Copy
Corpuscule - Mars 2015
Voir ce courriel dans votre navigateur




Conseil provincial des sociétés culturelles
506.858.8000

Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard
506.423.7042

La Maison de la Culture inc.
506.336.3423

Société culturelle de la Baie des Chaleurs
506.753.6494

Société culturelle Centr'Art
506.727.3277

Société culturelle des Hauts-Plateaux
506.235.3176

Société culturelle Kent-Nord
506.341.0800

Société culturelle Kent-Sud
506.743.8600

Société culturelle Nigawouek
506.776.5935

Société culturelle régionale Les Chutes
506.473.4329

Société culturelle régionale Népisiguit
506.548.4338

Société culturelle de Saint-François
506.992.6055

Société culturelle Sud-Acadie
506.860.0413

Société culturelle de la Vallée de Memramcook
506.758.4032

Dans ce bulletin : 
 
  • Mot de la directrice générale
  • Opéra en herbe
  • Allégories, bonheur et créativité
  • Les mots qui tournent près de chez-vous !
  • Festival de Théâtre communautaire en Acadie 2015
  • Programmation et mission de nos membres
  • Dis-moi dix mots
  • 99 dessins pour ne plus faire de fautes
  • La photographie encadrée dans les lieux culturels
  • Démystifions les #hashtags
  • Pour les férus de la langue française

Mot de la directrice générale  

L’arrivée du printemps est toujours là pour nous rappeler la fin de l’année financière. Si celle-ci avait commencé sur les chapeaux de roues,  je suis heureuse de la tournure des évènements et des rencontres tactiques qui nous ont permis de remettre notre organisme sur la voie de la santé financière.  Aujourd’hui, cela va beaucoup mieux et nous sommes fières des apprentissages que nous avons faits au cours du processus de ce redressement inévitable.

Les questions posées, les problématiques soulevées, les solutions apportées ont toutes contribué à l’exercice de planification stratégique qui en a découlé.
 
Qui plus est,  nos projets ont reçu un accueil très favorable dans le milieu communautaire et nous ont offert l’occasion de développer de nouveaux partenariats. Nous avons même reçu une couverture nationale encore cette année, cette fois-ci dans le cadre de l’émission PM avec Patrice Masbourian qui s’est intéressé à notre projet Opéra en herbe.
 
Loin de moi l’idée de faire la « grosse tête » mais ce projet Allégories, bonheur et créativité dans lequel un partenariat avec le Festival acadien de Caraquet a été établi au cours des derniers mois, a également le vent dans les voiles avec les quatre équipes qui se promènent dans autant de coins de la province.
 
Pour ce qui est de notre troisième projet en plan, il s’agit de Voyage identitaire dont la prochaine rencontre du comité de pilotage se tiendra le 7 avril prochain à Moncton.
 
Bonne journée internationale de la francophonie ! Bon printemps à chacune et chacun de vous et vivement le mois d’avril !

Marie-Thérèse Landry
Opéra en herbe, un projet d’opéra communautaire dans le Sud-Acadie
 
Le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) en collaboration avec la Société culturelle Sud-Acadie et d’autres partenaires dont les sociétés culturelles avoisinantes, a mis en œuvre un projet  d’action culturelle communautaire basé sur la production d’un opéra par les jeunes et les moins jeunes des communautés acadiennes dans le Sud-est de la province.
 
Ce projet consiste d’abord en une série d'ateliers d'initiation à l'opéra durant lesquels les participants apprendront les structures du genre dans une approche interactive où ils seront tantôt appelés à chanter, tantôt à commenter et parfois à jouer. La chargé de projet, Rose-Marie Bernaquez, animera les rencontres en présentant des extraits vidéos commentés, en lisant musicalement certains extraits ou en faisant appel aux ressources du milieu pour animer les thématiques développées : personnages, costumes, accessoires, trame musicale, trame narrative, écriture, intensité dramatique, décors, éclairage, etc. Les ateliers se dérouleront en plusieurs étapes. Des personnes-ressources du milieu professionnel seront mises à contribution afin d’orienter le travail des participants dans la réalisation de cet opéra.

L’opéra en un acte de trente (30) minutes sera réalisé sous la gouverne de la musicienne et cantatrice Rose Marie Bernaquez, assistée de ressources professionnelles du milieu dont  Jean Michel Robichaud, finissant au département de musique de l’Université de Moncton et  d’autres acteurs du milieu musical et théâtral.  

La directrice générale renchérit : « Nous voulons, par le truchement de ce projet pilote, appuyer l’engagement d’organismes de la communauté afin de mettre en valeur le milieu d'accueil du projet, notamment les sociétés culturelles, les sociétés historiques et les écoles communautaires qui appuient leur action. Nous désirons, ce faisant, renforcer  leur capacité d’agir en vue de l’obtention de gains mesurables sur le plan du développement culturel durable des communautés, en procédant par une  approche intergénérationnelle de médiation culturelle pour renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté, gage d'une identité forte et féconde où chacun, chacune trouve sa place.»

Le CPSC, dans tous les projets qu’il entreprend, encourage et supporte l'innovation et l'excellence. Pour ce qui est de l'aspect intergénérationnel, comme les gens plus âgés semblent apprécier l'opéra comparativement aux plus jeunes, en les associant dans un projet spécifique dont l'aboutissement est un projet de création, les chances d'en tirer du succès sont décuplées.

Ce projet qui prendra fin par une mini-tournée dans le Sud-est est financé par le Gouvernement du Canada, par le truchement du Ministère du Patrimoine canadien par l’entremise du Fonds d’action culturelle communautaire. La directrice du CPSC souhaite que les participants à ce projet développent un intérêt grandissant pour ce genre et que ce projet s’étende à toute la province.

Le CPSC souhaite ainsi offrir une plus grande gamme d'activités dans lesquelles interviennent les participants afin de valoriser le travail qui se fait sur le terrain,  tout en rehaussant le niveau de programmation culturelle.  La médiation culturelle favorise une meilleure participation des clientèles visées et maximise ainsi l'impact de l’action auprès des partenaires locaux et régionaux potentiels, notamment les municipalités, les entrepreneurs locaux et les écoles communautaires.


Visitez la page Facebook du projet !  www.facebook.com/operaenherbe

 
Allégories, bonheur et créativité

Le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) en collaboration avec tous ses partenaires dont la Maison de la Culture à Shippagan, la Société culturelle Centr’art et la Maison des jeunes de Caraquet, le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr, le Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du Sud-Est du Nouveau-Brunswick (CAFI) à Moncton sont heureux de mettre en oeuvre le projet de réalisation de Grosses têtes, telles que nommées en Europe ( Carnaval de Nice ou  Cassel ) pour désigner ces structures allégoriques portables , reconnues comme patrimoine immatériel par l’Unesco.

Ce projet dont le financement est assuré en grande partie par le ministère du Patrimoine canadien par l’entremise du Fonds d’action  culturelle communautaire, par le groupe d’action de la Commission sur l’éducation francophone (GACEF)  et auquel participe le Festival acadien de Caraquet, consiste en l’animation auprès de clientèles cibles des ateliers interdisciplinaires en arts de la rue tout en initiant de nouveaux partenariats dans le but de démocratiser davantage la culture.

La directrice générale renchérit : «Mais c'est surtout une occasion de rassemblement incomparable et de manifestation culturelle au sens large du terme.   Le but que nous visons est de développer des approches pour que les communautés francophones et francophiles de toute la province se sentent impliquées davantage dans l'écosystème culturel et que la participation du public dans le processus de création devienne l'axe de développement culturel des communautés. Il s'agit de développer la culture par la base, en y intégrant le citoyen, peu importe sa condition.»

Le CPSC souhaite qu’au terme de ce projet plusieurs membres des groupes cibles, élèves, adolescents, femmes, personnes à besoins spéciaux, aient retrouvé le gout de s'exprimer collectivement  par la créativité et que des liens de collaboration durables entre joueurs-clés du développement culturel dans notre province soient instaurés et amplifiés. Le CPSC souhaite ainsi offrir une plus grande gamme d'activités dans lesquelles interviennent les participants afin de valoriser le travail qui se fait sur le terrain,  tout en rehaussant le niveau de programmation culturelle.  La médiation culturelle favorise une meilleure participation des clientèles visées et maximise ainsi l'impact de l’action auprès des partenaires locaux et régionaux potentiels, notamment les municipalités, les entrepreneurs locaux et les écoles communautaires.

 
Les mots qui tournent près de chez-vous !
 
Le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) en collaboration avec ses sociétés culturelles, le gouvernement du Nouveau-Brunswick et  la Semaine provinciale de la fierté française (SPFF), sont fiers d’annoncer le déroulement de la tournée littéraire provinciale « Les MOTS qui tournent » du 11 au 30 mars 2015 en compagnie des auteurs acadiens Raymond Guy Leblanc et Jonathan Roy.

Cette année, de Bouctouche à Saint-François  en passant par Shippagan, Caraquet, Saint-Quentin et Saint-Léonard, les auteurs exposeront leur conception de la littérature acadienne tout en animant des ateliers de lecture et d’écriture.

Les auteurs rencontreront tant le milieu scolaire que communautaire.
 
Cette tournée littéraire vise à faire découvrir les diverses facettes de la poésie : son côté ludique, sa plongée jubilatoire dans l’imaginaire et son univers sonore. Elle cherche  également à mettre en évidence le fait que la littérature sert de trait d’union entre les diverses communautés francophones du Nouveau-Brunswick, dans un contexte contemporain.

Vous êtes donc tous invités à vous réunir autour des nombreuses manifestations de cette tournée littéraire pour venir faire briller la flamme qui anime la langue française. Venez participer à cet événement qui constitue un tremplin pour faire triompher l'art et la culture par l’entremise de nos sociétés culturelles !

 
Festival de Théâtre communautaire en Acadie 2015
Au Centre culturel à Caraquet

 
 
Le  Conseil provincial des sociétés culturelles et la société culturelle Centr’Art ainsi que la troupe de Théâtre communautaire Laval-Goupil (troupe hôte) et d’une équipe de bénévole dynamique, est fier de vous inviter à la 17e édition du Festival de théâtre communautaire en Acadie qui se tiendra les 7, 8, 9 et 10 mai 2015. Les pièces de théâtre vont être présentées au Centre culturel à Caraquet.
 
Voici les 6 troupes qui monteront sur scène lors du FTCA 2015 :
  • Théâtre communautaire Laval-Goupil de Caraquet
  • Chut…on joue de Grand-Sault
  • Les Brayons Masqués d’Edmundston
  • Théâtre des Alentours de Tracadie-Sheila
  • La Troupe à Perloup de Kedgwick
  • Lalarmaloeil de Miramichi

Programmation et mission de nos membres

Mars, avril et mai 2015                                          

 

Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr  


Le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr de Saint-Léonard à pour mission de promouvoir le développement culturel communautaire par la mise en place des activités par des actions culturelles concertées,  aux couleurs de la région avec la collaboration de partenaires éducatifs, municipaux, religieux, associatifs, la communauté, le monde des arts et de la culture.

Activités :
 
Le 8 mars 2015 le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr inc. (CCHHC) de Saint-Léonard a rendu hommage et reconnu le travail de l'Association culturelle du Haut-Saint-Jean.
 
Pour l'occasion les musiciens, musiciennes de l'OPHSJ ont présenté des pièces adaptées par Daniel Finzi, pendant 15 minutes. Un extrait du texte L'ÉTRANGER de Serge Patrice Thibodeau a fait partie d'une Aria. Le gala honorifique fut annimé par Albert Belzile qui tout comme Serge Patrice Thibodeau a transigé par l'Association culturelle du Haut-Saint-Jean. Plusieurs invités de marque furent de la soirée gala. 

Depuis le 17 mars 2015 - De 19 h à 21 h à la Salle Jocelyne-Violette-Dufresne de la Bibliothèque publique Dr-Lorne-J.-Violette de Saint-Léonard le vernissage de l'e
xposition DUO EN NATURE des artistes amateurs Sylvia Fournier et Serge Robichaud, les oeuvres seront en montre jusqu'au mois de juin 2015 organisé par le CCHHC de Saint-Léonard.

Du 23 mars au 27 mars 2015 - À l'atelier l'Éclosion de Sainte-Anne,  sous la direction de Nicole Haché, il y aura la fabrication de grosses têtes par les personnes à besoin spéciaux, organisée en collaboration avec le CCHHC de Saint-Léonard.

28 mars et 11 avril 2015 -  Il y aura répétitions des musiciens, des musiciennes de l'Orchestre Philharmonique du Haut-Saint-Jean pour leur concert du printemps au Centre Maillet.

Le 16, 17, 18 avril -  Il y aura séance de dédicace au Salon du livre d'Edmundston pour le livre historique, un collectif de Notre-Dame-de-Lourdes 'POUR QUE RIEN NE S'EFFACE' par Huguette Plourde présidente du CCHHC et du comité organisateur du CMA- NDdeLourdes et de Mario Cyr historien et secrétaire du comité organisateur du CMA-NDdeLourdes.

24 avril 2015 - Au Centre Maillet, pré générale de l'OPHSJ,

25 avril 2015 -  La générale à Grand-Sault et le concert aura lieu à Saint-André à 20 h en collaboration avec la Société culturelle Les Chutes de Grand-Sault.

26 avril 2015 - Au Centre Maillet, le concert aura lieu à 14 heures en collaboration avec le CCHHC de Saint-Léonard.


Autres : 

La ville de Saint-Léonard conjointement avec le Cercle culturel et historique Hilarion-Cyr inc. est à finaliser la première Politique culturelle qui sera adoptée en réunion publique en mai ou en juin 2015. Tout un exploit ! De plus, cette politique englobe la région de la Grande-Rivière, une ouverture d'esprit qui est tout à l'honneur des membres du conseil municipal.
 
Le Cercle culturel et historique Hilarion Cyr a débuté ses recherches afin de créer un répertoire des lieux historiques et patrimoniaux de Saint-Léonard ainsi qu'un sentier historique de l'endroit afin d'attirer le touriste et à la fois faire connaître l'histoire à la population de la Grande-Rivière.

La Maison de la Culture inc.    
 
Développer et promouvoir les artistes acadiens de la région du Nord-Est par l'entremise d'expositions, de ventes d'ouvrages ou d'oeuvres artistiques, de spectacles et/ou toutes autres activités culturelles pertinentes, ainsi qu'à l'initiation de la population en général aux différentes formes d'art et diverses activités. Collaborer avec les institutions d'éducation, telles que les écoles, l'Université, le Collège, les bibliothèques publiques, etc. à la réalisation de projets culturels.

Notre bureau est situé au local 123 à l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Les heures d’ouverture sont de 13 h à 17 h 30.

Vous pouvez nous rejoindre au 336-3423,  mculture@umcs.ca et sur notre page facebook.com/lamaisondelacultureinc.


Activités :

3 au 31 mars 2015 -  
Exposition de photos « Fenêtres » de Michel Tremblay  
Michel Tremblay  a donné une deuxième vie à de vieilles fenêtres en les transformant en cadres pour ses photos dans lesquelles il capte les détails de son environnement. La Maison de la Culture inc en partenariat avec la bibliothèque Laval-Goupil vous invite au vernissage de l’exposition de Michel Tremblay le 10 mars 2015 de 18 h 30 à 20 h à la bibliothèque de Shippagan. Entrée gratuite et un léger goûter sera servi.
 
26 mars 2015 - Grands Explorateurs, ciné-conférence sur la Norvège
 à l’amphithéâtre de l’Université de Moncton, campus de Shippagan à 19 h 30. Billets en vente au bureau de La Maison de la Culture au local 123 de l’UMCS,  à la Pélagie de Shippagan et Caraquet. 15 $ réguliers, 10 $ étudiants (carte étudiante demandée) seulement disponibles au bureau de la Maison de la culture et à la porte.
 

27 mars 2015 -  LES CHICANEUSES, pièce de théâtre présentée en partenariat avec le pays de la Sagouine à l’auditorium de l’École Marie-Esther à Shippagan à 20 h.
Billets (25 $) en vente au bureau de la Maison de la Culture inc.
Les Chicaneuses ajoutent rire et délire à l'ambiance de l'Île-aux-Puces depuis maintenant 20 ans ! Au fil du temps, elles ont conquis le public et marqué l'histoire de l'Île. Cette année, le Pays souligne les moments les plus forts et cocasses de ces deux personnages. Soyez-y et comme le veut la coutume chez les Chicaneuses, vous vous retrouverez impliqués dans leurs aventures !

 

Mars 2015 - Projet Allégories, bonheur et créativité, ateliers interdisciplinaires pour arts de la rue en partenariat avec le CPSC. Ce projet « Marionnette à grosses têtes »  commencera en mars probablement avec une des classes d’Arts visuels de l’École Marie-Esther.


2 avril 2015 - Lancement du nouvel album de Sandra LeCouteur "Le Phare"
Au BACCUS de L’Université de Moncton, campus de Shippagan de 15 h à 19 h. Entrée gratuite et un léger goûter sera servi.

 

10 avril 2015 - À l'amphithéâtre de l'UMCS. 2e spectacle Les Talents de l’Université de Moncton, campus de Shippagan en partenariat avec les étudiantes et étudiants du cours « Didactique de la musique » et leur professeur.
Ce spectacle présentant  les divers talents de l’Université de Moncton, campus de Shippagan soit les étudiantes et étudiants en éducation et leurs professeurs. Ce spectacle vise un objectif bien précis. Lorsqu’ils seront enseignantes et enseignants, ils auront à s’impliquer dans le rôle de passeurs culturels. Ce spectacle constitue le projet final du cours « Didactique de la musique ». Donc ce projet leurs permet de vivre les défis de l’organisation d’un évènement culturel et communautaire. En plus de souligner la diversité culturelle présente sur le campus, ce spectacle est aussi une porte ouverte sur la communauté. Les fonds qui seront récoltés lors du spectacle seront  réinvestis pour permettre aux étudiantes et étudiants en éducation du campus de s’engager encore plus dans les écoles de la région, d’y mettre en pratique leurs apprentissages et ainsi développer un partenariat avec les écoles afin de répondre toujours mieux aux besoins des enfants.


25 avril 2015 - Claud Michaud, hommage à Félix Leclair
 à 20 h à la salle Mathieu-Duguay de Lamèque. Billets (25 $) en vente au bureau de La Maison de la Culture inc. au local 123 de l’Université de Moncton, campus de Shippagan.
Avec « Un homme qui chante » Claud Michaud fait revivre sur une scène l’œuvre de Leclerc. Il  le chante tellement bien que parfois, en l’écoutant, on sent non seulement la voix, mais l’âme du grand Félix. Dans la perspective du centième anniversaire de naissance du géant de l’île en 2014, ce spectacle constitue un incontournable et vibrant hommage.


1er mai 2015 - Francine Lareau, une humoriste
 pas connue (encore!), qui gagne à l'être! Le spectacle à lieu au Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan à 20 h. Billets en vente au bureau de La Maison de la Culture à l’UMCS. 
10 $ étudiants et 20 $ réguliers

Francine arrive sur l’autoroute de l’humour avec une riche expérience de la vie et de la scène. Dans ses bagages, des monologues (im)pertinents et hilarants, issus d’une fine observation de sa vie (de pas connue) et du monde qui l’entoure… c’est-à-dire vous ! Tour à tour philosophique, politique, social ou simplement banal, ses propos sont toujours livrés avec énergie, intelligence et une candeur rafraîchissante.  Animée par une fougue unique, elle vous rentre dedans joyeusement et vous aimerez vous laisser transporter de rire en rire par sa folie communicative!
 
Autres : 
 
Pour la semaine du Patrimoine, un atelier de cuisine acadienne a été organisé avec 11 élèves du programme de compétences essentielles de l’école Marie-Esther de Shippagan.

 
L’activité a eu lieu le mardi 10 février 2015 de 9h à 12h.
Phyllis Landry et Jeannette Gautreau sont venues de la région du Sud-Est de la province pour animer un atelier de cuisine acadienne « Poutine râpée » avec les élèves.
Madame Carole LeBreton, enseignante du PCE, Monsieur Éric Chiasson, enseignant du PCEMT et Madame Priscille Chiasson, agente de développement communautaire, étaient présents à l’atelier pour donner un coup de main lorsque nécessaire.
Phyllis et Jeannette ont d’abord expliqué aux élèves d’où proviennent les recettes suivantes : poutine à trou, poutine râpée et râpure.  Elles leurs ont montré les instruments d’origine pour la préparation de ces mets et ensuite elles ont sorti les instruments modernes.  Les élèves ont pelé les pommes de terre et les ont râpées.  Ils ont bouilli des pommes de terre pour en faire de la purée qu’ils ont mélangées avec les pommes de terre râpées.  Les élèves ont fait eux-mêmes les poutines râpées et les ont placées à bouillir.  Ensuite ils ont préparé les râpures qu’ils ont placées au four.  Le dernier met était les poutines à trou, qui est un dessert.  Ils ont coupé les fruits (pommes, raisins et canneberges), préparé la pâte à tarte et roulé la pâte pour faire le dessert.  D’autres élèves se sont occupés de préparer le sirop à base d’eau et de sucre brun qu’ils ont vidé sur les poutines à trou lorsqu’elles étaient prêtes. 
Les élèves ont aimé cuisiner, mais pas spécialement aimé y goûter. 

Ateliers gratuits : "Capteurs de Rêve" le 25 février 2015.
 
          
 
Deux causeries sur les Micmacs ont été données par M. Reg Roy aux élèves des classes d’anglais de la 6e, 7e et 8e de l’école l’Étincelle.
Aussi pour compléter leur rencontre avec nos deux invités autochtones, les élèves de la 6e et 7e année de l’école ont participé  à un atelier de fabrication de capteurs de rêve avec Mme Louise Albert.  Ces activités ont permis de connaître davantage les traditions des Micmacs.

Nos projets qui ont été acceptés par le programme d’appui de GACÉF
Projet 2014-2015: L’Aventure de la création théâtrale
 

 
Le projet que nous avons proposé  aux jeunes de l’école l’Étincelle est de participer à toutes les étapes qui mènent à la création d’une pièce de théâtre, de l’écriture à la représentation publique. L’artiste de théâtre originaire de Lamèque et résidante de Sainte-Marie-St-Raphaël, Emma Haché, accompagne les élèves dans l’écriture collective d’une pièce de théâtre et en assure la mise en scène. L’écriture de la pièce est complétée et nos jeunes comédiens espèrent qu’ils pourront présenter leur pièce en avril en espérant que Dame Nature le permettre.

Notre projet 2015-2016 a récemment été accepté et commencera du 1er avril au 31 mars 2016 : À la découverte de chez nous

Ce projet d’envergure vise à donner l’opportunité d’apprentissages signifiants et valorisants aux élèves de l’école La Rivière de Pokemouche. Les élèves auront l’occasion de réaliser diverses capsules vidéo portant sur leurs régions (ses attraits, ses atouts, ce qui la distingue, les évènements qui la font vibrer ou les personnalités qui s’y démarquent, etc.)
À la découverte de chez nous sera un excellent moyen de faire découvrir la Péninsule acadienne aux élèves et ainsi contribuer à forger leur identité culturelle et renforcer leur sentiment d’appartenance envers la communauté. Donc le projet mettra à contribution le plus grand nombre d’élèves d’une même école, ainsi que le personnel et des membres de la communauté.
Afin de réaliser ce projet, un professionnel dans le domaine sera embauché afin d’accompagner les élèves dans les différentes étapes d’une réalisation d’un vidéo. Cette personne ressource devra donner différentes formations aux élèves afin qu’ils puissent créer les différentes capsules vidéo et par la suite les accompagnera dans la réalisation jusqu’au produit final.
 
Notre nouveau projet pour les prochains mois est de fonder notre troupe de théâtre communautaire. 

 
Société culturelle Centr'Art       

 
Sa mission est de travailler au développement culturel communautaire sur son territoire. Donc spectacles, vernissages, lancements d’album et de livres, théâtre amateur, organisation d’ateliers pour enfants font partie de sa programmation. Développement culturel veut dire innovation. 

Activités:
 
Préparation de la 17e édition du Festival de théâtre communautaire en Acadie. 
 
Société culturelle des Hauts-Plateaux  

Viser l'enrichissement et le plein épanouissement de tous  les résidents francophones du territoire desservi par la société.

Activités:


26 mars 2015 - Trétraux, TPA, 20 h PAJS de Saint-Quentin
 
29 Mars 2015 - Luc Leblanc, "Boosté" 19 h 30 PAJS de Saint-Quentin (Ouverture officielle du Festival de l'Érable)
 
31 mars 2015 - Atelier de vitrail, PAJS de Saint-Quentin
 
24 avril 2015 -  Claude Michaud "un homme qui chante Félix Leclerc", 1ère partie Wendy Cyr  (local),  20 h, Théâtre Fatima de Kedgwick
 
3 mai 2015 - Francine Lareau,  Humour, 1ère partie Audrey Turcotte  (local),  19h30,  Théâtre Fatima de Kedgwick

 
Société culturelle Les Chutes

 
1. Établir un réseau de communication et d'échange d'informations dans le domaine culturel afin de promouvoir l'entente, la solidarité et le partage entre les communautés de la région des Chutes.
2. Favoriser le développement et l'épanouissement des artistes et artisans acadiens et francophones de la région des Chutes en mettant à leur disposition l'information sur les mécanismes de promotion et de diffusion de leur art.
3. Aider la personne dans sa démarche de perfectionnement culturel.
4. Appuyer et promouvoir les projets culturels, artistique et artisanaux, et y participer.
5. Maintenir des liens et favoriser des échanges.


2 mai 2015 - Francine Lareau à 19 h 30 à l'Auditorium Richelieu au coût de 15 $.
 
Société culturelle Sud-Acadie         

 
Notre mission est de contribuer au développement de la vie culturelle acadienne et francophone. Nos objectifs sont de soutenir le développement et la création artistique tout en assurant la diffusion artistiques et culturelle sur le territoire, d'éveiller et renforcer le sentiment de fierté française et d'appartenance à la communauté acadienne et de développer des partenariats avec les organismes de la région également intéressés au développement culturel.

Activité :
                                                           
21 mars 2015 - La Société accueille le Théâtre populaire d’Acadie qui présente, la pièce Tréteau(x), à 20 h, à l’amphithéâtre de l’école Louis J. Robichaud.

23 avril 2015 - Un tintamarre de livres !
Car, le 23 avril 2015, c'est la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, et cette journée là, partout au Canada, on fête sur le thème  Le livre circule.  Après une rencontre animée pour préparer des éléments de défilés, les petits et les grandes d’une garderie du Centre de Shédiac descendent dans la rue, livres en mains et se dirigent vers le Parc Pascal Poirier entre 14h00 et 16h00. L'auteure et l'animateur  liront pour tous ceux qui veulent bien, un peu en route, puis sur place.  Le livre circule, toutes pages dehors!


Avril - Mai 2015 - Festival Frye
La Société accueille deux auteurs au Sud Acadie durant la semaine du Festival
Natacha Kanapé-Fontaine  
Née en 1991 à Baie-Comeau, Natasha Kanapé Fontaine est Innue de Pessamit.  Poète-slameuse, peintre, comédienne et militante pour les droits autochtones, elle figure sur la liste des 10 jeunes auteurs à surveiller de Marie-Louise Arsenault. Un premier recueil, N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures  lui a valu le Prix de poésie de la Société des  Écrivains francophones d’Amérique 2013. Son second recueil, Manifeste Assi, paraît  chez Mémoire d’encrier en 2014.

Kirby Jambon  
Kirby Jambon est né en 1962 à Thibodaux en Louisiane,  élevé par des parents fiers de leur langue et de leur culture française cadienne. Kirby Jambon travaille comme enseignant en immersion française à Lafayette.  Il contribue à la fierté de ses parents en travaillant pour soutenir le français cadien comme acteur, activiste, écrivain ainsi qu’enseignant. Kirby Jambon, auteur de poèmes, son premier recueil de poésies, L’École Gombo, a reçu le Prix Mondes Francophones de création.

Société culturelle de Saint-François    


La Société culturelle de Saint-François à pour mission de promouvoir l'art et la culture, de même que sauvegardé le patrimoine et l'histoire de Saint-François-de-Madawaska.

Activités : 
 
3 avril 2015 - Visite de Janot Lapin à 12h45 sur le site de Ledges Places des Pionniers. Activité avec les élèves de l'école communautaire Ernest Lang, les garderies ainsi que les personnes à besoins spéciaux. 
 
3 mai 2015 -  AGA de la Société culturelle de Saint-François, avec comme conférencière la directrice générale du CPSC, Marie-Thérèse Landry. 

Société culturelle de la Baie des Chaleurs    

 
Faire rayonner la culture francophone et acadienne au Restigouche, telle est la mission de la SCBC. Elle se donne pour objectifs d'encourager la créativité artistique dans différentes disciplines culturelles et de permettre la diffusion et le rayonnement des oeuvres artistiques acadiennes. Pour ses membres, la culture c'est ce que l'on est, ce que l'on vit, ce que l'on montre, ce que l'on exprime. Pour eux, la culture c'est tout.
 
 
Société culturelle Kent-Sud     
 
La société culturelle de Kent-Sud a pour mission le développement culturel communautaire de la région de Bouctouche à Grande-Digue, en passant par Notre-Dame, Saint-Antoine et Sainte-Marie. Elle est toujours bien vivante dans sa communauté en offrant de nombreuses activités et ateliers en lien avec les arts et la culture. Elle a d'ailleurs créé le Festival de la Folie des Arts, une vente d'oeuvres d'art en plein air dans une atmosphère festive qui promeut les artistes acadiens.

Activités :

20 mars 2015 - Artistes à l’avant plan : Échanges avec François Émond
28 mars 2015 - Nathalie Renault en spectacle
30 mars au 2 avril 2015 - Artiste à l’avant plan : Échanges avec Raymonde Fortin
2 avril 2015 - Concert Jeunesses musicales « Flûte nouvelle »
6 au 10 avril 2015 - Artiste à l’avant plan : Échanges avec Monique Poirier
21 au 24 avril 2015 - Artistes à l’avant plan : Échanges avec Anika Lirette
25 avril 2015 - Caroline Savoie en spectacle
27 avril au 1er mai 2015 - Artistes à l’avant plan : Échanges avec Hélène Harbec
29 avril 2015 - Rencontre avec Jocelyne Mallet-Parent en collaboration avec le Festival                            Frye.
23 mai 2015 - Sandra LeCouteur en spectacle

De plus, des cours de guitare, violon, tai chi, yoga et sculpture sur bois se tiennent à chaque semaine !

 

Société culturelle Kent-Nord      
 
Nous sommes un organisme à but non-lucratif et notre mandat est surtout axé sur la conscientisation, la sensibilisation et la diffusion de la culture acadienne communautaire régionale en créant une influence dans toutes les disciplines artistiques suivantes : le théâtre, la musique, les arts visuels, la danse, l’artisanat et la littérature.

Activités : 

 
27 mars 2015 - Une première soirée Culturelle au Manoir O'Leary Art/Café
9402, rue Principale, Richibucto, 19h à 21 h. Vernissage de la peintre Valma Daigle. Il y aura aussi de la lecture de courts textes d' écrivains de la localité. Présenté par la Société culturelle Kent Nord en collaboration avec le Manoir O' Leary et le groupe JMV-NB inc. Venez découvrir un bijou !

Autres : 

La Société Culturelle Kent Nord a entamé l’année 2015 avec l'embauche à temps partiel d'une agente culturelle, Bernice Butler. Le mois de janvier fut consacré à la lecture  et à la réorganisation du bureau. Création de liste de membres, de formulaires, etc.
En février, nous avons rencontré différentes personnes ressources à Rogersville et à Baie Ste-Anne. L’agente culturelle a pris contact avec les différent.e.s agent.e.s communautaires et scolaires.
Le 8 février dernier, nous avons appuyé un projet du Club 50+ de l’Aldouane, présidé par Valma Chiasson. Le Club 50+ fêtait la St.-Valentin en relançant le groupe musical, Les Bons Tymeux. La salle était comble et nous avons profité de l'occasion pour se faire connaître un peu plus auprès de la population.
Dimanche le 22 février, dans le cadre du Carnaval de Richibucto, la SCKN a présenté le film, La Gang des Hors la Loi  tourné dans la région en 2013.  
Nous avons accepté d’appuyer le projet Vestige du passé de Pointe-Sapin présenté par Diane Doiron et Monique Robichaud Charlebois.
Nous sommes en train de planifier un atelier de sculpture sur bois qui se donnera au mois de mars à L'Ancre de Richibucto.
Nous prévoyons également un cours intensif de trois heures sur le dessin avec modèle sous la tutelle de l’artiste Amber Lounder.
Les Accros du livre avec le thème de l’intimidation à l école se poursuit toujours à l école W. Boisvert à Rogersville sous la direction de Mathieu Colette.
 
Notre nouvelle adresse électronique et nouveau numéro de téléphone :  sckn007@gmail.com, 341-0800.
Société culturelle régionale Népisiguit     

 
La Société culturelle régionale Népisiguit voit à la circulation et à la diffusion de la création artistique acadienne et francophone. Grâce à cet organisme, desservant les villages de Saint-Sauveur et d'Allardville, les villes de Bathurst et Beresford ainsi que les régions de Roberville, Petit-Rocher jusqu'au village de Pointe-Verte, l'Espace culturel «la Bibitte» situé au CCNB - Campus de Bathurst a pu renaître, assurant ainsi une vitalité artistique et culturelle à cette région.   

Activités :


Les mardis 24 et 31 mars - De 8 h 30 à 16 h 30 Activités Festival des Mots : Échanges de livres usagés Lieu : Bibliothèque du Centre de formation de la rue du Collège et la promenade Youghall. 

20 mars 2015 - Activités Festival des Mots : Soirée du président d’honneur
Lieu : l’Espace culturelle «La Bibitte» Suivi d’un vin et fromage Entrée libre

26 mars 2015 - À 14 h, Activité Festival des Mots : Soirée Intergénérationnelle
Lieu : Salle des Pères Eudistes au CCNB, rue du Collège (Bathurst) Entrée libre


31 mars 2015 - À 19 h, Activité Festival des Mots : Jouons avec les mots
Lieu : l’Espace culturelle «La Bibitte» Entrée libre


2 avril 2015 - À 19 h, Activité Festival des Mots : Poètes, vos papiers!
Lieu : Salle N370, au CCNB, rue du Collège (Bathurst). Entrée libre


7 avril 2015 - De 8 h 30 à 16 h 30, Activité Festival des Mots : Échanges de livres usagés Lieu : Bibliothèque du Centre de formation de la rue du Collège et la promenade Youghall

8 avril 2015 - À 12 h, Activité Festival des Mots : Remise du Rallye d’l’expo
Lieu : Galerie d’art Maurice LeBlanc


8 avril 2015 - Remise du Rallye recherche «Des mots et des maux II» aux réceptions du CCNB (725 rue du Collège et 75, prom. Youghall

10 avril 2015 - À 17 h, Activité Festival des Mots : 5 à 7 Clôture du Festival des mots et remise des prix « Coups de cœur du public, Rallye de l’expo et Rallye de recherche» Lieu : l’Espace culturelle «La Bibitte» Entrée libre


24 avril 2015 - À 20 h, La société culturelle régionale Nepisiguit présente :
Alain Morisod et Sweet People
Lieu: Salle Richelieu à l’école secondaire Nepisiguit
915 rue Sainte-Anne Bathurst NB. Coût : 53 $ tout compris Info : www.scrn.ca 


1 mai 2015 - À 20 h, La société culturelle régionale Nepisiguit présente :
Dans L’shed Lieu: L’Espace culturel La Bibitte, 725 rue du Collège Bathurst
Billet en vente bientôt


16 mai 2015 - À 20 h, La société culturelle régionale Nepisiguit présente :
L’humoriste Lise Dion Lieu: École Bathurst High, 640 avenue King Bathurst NB
Complet

 
17 mai 2015 - À 20 h, La société culturelle régionale Nepisiguit présente :
L’humoriste Lise Dion Lieu: École Bathurst High, 640 avenue King Bathurst NB
Complet

 

Cinépisiguit et Ciné-famille

Mercredi 25 mars 2015 Marius Comédie dramatique à 19h.
Dimanche 29 mars 2015 Les nouveaux héros Animation à 14 h.
Mercredi 1er avril 2015 Fanny Comédie dramatique à 19 h.
Mercredi 8 avril 2015 La vénus à la fourrure Drame à 19 h.
Mercredi 15 avril 2015 Associés contre le crime Comédie policière à 19 h.
Dimanche 19 avril 2015 Les pingouins de Madagascar Animation à 14 h.
Mercredi 22 avril 2015 Un été en Provence Comédie dramatique à 19 h.
Mercredi 29 avril 2015 20 ans d’écart Comédie sentimentale à 19 h.

Les films sont présentés au CCNB de Bathurst à la salle N370.
Plus d'informations sur : www.cineclubnepisiquit.blogspot.ca.

 

Société culturelle de la Vallée de Memramcook      

1. Offrire une programmation culturelle complète telle la musique, le théâtre, la danse, la littérature, l'art visuel.
2. Organiser ou de parrainer des activités culturelles.
3. Développer et de promouvoir les talents artistiques des gens de la région.
4. Offrir de la formation dans le domaine culturel.
5. Encourager les gens à poursuivre leurs aspirations culturelles et artistiques.
6. Établir des partenariats et des alliances stratégiques.

                
Activités:     
 
24 mai 2015 - Le Prix Éloi.

Autres : 


Festival de contes ''Parlures d'icitte''  - Ouverture officielle et Table ronde (jeudi 12 février, 2015) Avec Luc LeBlanc, Parrain du festival, Alexis Bourque (10 ans) co-parrain du festival, Robert Richard et Aurélia Gaudet. 
 
                                                               








         
 
                                                    

Près d’une centaine de personnes étaient présentes au lancement du livre "Le sourire sur le passé" de Simone LeBlanc-Smith. Un moment magique pour les familles LeBlanc, Smith et toute la communauté de Memramcook.


 



Société culturelle Nigawouek      
 
Notre mission est de contribuer au développement de la fierté acadienne et française en faisant la promotion des artistes acadiens et des talents d'ici et d'ailleurs.

Activités et autres : 

Nous avons le plaisir de remettre une bourse d’étude de 500$ à Alex Smith qui termine son 2e semestre à Université de Moncton en arts visuels. Félicitations Alex et bravo pour tes beaux travaux de création.
 
 

 
Mars - Deux ateliers de maquillage ou peinture sur visage seront donnés au cours du mois de mars à quelques 15 jeunes étudiants-tes. Ces jeunes mettront leurs talents en pratique lors d’activités estivales de notre communauté auprès des tous petits qui adorent porter différents maquillages.
 

 
La société culturelle Nigawouek Inc. fut choisie à faire partie du comité de pilotage du projet Voyage identitaire, projet initié par le Conseil provincial des sociétés culturelles. L’implication de notre société sera faite en premier lieu en collaboration avec les élèves du Csc Lafontaine. Les gens de nos connunautés seront approché afin d’en faire partie ainsi que les aînés, les clubs de lecture et vous les mordus de la lecture. Nous vous garderons renseignés sous peu, car le projet est déjà amorcé et l’enthousiasme est palpable.
 

 
Date à déterminer - Lors de la semaine de la fierté française, la journaliste native de Shippagan Nathalie Blaquière présentera aux étudiants de 9e à 11e du Csc Lafontaine ainsi qu’aux étudiants de 3e à 8e année de l’école René Chouinard un atelier sur les enfants de la rue. Madame Blaquière a été journaliste au Congo et au Rwanda et partagera avec les élèves des photos ainsi que des expériences avec les jeunes. En soirée elle donnera une conférence devant grand public au Théâtre Richard-Denys de Neguac.
 

 
Les membres de la troupe de théâtre Les Mordicus ont la broue dans le toupet avec les pratiques de leur pièce de théâtre. Malgré la mauvaise température de l’hiver, la troupe n’hésite pas à prendre les bouchées doubles afin de pouvoir présenter leur œuvre ce printemps. Vous serez épaté par le travail ainsi que la découverte de ces beaux talents de comédiens-iennes sous la direction du metteur en scène M. Daniel Levesque. Merci Daniel d’avoir accepté de prendre la direction théâtrale. Pas toujours facile à redémarrer une roue arrêtée depuis plusieurs années.
 

 
8, 9 et 10 mai 2015 -Les membres de la troupe de théâtre les Mordicus ainsi que plusieurs membres du conseil d’administration de la société participeront au Festival du théâtre communautaire en Acadie à Caraquet. Six pièces de théâtre amateurs seront présentées lors de cette fin de semaine. Pour les mordus de théâtre nous vous ferons part des détails dans les prochaines semaines soit via Facebook, courriel, message téléphonique ou autre.
 

Dis-moi Dix mots

Tout au long de l'année, l’opération « Dis-moi dix mots » vous invite à jouer et à vous exprimer en donnant libre cours à votre créativité !

           


Ces dix mots sont choisis chaque année par les différents partenaires francophones : la France, la Belgique, le Québec, la Suisse et l'Organisation internationale de la Francophonie (qui regroupe 77 États et Gouvernements dans le monde).

Partez à la découverte des dix mots et donnez libre cours à votre créativité : dix mots à écrire, slamer, chanter, filmer… !

Site internet : www.dismoidixmots.culture.fr
Facebook : www.facebook.com/dismoidixmots/timeline

                                                     
 
99 dessins pour ne plus faire de fautes


Le livre 99 dessins pour ne plus faire de fautes vous propose comme son nom l’indique d’éviter facilement les fautes d’orthographe courantes grâce à des petites illustrations vraiment intelligentes !

Source : http://www.ufunk.net/insolite/99-dessins-pour-ne-plus-faire-de-fautes/











 
La photographie encadrée dans les lieux culturels
 
Ces dernières années, la pratique photographique et filmique dans les musées et les monuments est devenue un phénomène courant qui trouve souvent son prolongement sur les réseaux sociaux. Le Ministère de la culture et de la communication du gouvernement français a souhaité accompagner les établissements et les associations de visiteurs dans la conception d'une charte d'entente où sont posées les principales règles du savoir visiter et du partage de la culture à l'heure du numérique. Cette charte est susceptible d'inspirer d'autres ministères, les collectivités territoriales et l'ensemble du réseau des structures culturelles du domaine patrimonial.

Cliquez ici pour voir la charte : Tous photographes ! La charte des bonnes pratiques dans les établissements patrimoniaux

 

Source: http://veilletourisme.ca/2015/01/19/la-photographie-encadree-dans-les-lieux-culturels/?tagged&utm_source=bulletin-22-01-2015&utm_medium=email&utm_campaign =globeveilleur
Démystifions les #hashtags
Par Mariline Lamy-Poirier

 
 

Les hashtags ou plutôt les mots-clics, en français, sont partout! On ne peut pas les manquer, sur Twitter, sur Instagram, sur Facebook, dans une campagne de publicité, mais connaissez-vous réellement leur utilisation? À quoi servent-ils? Comment les utiliser dans une campagne de communication?

Qu’est-ce qu’un # 

Le hashtag ou le mot-clic est en fait un mot qui peut être utilisé comme un hyperlien, il peut transformer un sujet en lien cliquable. Il permet de classifier les publications par thème, par sujet ou par toute autre catégorie.

C’est un lien cliquable qui n’appartient à personne en particulier, tout le monde peut l’utiliser et voir comment les autres l’utilisent. Les marques qui l’utilisent ne peuvent donc pas contrôler son utilisation. Toutefois, il peut être efficace pour savoir ce que les gens pensent de nous!

Le mot-clic peut durer dans le temps tant et aussi longtemps que nous l’utilisons. Par exemple, un groupe de musique pourrait utiliser le même pour que leurs fans puissent les suivre : #U2, #Coldplay, #CelineDion

À quoi sert le # 
  • Suivre un sujet #soleil
  • Suivre une marque ou une entreprise #davidstea
  • Organiser ses propres publications selon des thématiques #hiver, #ete
  • S’informer d’un évènement en particulier #MTLenLumieres
  • Faire des jaloux #soleil #chaleur quand on est en #vacances!
  • Créer un mouvement social #Jesuischarlie
  • Suivre des campagnes promotionnelles #MTLmoments #gaspesiejetaime
  • Faire la veille d’une marque ou d’une entreprise
  • Prendre part à une conversation
Comment utiliser le hashtag
  • Il doit être pertinent, court et représentatif
  • Il doit être facile à utiliser et à retenir
  • Il doit susciter un intérêt pour être utilisé (un évènement, un lieu, etc.)
  • Il n’est pas obligé d’être le nom de la marque, il peut être un mot qui y fait référence ou le nom d’une campagne #Openhappiness
  • Il doit être utilisé en parcimonie. L’abus de mots-clics n’est pas très apprécié. Un #mot-clic #devant #chacun #des #mots #devient #lourd #à #lire #et #inutile!
Un mot-clic peut être utile pour humaniser une marque et pour permettre aux consommateurs de devenir des ambassadeurs de la marque. Bref, il peut permettre de développer l’engagement des consommateurs.

P.S. : Faites le test! Allez sur Facebook, Twitter ou même Instagram et écrivez le hashtag de votre choix, vous verrez tout le contenu qui a été publié sous son utilisation!


Source: http://blog.medialog.qc.ca/demystifions-les-hashtags/
 
Pour les férus de la langue française

· Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C'est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

· « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».

· L'anagramme de « guérison » est « soigneur » C'est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

· « Endolori » est l'anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

· « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

· « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

· Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

· « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel.

C'est ainsi !

· « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] .

« oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.

Source : 
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1405483106417059&set=a.138734442823  0927.1073741827.100008661492937&type=1&theater

                                                                        
Cliquez-ici pour acheter vos billets avec Atout Culture !

 
 
Cliquez-ici pour visiter le calendrier culturel intérrégional !

                                
                      
 
 
Mélanie Haché
Agente de relations publiques
Téléphone : (506) 858-8000
cpsc.information@nb.aibn.com
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
LinkedIn
LinkedIn
Pinterest
Pinterest
YouTube
YouTube
Email
Email
Share
Tweet
Forward to Friend
Tous droits réservés © 2015 Conseil provincial des sociétés culturelles

Notre adresse :
27, rue John,
Moncton, NB E1C 2G7