadre du Festival Moisson d’ART, on vous présente un spectacle musical de style double plateau avec le jeune groupe Cy, qui connait un parcours fulgurant sur la scène musicale acadienne, et le désormais célèbre Kit Goguen.
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
7 octobre 2016 : Arthur Comeau + Tide School à la Salle Au troisième (Académie Sainte-Famille) (399 Rue du Couvent, Tracadie, N.-B.) à 21 h. Coût de l’activité : $10 et $15 à la porte pour les non-membres.
Tide School présente la Next Phase. Venez danser aux rythmes entrainant des gars provenant directement de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse!
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
8 octobre 2016 : Rencontre-causerie avec Amélie Dubois au Tazza Caffe de Tracadie
(3323 Rue de la Rive, Tracadie-Sheila, N.-B.) à 11 h. Gratuit
Venez rencontrer et discuter avec Amélie Dubois, une jeune auteure talentueuse. Ses romans sont tous des bestsellers vendus à plus de 300 000 copies.
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com , www.ameliedubois.com/index.html
 
8 octobre 2016 :  Téa et Géronimo Stilton à l’École La Source (906 Rue Louis G. Daigle, Tracadie-Sheila, N.-B.) à 13 h 30. Gratuit.
Le Festival Moisson d’ART est très heureux de collaborer pour une troisième année avec Le Salon du livre de la Péninsule acadienne afin de présenter gratuitement un événement jeunesse. Cette année, les petits et les grands pourront apprécier le spectacle de Téa et Géronimo Silton (4-8 ans environ).
Contact : mc_arseneau@hotmail.com  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
8 octobre 2016 : Pièce de théâtre : Enterré à vie à la Salle J. Armand Lavoie, polyvalente W.A.-Losier Losier (585 rue de l’église, Tracadie N.B.) à 20 h. Coût de l’activité : membres 20$ + frais de billetterie, non-membre 25$ + frais de billetterie.
Les Productions L’Entrepôt, dans le cadre du Festival Moisson d’ART, vous propose une comédie hilarante sur le thème d’un enterrement de vie de garçon. La distribution est assez impressionnante avec Christian Essiambre, Luc LeBlanc, André Roy et Robert Gauvin, alors soyez-y!
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
9 octobre 2016 - Brunch généalogique au Marché Centre-Ville de Tracadie (3416, rue Principale, Tracadie-Sheila, N.-B.) à 11 h. Coût de l’activité : 10.00$ membres, 13.00$ non-membres.
Brunch annuel de l’organisme Généalogie Tracadie Inc. incluant une conférence de Allen Doiron de Services N.- B. à propos de la conservation des documents numériques.
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
10 octobre 2016 : Journée d’ateliers artistiques pour petits et grands à l’Académie Ste-Famille (399 Rue du Couvent, Tracadie-Sheila, N.-B.) à 10 h. Gratuit.
Une série d’ateliers gratuits en lien avec les arts. Inscriptions sur place. Consultez le site web du festival pour plus d’informations.
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
12 octobre 2016 : Présentation du documentaire: Les sceaux d’Utrecht à la Salle Au troisième de l’Académie Sainte-Famille (399 Rue du Couvent, Tracadie, N.-B.) à 19 h. Coût de l’activité : non-membre 5$, membres gratuit.
Présentation de la minisérie documentaire réalisée et scénarisé par Paul Bossé de Moncton. Le vidéaste sera sur place afin de discuter de son film avec le public.
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
14 octobre 2016 :  La Grande Dégustation à la Salle Au Troisième de l’Académie Sainte-Famille (399, rue du Couvent, Tracadie-Sheila, N.-B.) à 20 h. Coût de l’activité : 35.00$ + frais de billetterie.
Dégustation des produits de la distillerie Fils du Roy. Soirée animée par Sébastien Roy, maître distillateur et fondateur de la Distillerie Fils du Roy et par Philippe Basque, historien du Village Historique Acadien.-
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
14 octobre 2016 : Spectacle musical : Les Païens au Bar le Up’n Down (3427 Rue Principale, Tracadie, N.-B.)  à 22 h. Coût de l’activité : 13 $ (membres de la Société Culturelle des Tracadilles), 15 $ (non-membres).
Spectacle du légendaire groupe Les Païens. Venez vibrer au son de leur musique !
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
 
15 octobre 2016 : Spectacle de talents Récolte 2.0 et fermeture du festival à la Salle J. Armand Lavoie, polyvalente W.A.-Losier Losier (585 rue de l’église, Tracadie N.-B.) à 20 h. Coût de l’activité : 10 $+ frais.
Concours de talents mettant en vedette des participants du Nouveau-Brunswick. Une soirée de qualité haute en couleur !
Contact : info@festivalmoissondart.com.  Site Web : www.festivalmoissondart.com
                     
           Société culturelle régionale de Kedgwick

La Société Culturelle Régionale de Kedgwick soutiendra les organismes locaux voués à l’action culturelle sous toutes ses formes. Elle fournira des opportunités d’action culturelle et participera à la création d’emplois locaux dans le domaine de la culture locale. La SCRK créera une structure d’aide aux artistes, artisans et autres métiers dérivés des arts afin d’apporter son expertise et d’obtenir de l’aide financière et autres appuis à ses artistes, artisans et à tous ceux et celles qui exerceront un métier relié aux arts et à la culture.

Activités : 

Tous les jeudis soir - Au Musée forestier de Kedgwick aura lieu la loterie levée de fonds "Attrape l'as de coeur". Les fonds iront pour la rénovation et l'entretien du Musée. Ensuite, s'il reste des fonds, ils seront investis pour des activités pour nos artistes locaux.

Octobre 2016 - Festi-Arts

17 décembre 2016 - Noël au Musée avec animation local.



                                           
                           
 
 
Mélanie Haché
Agente de relations publiques
Téléphone : (506) 858-8000
cpsc.information@nb.aibn.com
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
LinkedIn
LinkedIn
YouTube
YouTube
Email
Email
Share
Tweet
Forward to Friend
Tous droits réservés © 2016 Conseil provincial des sociétés culturelles

Notre adresse :
27, rue John,
Moncton, NB E1C 2G7