Copy
Corpuscule - Décembre 2015
Voir ce courriel dans votre navigateur


Conseil provincial des sociétés culturelles
506.858.8000

Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard
506.423.7042

La Maison de la Culture inc.
506.336.3423

Société culturelle de la Baie des Chaleurs
506.753.6494

Société culturelle Centr'Art
506.727.3277

Société culturelle des Hauts-Plateaux
506.235.3176

Société culturelle Kent-Nord
506.341.0800

Société culturelle Kent-Sud
506.743.8600

Société culturelle Nigawouek
506.776.5935

Société culturelle régionale Les Chutes
506.473.4329

Société culturelle régionale Népisiguit
506.548.4338

Société culturelle de Saint-François
506.992.6055

Société culturelle Sud-Acadie
506.860.0413

Société culturelle de la Vallée de Memramcook
506.758.4032

Société culturelle de Baie-Sainte-Anne
506.228.2011

Festival Acadien de Caraquet
506.727.2728
Dans ce bulletin : 
  • Mot de la directrice générale
  • Le Voyage Identitaire
  • Le CPSC à Saint-Pierre et Miquelon
  • 18e édition du Festival de Théâtre communautaire en Acadie
  • Rencontre avec le ministre
  • Définition de chaque mots de la Caravane 2016
  • Suggestion de lecture
  • Le français acadien - Les acadianismes
  • Programmation et mission de nos membres

Mot de la directrice générale


À quelques minutes de prendre congé pour la période des Fêtes, j’ai eu le temps de faire un bilan de cette année riche en couleurs et en évènements.

Ce fut une année chargée sur plusieurs plans… un Voyage identitaire qui bouscule certaines habitudes,  la production d’un opéra communautaire pour la première fois en Acadie,  la réalisation du projet Allégories, bonheur et créativité, qui a pris une ampleur inespérée,  
tout ça avec en plus, nos projets récurrents tels les Mots qui tournent, le Festival de théâtre communautaire en Acadie, le Mois de l’action culturelle, nos rencontres de conseil d’administration,  la révision de nos modes de gestion,  notre assemblée générale annuelle, précédée et suivie de formations et l’ajout de nouveaux membres !
  En prime, un changement de gouvernement au palier fédéral nous laisse prévoir de meilleurs jours pour le secteur des arts, de la culture et du patrimoine …
 
Nous voilà bien équipés pour amorcer la nouvelle année en espérant que notre organisme et les membres qui le composent y trouve son lot !
Voilà la noble tâche à laquelle nous continuerons de travailler …
À toutes et tous, un merveilleux Temps des Fêtes !
 
 
Marie-Thérèse
Le Voyage Identitaire
 
Le Conseil provincial des sociétés culturelles a lancé le 10 novembre dernier un tout nouveau projet intitulé « Le voyage identitaire ». Le projet de création artistique et de médiation culturelle vise à ouvrir un dialogue entre les trois communautés linguistiques et culturelles du Nouveau-Brunswick soit les anglophones, les autochtones et les francophones, a pour but de donner la parole aux jeunes de 15 à 30 ans.

Le Théâtre La Cigogne de Moncton a été retenu comme partenaire artistique pour réaliser ce projet. Une collaboration a également été mise en place avec le Théâtre des Petites Lanternes de Sherbrooke, au Québec, compagnie reconnue à l’échelle nationale et internationale pour son expertise de création, de participation citoyenne et de médiation culturelle.

Le projet se veut une occasion pour explorer le thème de l’identité auprès des principales communautés linguistiques et culturelles, soit les Francophones, Anglophones, Mi’kmaqs et Wolastoq. Les ateliers utiliseront l’écriture, le mouvement, l’image, la parole, la musique pour explorer les thèmes identifiés. Le résultat inspirera directement une création théâtrale qui sera d’abord présentée en lecture publique par le Théâtre La Cigogne en mai 2016.

« Les jeunes du Nouveau-Brunswick se connaitront mieux et apprécieront davantage les membres de l’autre communauté de langue officielle. Ils vont développer une identité individuelle et collective plus forte en tant que francophones, anglophones et autochtones et comme néo-brunswickois, » a affirmé la directrice du CPSC, Marie-Thérèse Landry.

Les rencontres se dérouleront en novembre et décembre. Toute personne ou tout groupe intéressé à participer aux ateliers peut communiquer avec le Théâtre la Cigogne au 506.229.0578 ou contacter via courriel :  voyageidentitairenb@gmail.com.

Ce projet est rendu possible grâce à une contribution de Patrimoine Canadien dans le cadre du Programme d’appui aux Langues officielles, volet Dualité linguistique dans le sous-volet Appréciation et rapprochement. La Province du Nouveau-Brunswick, dans le cadre de son programme de subvention en Coopération culturelle Nouveau-Brunswick/Québec, participe aussi au financement de ce projet.

 
Monkey Survey
Facebook
Courriel

Le CPSC à Saint-Pierre et Miquelon
Les membres de l’équipe du Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) reviennent enthousiasmés de leur expérience dans l’archipel français de Saint-Pierre et Miquelon. 

La première semaine de novembre, l’équipe du CPSC, en partenariat avec les Ateliers du tintamarre du Festival acadien de Caraquet a participé à un échange avec l’organisme Miquelon Culture Patrimoine dans le cadre du programme de coopération régionale initié par la Société nationale de l’Acadie et soutenu  par  l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Cette année,  le but de la mission consistait à transmettre les techniques de réalisations et les connaissances relatives à la fabrication des grosses têtes carnavalesques auprès de plusieurs clientèles, dont les groupes scolaires et les personnes de la collectivité. Au total, quarante (40) jeunes et plus de vingt (20) membres de la communauté ont participé aux ateliers et causeries présentées dans le cadre de cette mission.

Pour Pascale Coste et Manolita de Lizaraga, respectivement présidente et vice-présidente de Miquelon Culture Patrimoine, c’est mission accomplie, vu la réponse des élèves de l’école et des gens de la communauté.

Ce projet s’inscrit dans la suite logique de la mise sur pied du projet de construction identitaire Allégories, bonheur et créativité au Nouveau-Brunswick, qui consiste à réaliser des grosses têtes dans les écoles francophones de la province, tout en questionnant le vivre ensemble et valorisant l’identité acadienne.  Il s’arrime parfaitement avec Célébrations 2016 qui commémorera le bicentenaire de la rétrocession de  l’archipel à la France.

La présence des membres de l’équipe à Saint-Pierre-et-Miquelon leur a également permis de participer au Colloque d’histoire réunissant plus de 150 personnes et qui se tenait cette dernière fin de semaine.

La réalisation de huit grosses têtes aura certes un impact lors du 2e Tintamarre qui se tiendra assurément le 15 aout prochain à Miquelon.
18e édition du Festival de Théâtre communautaire en Acadie 
 
À la pige pour le Festival de théâtre communautaire en Acadie,
les chanceux sont dans l'ordre :

 
1. Les Beluetteux de planches de Kent-Sud
2. Les Mordicus de Néguac
3. Productions Larocque de Shippagan 

4. Les Femmes de cœur de Notre-Dame

5. Le Théâtre du Trémolo de Saint-Jean
 
Les troupes substitut sont : 

6. Les Fous de la scène de Fredericton
7. La troupe du Monument de Memramcook

8. La Vieille Tapisserie de Saint-Quentin
 
Félicitations à tous !

Cliquez-ici pour pour visionné la vidéo de la pige.  
Rencontre avec le ministre

Voici une photo en souvenir de notre belle rencontre du 20 novembre, entre le ministre du Tourisme, Patrimoine et Culture, l'honorable Bill Fraser, les membres de son équipe et les membres du Conseil d'administration du Conseil provincial des sociétés culturelles.

 
Définition de chaque mots de la Caravane 2016
 
 
Chafouin : n. Employé en France. Personne ayant l'air malveillant  fourbe, comme une fouine.
 
Champagné : n.m. Employé au Congo. Personne d’influence aux nombreuses relations
 
Dépanneur : n.m. Employé au Québec. Petit commerce aux heures d’ouverture étendues, où l’on vend des aliments et autres articles.
 
Dracher : v. Employé au Belgique. Verbe impersonnel, pleuvoir à verse, à torrents
 
Fada : n.m. Employé en France. Un peu fou, cinglé
 
Lumerotte : n.f. Employé en Belgique. Source de lumière de faible intensité, légume évidé et percé de petites ouvertures dans lequel on place une source lumineuse
 
Poudrerie : n.f. Employé au Québec. Neige chassée par le vent
 
Ristrette : Employé en Suisse. nom masculin Petit café très fort, fait à la vapeur au percolateur.
Comme adjectif, au sens métaphorique, souvent en lien avec le temps, serré, limité (exemple, un horaire serré, limité)
 
Tap-tap : n.m. Employé en Haïti. Petit car rapide
 
Vigousse : adj. Employé en Suisse. Vigoureux, vif, plein de vie, alerte (personnes) Animal, plante  : Vigoureux, fort, robuste, résistant
 

Suggestion de lecture 
Patrice BRASSEUR et Jean-Paul CHAUVEAU, Dictionnaire des régionalismes de Saint-Pierre et Miquelon, Berlin, Verlag Walter de Gruyter, 1990, (coll. « Canadiana Romanica »).

Cet ouvrage étudie les particularismes du français parlé dans les îles de Saint-Pierre et Miquelon. Au noyau primitif de la population, constitué pour l'essentiel d'Acadiens, se sont joints au cours des 19e et 20e siècles des p
êcheurs venus des côtes de Normandie, de Bretagne, du Pays Basque ou de Terre-Neuve.  
Le français parlé dans l'archipel se caractérise surtout par son lexique. Le dictionnaire proprement dit comporte plus de 1500 entrées sous lesquelles sont notés des mots, des emplois ou des locutions qu'ignorent les dictionnaires les dictionnaires du français contemporain ou auxquels ils assignent un usage restreint. Une brève notice historique tente de déterminer pour chaque cas par quelle voie le particularisme s'est implanté dans le français de l'archipel. Les concordances avec l'acadien sont nombreuses, mais les emprunts au parler des terre-neuvas donnent une physionomie originale à ce français d'Amérique du Nord. En fin d'ouvrage, un index regroupe tous les faits lexicaux par champs sémantiques.

Le français acadien - Les acadianismes
       

Amarre : Toute corde, ficelle, câble servant à lier, à attacher. Amarre de souliers. Attacher un piquet avec une amarre. En France, amarre signifie «cordage servant à attacher un bateau à un point fixe ou à attacher divers objets dans un bateau».
 

Aviser : (1) Apercevoir, regarder attentivement. On a avisé l'ours tout d'un coup. S'aviser dans un miroir. – (2) Se renseigner (attesté en Louisiane)
 

Baillarge : Orge, comme dans soupe au baillarge. Au Québec, on dit orge ou encore barley dans la locution soupe au barley.
 

Bailler : Donner. Bailler son argent, bailler du travail à quelqu'un. (Note historique : Héritage de France ; attesté en français dès le milieu du 12e siècle. La forme bailler garde en Acadie au 20e siècle le statut qu'elle avait au début du 17e siècle en France, c'est-à- dire qu'elle maintient un usage souvent aussi fréquent que son synonyme donner.
 

Balise : Arbuste placé de manière à indiquer le tracé d'une route, d'un chemin en hiver.
 

Béler : Écoper, vider, notamment en parlant de l'eau accumulée dans une embarcation. Béler l'eau de sa chaloupe avec un seau.
 

Bénaise : Content, heureux. Je suis bénaise de vous voir.
 

Berry : Airelle vigne d'Ida (Vaccinium vitis- idaea), plante rampante qui produit de petits fruits rouges, pouvant être employés dans la confection de gelée ou de sauce, tout comme la canneberge.
 

Bocouite : Sarrasin. Farine de bocouite, crêpe de bocouite.
 

Bûcherie : Travail communautaire organisé pour couper du bois, notamment du bois de chauffage.
 

Couimou : Nom commun donné au plongeon, notamment le plongeon huard (Gavia immer) et le plongeon catmarin (Gavia stellata).
 

Débarquer : Sortir d'un véhicule. Nous débarquons d'une voiture comme les marins d'un navire, d'une barque.
 

Décolleur : Personne qui tranche la tête de la morue et vide le poisson de ses entrailles, après qu'il eut été ouvert par le «piqueur».
 

Déconforter : Se décourager. (Note historique : Héritage de France ; attesté en français comme verbe transitif dès 1050 sous la forme desconforter, puis déconforter depuis la fin du 17e siècle. Relever en outre sous la forme pronominale dans les parlers du Nord et du Nord Ouest, et transitif en Anjou).
 

Escaouette : Danse exécutée par les quêteurs de la chandeleur. La danse de l'escaouette.
 

Espérer : (1) Attendre quelqu'un ou quelque chose. J'espère le courriel. Espérer un enfant : être enceinte. (2) Attendre de faire quelque chose. Espérer à gagner la loterie.
 

Fayot : Partie comestible du haricot (Phaseolus vulgaris), comprenant soit les cosses, soit les graines seules (fèves). Fayot blanc, vert ; Cosse de fayots. Soupe aux fayot. Au Québec, fève désigne le haricot, soit le fayot acadien, tandis que fève en Acadie désigne la grosse fève (Vicia Faba), soit la gourgane au Québec.
 

Feed : Nourriture, notamment du grain moulu, pour animaux de ferme. Feed de cochon, de cheval. Sac de feed.
 

Haim : Hameçon. Jeter son haim à l'eau. Aussi relevé sous la graphie «aim».
 

Hucher : Appeler quelqu'un à haute voix. Hucher à son voisin, hucher fort.
 

Machcoui : Écorce du bouleau blanc qui servait autrefois d'isolant pour les murs et les toitures.
 

Marionnettes (Lances) : Aurore boréale, manifestation lumineuse déclenchée pas l'activité du soleil sur les électrons dans l'atmosphère qui éclairent par certains soirs les régions polaires du ciel de brillants jeux de couleur aux mouvements incessants.
 

Mitan : Milieu, centre. Le mitan de la place. Le poêle au mitan de la cuisine.
 

Noroît : Vent qui souffle du Nord-ouest.
 

Paré : Prêt. Le souper est paré. Es-tu paré pour partir ?
 

Passe-pierre : Plantain maritime, herbe comestible affectionnant les sols salés, poussant en touffes de petite taille dans les marais.
 

Pilot : Tas, pile. Pilot de bois. Mettre en pilot; mettre (des morues) en tas pour les faire sécher.
 

Piqueur (ou piqueux) : Personne qui ouvre la morue (poisson) avec un couteau pointu pour qu'elle soit ensuite vidée de ses entrailles par le «décolleur».
 

Platin : Terrain bas et humide au ras de l'eau, qu'on exploite notamment pour la culture du foin, et qui peut être inondée périodiquement par la débâcle du printemps ou par les fortes marées de printemps ou d'automne. En France, le platin s'associe davantage à la partie de la plage ou du haut-fond qui subit l'action quotidienne des marées.
 

Poutine : Mot d'un emploi universel en Acadie, pouvant désigner cinq ou six mets différents (Poutine râpée ; Poutine à trou ; Poutine à la râpure …). À ne pas confondre avec la «Poutine» au Québec, qui est un met à basse de pomme de terre frite, fromage et sauce.
 

Serein : Humidité ou fraîcheur dans l'air à la tombée du jour.
 

Vigneau : Table en treillis construite en bordure de l'eau, sur laquelle on fait sécher la morue au soleil, après que le poisson ait été vidé et salé.
 

Violon : Mélèze laricin (Larix laricina), conifère atteignant 19 à 22 mètres de hauteur, qui se dépouille de ses feuilles à l'automne et dont le bois résiste à la pourriture. Bois de cet arbre. Bois et écorce de violon. Au Québec, on dit épinette rouge.
 

     Programmation et mission de nos membres

             Décembre, janvier et février 2016                                          

   Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr inc.


Le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard a pour mission de promouvoir le développement culturel communautaire par la mise en place des activités par des actions culturelles concertées,  aux couleurs de la région avec la collaboration de partenaires éducatifs, municipaux, religieux, associatifs, la communauté, le monde des arts et de la culture.

Activités :
 
Du 15 octobre au 31 décembre 2015 -  Exposition des œuvres de l’artiste peintre Jonathan Bergeron 'LA MÉLODIE DES COULEURS' à la salle Jocelyne-Violette-Dufresne de la Bibliothèque publique Dr-Lorne-J.-Violette en montre aux heures d’ouverture de l’établissement.
 
18 décembre 2015 -  Une parade du père Noël débute à 18 h pour se rendre à la Marina, où l’arbre de Noël s’illuminera. Chocolat chaud sera servi et musique de circonstance... en collaboration avec la Ville de Saint-Léonard et la Brigade d’incendie.
 
19 décembre 2015 - à 13 h, un chœur de la chorale Grande-Rivière accompagne les acteurs d’une courte pièce de théâtre, LA CRÈCHE VIVANTE pour les résidents du Foyer Notre-Dame et leurs familles.
 
20 décembre 2015 -  Spectacle de Noël de l’Orchestre Philharmonique du Haut-Saint-Jean à 14 h au Centre Maillet. Un spectacle à ne pas manquer au coût de 15 $ du billet, c’est gratuit pour les jeunes de 12 ans et moins. On vous attend en grand nombre.
 
24 décembre 2015 -  à 19 h 30 concert de Noël pour toute la communauté de la Grande Rivière, le spectacle se tiendra à l’église de l’endroit, par la chorale Grande-Rivière, des dons volontaires seront recueillis.
 
Janvier 2016 : Exposition d'arts visuels de l'artiste Jonathan Bergeron se continue à la salle Jocelyne-Violette-Dufresne de la Bibliothèque publique Dr-Lorne-J.-Violette Saint-Léonard, se terminant le 29 janvier 2016


8 février 2016 - Semaine du Patrimoine du 8 au 14 février 2016, sous le thème Legs de Leadership. Le CCHHC organise la cérémonie d'ouverture officielle de la Semaine du Patrimoine le 8 février à 10 h à l'église de Saint-Léonard.

Une cérémonie protocolaire suivit d'une présentation de trois legs par des groupes différents  tels que:  les maires de la ville de Saint-Léonard, l'église et le chant folklorique par les cahiers de la Bonne Chanson. Des chants seront interprétés par les Voix de l'Espoir de l'école Grande-Rivière et la chorale Grande-Rivière en collaboration avec la Zone des Musées.

23 février 2016 - Vernissage de l'exposition de l'artiste peintre Lionel Arseneau de Grand-Sault le mardi 23 février à 19 heures à la Salle Jocelyne-Violette-Dufresne de la Bibliothèque publique Dr-Lorne-J.-Violette de Saint-Léonard.
 
* * * 
Je désire remercier vivement les membres du Conseil d'administration du CCHHC pour leurs appuis dynamiques et leurs constantes implications au sein de l'organisme. Grâce à eux nous développons une communauté vibrante, fière de ses racines, par la promotion de l'histoire et du patrimoine régional. Grâce à eux et à nos partenaires, nos événements culturels connaissent un rayonnement régional et développent des liens créatifs avec le milieu éducatif, le milieu associatif et le milieu des affaires...

Les membres du CA se joignent à moi pour offrir notre reconnaissance au Conseil provincial des Sociétés culturelles et ses employés.es,  pour leurs ressources et leurs expertises qui sont essentielles, afin que notre organisme se réalise dans l'engagement culturel communautaire et l'aménagement du territoire, selon les besoins de la communauté.

Nous voulons aussi remercier vivement,  les membres du Conseil municipal et son maire Monsieur Carmel St-Amand, pour leur support constant et nos entrées libres aux bureaux municipaux. Merci à Ken Akerley représentant de la Ville au sein de notre organisme ainsi qu'à Anika Marquis de l'école Grande-Rivière.
 
Joyeux Noël 2015 et Bonne et Heureuse Année 2016 !

Huguette Plourde, présidente 
  

  La Maison de la Culture inc.   

 
Développer et promouvoir les artistes acadiens de la région du Nord-Est par l'entremise d'expositions, de ventes d'ouvrages ou d'oeuvres artistiques, de spectacles et/ou toutes autres activités culturelles pertinentes, ainsi qu'à l'initiation de la population en général aux différentes formes d'art et diverses activités. Collaborer avec les institutions d'éducation, telles que les écoles, l'Université, le Collège, les bibliothèques publiques, etc. à la réalisation de projets culturels.

Notre bureau est situé au local 123 à l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Les heures d’ouverture sont de 13 h à 17 h 30.

Vous pouvez nous rejoindre au 336-3423,  mculture@umcs.ca et sur notre page facebook.com/lamaisondelacultureinc.

Activités : 

13 février 2016  : Spectacle de M'Bujo. Jules et la patinoire. Spectacle gratuit pour les familles dans le cadre du festival des Glaces à Shippagan. Au Centre des congrès de la PA à Shippagan à 11 h. 

27 février 2016 : Pièce de théâtre du TPA "Alden". Billets (23 $ réguliers et 10 $ étudiants, carte étudiante obligatoire) En vente à la billetterie Atout Culture au bureau de La Maison de la Culture au local 123 à l'UMCS et www.atoutculture.ca. À l'Auditorium de l'École Marie-Esther à 19h30.

 

Atelier de Janvier à mai 2016 : Dans les écoles de Pokemouche à Miscou.

Ateliers d'impro
Ateliers de bijoux en bouton
Cours de danse
Ateliers de peinture sur roche
Ateliers de bricolage
Ateliers de dessin 3D
Ateliers de bande dessinée
Possiblement des cours de violon
Ateliers Grosses-Têtes (marionnette de rue)
Ateliers de fabrication de cerf-volants
Projets vidéoclips
Etc.

     Société culturelle de la Baie des Chaleurs
 
  
Faire rayonner la culture francophone et acadienne au Restigouche, telle est la mission de la SCBC. Elle se donne pour objectifs d'encourager la créativité artistique dans différentes disciplines culturelles et de permettre la diffusion et le rayonnement des oeuvres artistiques acadiennes. Pour ses membres, la culture c'est ce que l'on est, ce que l'on vit, ce que l'on montre, ce que l'on exprime. Pour eux, la culture c'est tout.

               Société culturelle Centr'Art      
 
Sa mission est de travailler au développement culturel communautaire sur son territoire. Donc spectacles, vernissages, lancements d’album et de livres, théâtre amateur, organisation d’ateliers pour enfants font partie de sa programmation. Développement culturel veut dire innovation. 

Activités:

13 janvier 2016 - 2e mercredi d'ici - Joey Robin Haché, avec Chloé Breault en première partie. Au Centre culturel de Caraquet à 20 h - 20 $. Un des favoris de la grande finale du Festival international de la chanson de Granby et lauréat du Gala de la chanson de Caraquet en 2014, l’auteur compositeur interprète Joey Robin Haché présentera son spectacle qui lui a attiré des critiques favorables partout où il est passé.  Artiste aux multiples talents, son parcours fort intéressant fait de lui un artiste solide sur scène. Chloé Breault assurera la première partie du spectacle. Originaire de Bertrand, Chloé fut d’abord élève à l’Académie Isabelle Thériault avant d’être sélectionnée pour participer à l’album pan-canadien Jamais Trop Tôt, d’être nommée lauréate (catégorie solo) du concours Accros de la Chanson 2014 et de remporter les honneurs du 46e Gala de la Chanson de Caraquet dans les catégories Interprète et Chanson primée, pour sa pièce Dans un pot Masson.  Chloé étudie présentement la musique au Cégep de Drummondville.
 
                              

28 janvier 2016 100% Viril - Au Centre culturel de Caraquet à 20 h - 25 $. La nouvelle compagnie de bière 100 % viril a décidé d’organiser le concours « la bouteille chanceuse » afin de mousser la vente de leur produit en offrant un voyage au Guatemala. Cette annonce fait réagir le petit village de Pointe au Boute, et toute sa population de 13 habitants se lance « Au Bar de la Déprime » pour s’acheter cette fameuse bière.
Vous y retrouverez une série de personnages plus fous les uns que les autres qui seront prêts à tout pour gagner ce voyage. Buvons, rions et amusons-nous avec les comédiens Robert Gauvin, Luc LeBlanc et André Roy dans cette comédie décapante !
La 100 % viril est une création signée Robert Gauvin, qui a été brassée sous la supervision de Karène Chiasson dans un Entrepôt de l’Acadie et ne contient aucun gluten.
 
10 février 2016 - 2e mercredi d'ici - Troiselle avec Les Anne Soeurs en première partie - Au Centre culturel de Caraquet à 20 h - 20 $. Trois voix, trois amies, ça donne Troiselle. C’est avec beaucoup de fébrilité et d’enthousiasme qu’Isabelle Bujold, Nadine Hébert et Monique Poirier ont décidé de se lancer ensemble dans une toute nouvelle aventure.   Celles qui chantent ensemble depuis plus de 12 ans avaient le goût de chanter pour le plaisir et de toucher à de grands succès de la musique française, québécoise, acadienne et canadienne.  Ces trois jolies dames sauront certainement séduire leur public ! 

 
               Société culturelle des Hauts-Plateaux         

Viser l'enrichissement et le plein épanouissement de tous  les résidents francophones du territoire desservi par la société.

Activités:

Exposition :  Village de Noel de Lise Hammond et des peintures de Louise Savoie.

27 janvier 2016 -  Vernissage des œuvres des artistes et artisans en collaboration avec le Programme le Maillon de notre région

Exposition à la Bibliothèque régionale de Kedgwick avec le Programme le Maillon
 
15 janvier 2016 - Spectacle avec Sandra LeCouteur et de Mathieu Boudreau (lauréat du Sommet de la chanson de Kedgwick et du Gala de la chanson de Caraquet)

25 février 2016 - Alden envers et contre tous du Théâtre Populaire d'Acadie

27 février 2016 - Shaun Ferguson et Ryan LeBlanc,  musiciens/ artistes acadiens


Autres : 

Prix Racines intervenant de l’année dans le milieu culturel
Ce prix est remis cette année à M. Yvan Borris, un homme qui depuis l’âge de 15 ans est passionné  par la technique de spectacle. Il s’implique en donnant de son temps pour les spectacles scolaires, en s’occupant de la technique de son à l’église de Kedgwick et pour les spectacles à la Résidence Mgr Melanson. Sa présence durant les spectacles de la Société culturelle des Hauts-Plateaux  est indispensable, son expertise, ses connaissances sont primordiales à la qualité des spectacles donnés.
Yvan est  une personne dont la disponibilité, la grande  générosité et ses connaissances ont permis à la vie culturelle de la région des Hauts-Plateaux de grandir, de se prolonger et de rayonner. La formation qu’il donne à la relève de notre région assure une continuité et lui permet de partager sa passion et de la transmettre.
Lorsqu’est venu le temps de rénover la salle Fatima de Kedgwick, il est venu soutenir le projet en partageant ses conseils techniques, il s’est investi de tout cœur dans sa planification.
Selon Mme France Lévesque,  directrice générale de la Société : « Chaque fois qu’on sollicite M. Borris  pour un évènement ou autre, il répond toujours :
-  « Je vais me rendre disponible. C’est ainsi que l’on reconnaît toute la beauté et la grandeur d’âme d’un homme passionné. Yvan, on peut toujours compter sur toi, voilà pourquoi ce prix est mille fois mérité. Yvan, il y en a un seul comme toi et c’est nous qui avons le privilège de te compter parti nos collaborateurs culturels. Merci! »
Ce prix est remis conjointement par la Société Culturelle des Hauts Plateaux et le Conseil provincial des Sociétés Culturelles

                         
                          Vicky Caron et Yvan Borris


ORGANISME COMMUNAUTAIRE DE L’ANNÉE

L’excellence du travail de la Directrice Générale de la Société culturelle des Hauts-Plateaux, Mme France Lévesque et de son Conseil d'administration, fait rayonner la région des Hauts-Plateaux.
C’est le 25 novembre dernier que la Société Culturelle des Hauts Plateaux  s’est vu accorder le titre d’organisme communautaire de l’année par le ROC de Saint-Quentin. Cette dernière est née d’un groupe de citoyens de Saint-Quentin et Kedgwick qui avait pour but de faire rayonner la culture francophone partout dans la région (de Menneval à Saint-Quentin en passant par St-Martin de Restigouche), de promouvoir la culture sous toutes ses formes, plus particulièrement la culture acadienne et locale, viser l'enrichissement et le plein épanouissement de tous les résidents francophones du territoire (ce qui signifie entre autres de la formation, du développement  ET la mise en valeur de nos artistes).
Incorporée depuis 1989,  la SCHP n’a cessé de favoriser le développement culturel durable, d’offrir des spectacles variés et présenté des artistes locaux en première partie de ses évènements. En 2014, elle est devenue l’hôtesse du premier festival international de théâtre communautaire en Acadie. La région a eu le privilège d’accueillir des artistes de la France, des îles Saint-Pierre et Miquelon, du Témiscouata, de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick. L’ouverture d’une galerie d’art et d’une boutique, ayant pignon sur rue, au 234 E rue Canada offre aux artistes et aux artisans de la région une vitrine incontournable. Ainsi, la population, ses artistes et ses artisans, peuvent se prévaloir de vernissages, de lancement de livres, de 5 à 7 qui permettent à tous de discuter d’art, de littérature, de développement culturel tout ça dans une atmosphère conviviale.
La présence de la SCHP dans les écoles est appréciable par le biais d’ateliers offerts aux élèves, par la promotion des talents artistiques et de leur présence à la galerie où leurs œuvres sont exposées. Un projet longtemps mijoté a repris naissance en octobre cette année; l’ensemble de percussions  Drumline sous la direction de Sébastien Dupéré.
Des ateliers offerts aux adultes ont permis à la population de suivre des cours de peinture et de vitraux.  Les troupes de théâtres scolaires et communautaires  ont participés à des ateliers professionnels.
Pour la 2e année consécutive, la SCHP et le programme le Maillon de la grande région sont des partenaires dans la promotion de la vie. Des activités conjointes se sont tenues au mois de septembre, l’envolée de papillons, suivi du spectacle de Céleste Lévis et de Jane Sullivan.  Ce partenariat se poursuivra avec la présentation d’une exposition d’œuvres créées par les gens de la région.
La SCHP s’est également  impliquée activement   dans les rénovations de la salle Fatima. Elle fut fondatrice en partenariat et coordonnatrice pendant huit  ans du Sommet de la chanson de Kedgwick. Elle s’est engagée activement  dans la création de la COOP des Arts des Appalaches, et  soutien les festivals de la région et a assuré sa présence active  durant le CMA.
La Directrice générale, Mme France Hammond Levesque a d'ailleurs été nommée Personnalité culturelle de l'année en 2014 par le Journal l'Étoile, alors que le Festival de théâtre tenu localement fut identifié comme l'Événement culturel de l'année.  En 2008 et 2011, lors de la Francofête en Acadie qui se déroulait à Moncton, la Société Culturelle des Hauts-Plateaux a reçu le prix d'Excellence du Réseau atlantique  des  Arts de la scène (RADARTS) pour la rigueur et la passion dont elle a fait preuve au cours des années.  En 2010, elle est aussi récipiendaire du prix Dépassement de ce même réseau.
La Société culturelle des Hauts-Plateaux est très reconnaissante de cet hommage.
 

                          
Sur la photo - en avant : Lilianne Levesque.  Rangée :  Marie-Josée Landry, France Thériault, Jacqueline Leclerc, Harmonie Bouchard, France Levesque, Stéphanie Thériault et Joey Couturier. Absents : Sylvie Moreau, Monique Desjardins, Édith Thériault et Éric Gagnon
 
       Société culturelle Kent-Nord       
 
Nous sommes un organisme à but non lucratif et notre mandat est surtout axé sur la conscientisation, la sensibilisation et la diffusion de la culture acadienne communautaire régionale en créant une influence dans toutes les disciplines artistiques suivantes : le théâtre, la musique, les arts visuels, la danse, l’artisanat et la littérature.
 
        Société culturelle Kent-Sud    
 
La société culturelle de Kent-Sud a pour mission le développement culturel communautaire de la région de Bouctouche à Grande-Digue, en passant par Notre-Dame, Saint-Antoine et Sainte-Marie. Elle est toujours bien vivante dans sa communauté en offrant de nombreuses activités et ateliers en lien avec les arts et la culture. Elle a d'ailleurs créé le Festival de la Folie des Arts, une vente d'oeuvres d'art en plein air dans une atmosphère festive qui promeut les artistes acadiens.

Activités :
 

La boutique/café du Centre culturel de Kent-Sud (CCKS) sera ouverte durant le temps de fêtes  (sauf les jours fériés) et tout le mois de janvier et février.

6 janvier 2016 - De 19h à 21 h : Vernissage de l’exposition de Paulette McGraw.  L’exposition sera à la galerie du CCKS jusqu’à la fin mars. Gratuit

Du 18 au 22 janvier 2016 - Différentes rencontres avec le cinéaste Jean-Pierre Desmarais dans le cadre de la série Artistes à l’avant plan.  Il sera au CCKS le mercredi 20 janvier à 19h. Gratuit

Du 24 au 29 janvier 2016 - Différentes rencontres avec la poète Brigitte Harrison dans le cadre de la série Artistes à l’avant plan.  Elle sera au CCKS le mercredi 27 janvier à 19 h. Gratuit

Du 1er au 5 février 2016 - Différentes rencontres avec l’acrobate/danseur Yves Landry dans le cadre de la série Artistes à l’avant plan.  Il sera au CCKS le mercredi 3 février à 19 h. Gratuit

18 février 2016 - À 19 h 30, auditorium de l’école Clément-Cormier : Concert des Jeunesses musicales du Canada Préludes avec le pianiste Jean-Luc Therrien. 20 $ à la porte.

20 février 2016 -  À 20 h : Le John Boulay Blues Quartet sera en spectacle au CCKS.   Billet 10 $ et 15 $ en vente au CCKS.

                Société culturelle Nigawouek     
 
Notre mission est de contribuer au développement de la fierté acadienne et française en faisant la promotion des artistes acadiens et des talents d'ici et d'ailleurs.

Activités : 
 
Voyage identitaire : Plus de cent élèves dont 3 classes de l’école Centre scolaire communautaire La fontaine de Neguac participeront lors de leurs dernières classes de français, avant le congé scolaire de Noël, à l’écriture de carnets de paroles qui fait partie du projet pilote de Voyage identitaire, projet parrainé par le CPSC. Ces carnets de paroles serviront à une création théâtrale qui sera présentée en lecture dans différentes salles de nos communautés. Quelques jeunes à besoins spéciaux de l’Atelier Beausoleil de Fairisle veulent aussi y participer. La présidente de notre société culturelle Nigawouek siège au comité de pilotage qui va  bon train.


18 décembre 2015 - À 20 h, pour une deuxième année consécutive, Les GARS du NORD, soit : Wilfred LeBouthillier, Maxime McGraw, Danny Boudreau et Jean Marc Couture présentent La Grande Tournée des Fêtes au Théâtre Richard-Denys de Neguac.  Les Billets seront en vente au cout de 30 $.

14 janvier 2016 - nous aurons le plaisir de présenter trois ateliers de formation donnés par des professionnels. Un atelier d’écriture sera offert aux adultes plus particulièrement aux membres du Club de lecture, un atelier d’improvisation aux élèves de l’école CSC La fontaine qui font partie de la troupe d’impro et le troisième atelier sera offert aux membres de la troupe de théâtre Les Mordicus. Une invitation fut lancée aux membres de la troupe de théâtre Les alentours de Traçadie afin de compléter le nombre de participants nécessaire.
 
14 janvier 2016 - à 20h, le spectacle 100% viril sera présenté au Théâtre Richard Denys. Les billets seront en vente au coût de 25$ à compter du 15 décembre aux points de vente ci-haut mentionnés.
La nouvelle compagnie de bière 100% viril a décidé d’organiser le concours « la bouteille chanceuse » afin de mousser la vente de son produit. Cette annonce fait réagir le petit village de Pointe au Boute et toute la population de 13 habitants se lance au « Bar de la Déprime » pour s’acheter cette fameuse bière. Buvons, rions et amusons-nous avec les comédiens Robert Gauvin, Luc LeBlanc et André Roy dans cette comédie décapante!

 
Les mordus de la lecture se sont rencontrés le 21 novembre et feront relâche pour le mois de décembre. La prochaine rencontre sera le 23 janvier 2016. Le coup de cœur du mois de novembre s’est arrêté sur l’auteur acadien Valois Robichaud.  Valois Robichaud, natif de Shippagan, est reconnu comme un éducateur hors pair, un grand communicateur et un pédagogue exceptionnel.  Ses livres s’adressent à tous et sont imprégnés d’une grande sagesse.  Quelques-uns de ses titres : Vivre la retraite avec sérénité et Et si on enseignait l’espoir.
Tous nouveaux membres intéressés à se joindre au Club sont les bienvenus.

 
26 février 2016 -  à 19h30 au Théâtre Richard-Denys de Neguac, nous présenterons du théâtre professionnel avec la présentation de la pièce : Alden envers et contre tous du Théâtre Populaire d’Acadie. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Annette Girouard au 776-8147.
 
28 février 2016 - à 19h30 au Théâtre Richard-Denys, présentation du spectacle J’feel comme une machine de Raphaël Butler, un bel artiste de chez nous. Raphaël est débarqué avec ses allures d’un bum rebelle, à la Roy Dupuis, foulard de cowboy au cou. Il est passé rapidement du timide à la bête de scène avec une voix légèrement éraillée sur fond folk-rock qui a trouvé son public instantanément. Un candidat qui a prouvé qu’il avait  quelque chose à dire. Les billets seront en vente à compter du 15 janvier. Pour plus amples renseignements, simplement téléphoner au 776-5650.
 
Le 8 décembre dernier, nous annoncions en primeur et en exclusivité le spectacle de Patrick Norman qui sera au Théâtre Richard-Denys de Neguac le 20 mai prochain. La vente de billets va très bien dans nos points de vente mentionnés pour Les Gars du Nord.
 
Les membres du conseil d’administration de la Société culturelle Nigawouek désirent vous souhaiter les Meilleurs vœux du temps de fêtes à vous tous et toutes chers membres du CPSC. Que 2016 continue à nous apporter le plaisir de travailler ensemble au développement du fait français dans nos communautés respectives!
 
                Société culturelle régionale Les Chutes

 
1. Établir un réseau de communication et d'échange d'informations dans le domaine culturel afin de promouvoir l'entente, la solidarité et le partage entre les communautés de la région des Chutes.
2. Favoriser le développement et l'épanouissement des artistes et artisans acadiens et francophones de la région des Chutes en mettant à leur disposition l'information sur les mécanismes de promotion et de diffusion de leur art.
3. Aider la personne dans sa démarche de perfectionnement culturel.
4. Appuyer et promouvoir les projets culturels, artistiques et artisanaux, et y participer.
5. Maintenir des liens et favoriser des échanges.
                 Société culturelle régionale Népisiguit      
 
La Société culturelle régionale Népisiguit voit à la circulation et à la diffusion de la création artistique acadienne et francophone. Grâce à cet organisme, desservant les villages de Saint-Sauveur et d'Allardville, les villes de Bathurst et Beresford ainsi que les régions de Roberville, Petit-Rocher jusqu'au village de Pointe-Verte, l'Espace culturel «la Bibitte» situé au CCNB - Campus de Bathurst a pu renaître, assurant ainsi une vitalité artistique et culturelle à cette région.   

Activités :


Cinépisiguit : Lieu : CCNB, rue du Collège, Bathurst, salle N370
                     Coût : Étudiant.e 3 $ Adulte 7 $
                      Info : cineclubnepisiguit.blogspot.ca ou 548-4338

13 janvier 2016 à 19 h - EgoTrip
D'après un récent sondage, l'animateur de talk-show, Marc Morin, n'est pas apprécié du public québécois, qui le trouve antipathique. Alors que son émission est sur le point d'être annulée, son agent lui suggère d'aller faire un tour en Haïti, en tant que porte-parole de l'ONG québécoise, SOS Monde, pour redorer son image. Réticent au préalable, Marc comprend rapidement qu'il doit changer son approche du tout au tout s'il veut conserver son poste. Il s'envole donc vers Haïti, où il sera accueilli par un photographe excentrique, une agente de communication particulièrement fantasque et un chanteur amateur narcissique...

17 janvier 2015 à 14 h - Astérix - Le Domaine des dieux *ciné-famille
Jules César n'est jamais à court d'idées pour tenter d'asservir un petit village gaulois qui échappe à son contrôle. Il a l'intention de construire un Domaine des dieux pour établir la population romaine. Astérix et ses compagnons ne l'entendent pas ainsi. Pendant que l'architecte et les soldats romains déboisent pendant la nuit, une astuce du druide Panoramix permet de rétablir les arbres en un clin d'oeil. Ils ne peuvent toutefois rien devant les plaintes des esclaves. En voulant les aider, Obélix et ses camarades finissent par accomplir les desseins de César. Bientôt, les Gaulois risquent d'être assimilés aux Romains.

20 janvier 2015 à 19 h - L'affaire SK1
Paris, 2001. Guy Georges est accusé d'avoir violé et assassiné des femmes, et ses avocats mettent en doute les tests d'ADN ainsi que ses aveux, qui ont été obtenus de force. L'inspecteur Franck Magne assiste au procès, et il se remémore son enquête qui a été primordiale dans cette affaire. Dix ans plus tôt, il faisait son entrée à la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres. Le décès brutal d'une jeune fille l'a marqué, et au cours des années suivantes, des meurtres similaires se sont reproduits. Convaincu qu'il s'agit du même tueur, Frank a fait l'impossible pour le retrouver...

27 janvier 2016 à 19 h - Caprice
Père séparé qui a son enfant en garde partagée, Clément est un professeur en quête d'amour. Adepte de théâtre, il a adoré la nouvelle pièce qui met en vedette Alicia. Quelle n'est pas sa surprise d'apprendre que la comédienne cherche un enseignant pour son neveu et qu'elle a jeté son dévolu sur lui ! Au fil des rencontres, Clément et Alicia s'entichent l'un de l'autre. Ils devront toutefois faire attention de ne pas se laisser distraire par leur entourage. La jeune actrice Caprice a tendance à mettre l'existence de Clément sens dessus dessous, et le gentil directeur Thomas ne semble pas insensible aux charmes d'Alicia.

3 février 2016 à 19 h - Le mirage
Propriétaire d'une franchise de magasin de sport, Patrick Lupien mène une vie de banlieue rangée auprès de sa conjointe, Isabelle, et de leurs deux enfants. Entre les matchs de soccer de l'un, les cours de danse de l'autre et l'achat d'objets essentiels au bonheur, Patrick s'échappe de son quotidien en s'adonnant à la masturbation devant des films pornos. Depuis qu'Isabelle souffre d'épuisement professionnel, leurs rapports sexuels se font plus rares, sans compter les soucis financiers qui s'accumulent. Insatisfait à tous points de vue, Patrick développe une obsession pour la meilleure amie d'Isabelle, dont le corps de rêve lui inspire de nombreux fantasmes.

10 février 2016 à 19 h - Fiston
Dupuis l'âge de sept ans, Alex fantasme sur Sandra. Il a maintenant presque 20 ans, et il n'a pas encore eu le courage de lui adresser la parole. Pour l'aider et le motiver, le jeune homme fait appel à Antoine, un ancien amoureux de la mère de Sandra. Récalcitrant, Antoine décide de lui enseigner tout ce qu'il sait. Rapidement, Alex apprend à réparer une vielle automobile et à séduire une employée de banque, à utiliser l'humour avec parcimonie et à se vêtir différemment. Lorsqu'il parvient enfin à se rapprocher de la personne de ses rêves, Alex, commence à douter...

17 février 2016 à 19 h - Un homme idéal
Le plus grand rêve de Mathieu est d'être publié. Devant les refus des maisons d'édition, il gagne sa vie en faisant des déménagements. Un jour où il doit vider l'appartement d'un défunt, le jeune homme découvre un journal de guerre. Impressionné par le texte, il décide de le recopier en le signant de son nom. Le livre obtient un énorme succès populaire et critique, qui lui permet de décroche le coeur d'Alice. Les années passent, et tout le monde attend le second roman. En vacances et souffrant du syndrome de la page blanche, Mathieu multiplie les mensonges, surtout depuis qu'une personne le menace de révéler toute la vérité...

24 février 2016 à 19 h - Paul à Québec
En 1999, Paul et sa conjointe Julie vivent de beaux moments avec leur jeune fille. Ils se cherchent une maison à Montréal et voient fréquemment leur famille, notamment les parents de Julie qui habitent Saint-Nicolas, en banlieue de Québec. Mais un jour, la maladie frappe durement Roland, le fier et généreux patriarche de la famille, qui tente tant bien que mal de cacher à ses enfants l'ultimatum que la vie lance. Mais la vie étant ce qu'elle est, Roland devra être admis dans un centre de soins palliatifs alors que ses proches, dans Paul, devront apprivoiser l'idée de sa mort. Dans le processus, Paul se mettra au dessin.

21 février 2016 à 14 h - Clochette et la créature légendaire * Ciné-famille

On raconte que les rugissements lointains qu'on entend parfois le soir seraient ceux d'une créature mystérieuse qui vivrait tapie dans un endroit reculé. Quand Noa rencontre une impressionnante créature qu'elle ne connait pas, en bonne fée des animaux, elle décide de mener l'enquête et de l'étudier pour mieux percer son secret. Se pourrait-il qui ce soit la bête de la légende ? En effet, elle est énorme avec des yeux verts brillants et s'avère des plus impressionnantes. Mais Noa sent que derrière l'effrayante apparence de la bête se cache un coeur d'or. Elle va devoir convaincre Clochette et ses amies de prendre, avant qu'il ne soit trop tard, tous les risques pour la sauver. 
                  Société culturelle de Saint-François    

La Société culturelle de Saint-François a pour mission de promouvoir l'art et la culture, de même que sauvegarder le patrimoine et l'histoire de Saint-François-de-Madawaska.

Activités : 

 
20 décembre 2015 - La chorale Les Colombes et la chorale de l'école vont chanter au foyer Ste-Elizabeth de Baker-Brook.
 
21 décembre 2015 - La chorale Les Colombes et la chorale de l'école vont chanter au foyer Bérubé de Clair.

Décembre et début janvier : Exposition des peinture sur du bois à la Galerie d'art Henri Nadeau de Kim Landry Bard
 
Janvier et février : Exposition d'oeuvres d'art L'imagerie parrainé par le CPSC.
 
13 janvier 2016 - Début des cours de chant.
 
14 janvier 2016 - Début des cours de peinture.
 
Janvier 2016 - Carnaval d'hiver.
 
6 février 2016 - Souper Spectacle Mardi Gras.

12 février 2016 - Marche des amourettes au site de Legdes.

28 février 2016 - Marche en raquette.
 
              Société culturelle Sud-Acadie        
 
Notre mission est de contribuer au développement de la vie culturelle acadienne et francophone. Nos objectifs sont de soutenir le développement et la création artistique tout en assurant la diffusion artistique et culturelle sur le territoire, d'éveiller et renforcer le sentiment de fierté française et d'appartenance à la communauté acadienne et de développer des partenariats avec les organismes de la région également intéressés au développement culturel.     

Activités : 


20 février 2016 - La Société accueille le Théâtre populaire d'Acadie qui présente, la pièce Alden Envers et contre tous, à 19 h 30, à l'amphithéâtre de l'école Louis J. Robichaud. 
     Société culturelle de la Vallée de Memramcook    

1. Offrir une programmation culturelle complète tels la musique, le théâtre, la danse, la littérature, l'art visuel.
2. Organiser ou de parrainer des activités culturelles.
3. Développer et de promouvoir les talents artistiques des gens de la région.
4. Offrir de la formation dans le domaine culturel.
5. Encourager les gens à poursuivre leurs aspirations culturelles et artistiques.
6. Établir des partenariats et des alliances stratégiques.
                       
Autres :
 

                   
Journée d'évaluation des Rendez-vous d'automne avec Michel Desjardins, consultant de la firme Corsotia qui a eu lieu le 21 novembre 2015.

                           
Présentation par Madame Joella Foulds, Directrice artistique du Festival Celtic Colors de Cape Breton qui a eu lieu le 21 novembre 2015.

             
Reprise du grand spectacle ''La vallée des possibles'' oeuvre du Père Camille Lefebvre - visite du Premier Ministre Brian Gallant.  (5 représentations et 1 aux étudiants)
 
                           
Retour des anciens du Collège Saint-Joseph et dévoilement d'une plaque commemorative des fêtes 150e. 

 
Présence du Ministre des finances et des infrastructure Roger Melanson
Présence de Bernard LeBlanc, député provincial Memramcook-Tantramar
Présence du Maire de Memramcook, Donald O LeBlanc
Fernand Arsenault et Paul-Eugène LeBlanc
 
                       Société culturelle de la Baie-Sainte-Anne

1. Faciliter la prise en charge de la communauté en l'absence d'une  gouvernance locale
2. Soutenir le développement culturel et la création artistique sur le territoire de Baie-           Sainte-Anne.
3. Favoriser l'enrichissement artistique et culturel des résidents et résidentes de Baie-         Sainte-Anne
4. Éveiller et renforcer l'identité culturelle ainsi que le sentiment de fierté et appartenance     à la communauté acadienne de Baie-Sainte-Anne en célébrant leur patrimoine et leur     culture.


Nous vous souhaitons bonheur, créativité, santé et prospérité !

De la part des membres du Conseil d'administration et des employé.e.s du Conseil provincial des sociétés culturelles.

Prenez note que le bureau du CPSC sera fermé du 19 décembre 2015 au 3 janvier 2016 inclusivement. Nous serons de retour le 4 janvier 2016 !


                                
                      
 
 
Mélanie Haché
Agente de relations publiques
Téléphone : (506) 858-8000
cpsc.information@nb.aibn.com
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
LinkedIn
LinkedIn
YouTube
YouTube
Email
Email
Share
Tweet
Forward to Friend
Tous droits réservés © 2015 Conseil provincial des sociétés culturelles

Notre adresse :
27, rue John,
Moncton, NB E1C 2G7