Copy
Corpuscule - Novembre 2013
Voir ce courriel dans votre navigateur



Conseil provincial des sociétés culturelles
506.858.8000

Association du Haut St-Jean
506.735.7073

La maison de la culture
506.336.3423

Société culturelle de la Baie des Chaleurs
506.753.6494

Société culturelle Centr'Art
506.7273277

Société culturelle des Hauts-Plateaux
506.235.3176

Société culturelle Kent-Nord
506.532.6804

Société culturelle Kent-Sud
506.532.2068

Société culturelle Nigawouek
506.776.5650

Société culturelle régionale Les Chutes
506.473.4329

Société culturelle régionale Népisiguit
506.548.4338

Société culturelle Sud-Acadie
506.860.0413

Société culturelle de la Vallée de Memramcook
506.758.9808



Dans ce bulletin :

  • Mot de la directrice générale, Marie-Thérèse Landry

  • La littérature

  • La Caravane des 10 mots

  • Vis-À-Visages, 4e édition

  • Vos bon coups

  • Mission au Manitoba

  • Une question intéressante!

  • Programmation et mission des membres, Novembre 2013


Mot de la directrice générale
Chères lectrices et charmants lecteurs,

En relisant le texte du discours du trône du 5 novembre dernier,  prononcé par le lieutenant-gouverneur de notre province, l’honorable Graydon Nicholas, j’ai cherché les résonances pour notre secteur d’activités.  Je cite :
«Ayant tenu compte de l’apport reçu dans le cadre d’un vaste processus de consultation, votre gouvernement achèvera bientôt son travail sur le [renouvèlement] renouvèlement de la Politique culturelle de la province. La politique renouvelée fixera les priorités en matière de développement culturel dans notre province pour les cinq prochaines années.

La constitution d’un groupe de travail du premier ministre sur le statut de l’artiste sera le reflet du travail que votre gouvernement réalise en vue de reconnaitre et d’appuyer la profession des artistes dans notre province. Le groupe de travail formulera des recommandations qui permettront d’améliorer la situation socioéconomique des artistes professionnels.»

Et en terme de renforcement de notre économie, le passage suivant a attiré mon attention :

« Dans le cadre de son plan pour investir dans les entreprises du Nouveau-Brunswick et travailler à relancer l’économie, votre gouvernement a annoncé l’hiver dernier son initiative Promesse d’emploi visant la création d’emplois et le maintien au Nouveau-Brunswick de nos jeunes diplômés du postsecondaire pendant qu’ils acquièrent une précieuse expérience pratique de travail.»

Votre gouvernement signale avec plaisir que le programme a connu un succès retentissant et qu’il a dépassé les attentes. Au cours des prochaines semaines, votre gouvernement annoncera le relèvement de l’objectif initial de 650 postes. »

Et dans la vague de réduction des subventions aux organismes de soutien aux arts, dont nous faisons partie, il est clair que nous devrons faire part de beaucoup de créativité et d’innovation dans notre façon de nous démarquer.  Je lève mon chapeau à l’AAAPNB pour avoir réussi cette avancée qui devrait permettre aux artistes (et à ceux qui aspirent à le devenir) de vivre plus facilement.
 
Dommage que les organisateurs d’évènements, les présentateurs, les diffuseurs et tou.te.s les agent.e.s de développement culturel  et communautaire qui contribuent au rayonnement des arts et de la culture dans les collectivités ne puissent en attendre tout autant … il faudra donc revoir, à la lumière de ce discours, nos stratégies, bien évidemment…des heures de travail à venir, dans l’attente de l’obtention des ressources professionnelles pour le faire !
 
 
Marie-Thérèse Landry

La littérature


Pour les férus de la langue française...
 
Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C'est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.
 
Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».
 
L'anagramme de « guérison » est « soigneur » C'est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.
 
Endolori » est l'anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.
 
Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».
 
Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !
 
Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».
 
Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel. C'est ainsi !
 
Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] . « Oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles. Eh oui !

La Caravane des 10 mots

Le Conseil provincial des sociétés culturelles en collaboration avec la société culturelle Kent-Nord est heureux de présenter les résultats du projet pilote de médiation culturelle La Caravane des 10 mots. L'activité que nous proposions misait sur l'appropriation du language et des mots par le jeu. Les résultats de cette expérience de médiation culturelle vont permettre au public de découvrir et apprécier les sonorités et les teintes de notre langue acadienne à travers une approche créative. Ainsi, des rencontres de cuisine avec les citoyens et citoyennes de la région de Kent en Acadie ont permis aux participants et participantes d'exprimer ensemble ce que ces mots signifient. L'animatrice-conteuse et auteure Marie-France Comeau a créé un conte à partir de ce qu'elle a observé en entendu durant son séjour d'une semaine dans la région de Kent. Les rencontres ont été captées par le réalisateur Joël Robichaud.

Le projet réalisé a permis de rencontrer dix groupes scolaires de la 4e à la 7e année et trois clubs d'âge d'or des régions comprises entre Baie-Sainte-Anne et Richibucto en passant par Rogersville. Dans l'attente des confirmations de financement qui ne sont jamais venues, c'est a un véritable marathon que l'auteure Marie-France Comeau et le réalisateur Joël Robichaud ont participé grâce au concours du Conseil provincial des sociétés culturelles et de la société culturelle Kent-Nord qui ont financé et organisé cette première Caravane des 10 mots produite en Acadie. L'idée que nous avions en tête était de laisser les perspectives ouvertes afin de laisser la chance aux participants de relever les défis en s'entraidant devant les problèmes ou contraintes qui auraient pu surgir. Et c'est effectivement ce qui s'est produit. Il n'y a point de problématique qui n'ait trouvé de solutions...

Les quelques quarante participants et participantes réunis le 30 octobre ont pu accueillir dans une certaine émotion la prestation animée de la conteuse Marie-France Comeau ainsi que la projection du film Cosse tu contes là ? de Joël Robichaud. La suite que nous souhaitons envisager collectivement consiste à traiter les mots de l'édition 2015 dans le cadre d'un évènement provincial.


Marie-Thérèse Landry

Le Conseil provincial des sociétés culturelles est financé par Patrimoine canadien. La province du Nouveau-Brunswick, les membres et les nombreux bénévoles contribuent fièrement à la réalisation de sa mission de développement culturel. 

                         

                               Photo : Marie-France Comeau


Liste des partenaires du projet :

 

Club d’âge d’or de Pointe-sapin

Club de l’âge d’or à Baie-Sainte-Anne

Club d’âge d’or de Rogersville

District scolaire francophone Sud

École Marée montante Saint-Louis de Kent

École W-F Boisvert Rogersville

École secondaire Assomption à Rogersville

Église à Pointe-sapin

École Soleil levant à Richibouctou

École régionale Baie-Sainte-Anne

Restaurant Le gallant à Rogersville

Restaurant Goellette à Baie-Sainte-Anne

Valma Chiasson

Kim Robichaud

Maxime Gauvin

Maurice-André Aubin

Vis-À-Visages

4e édition


          


Photographie  

Avec Dolores Breau

             Participant.e.s :

            William Patrick Gendron
            Lorna Atkinson
            Simonne Preston
            Pauline Chapados
            Jean Saint-Cyr




Vidéo documentaire

Avec Joël Robichaud et Anika Lirette

           Participantes :

          Huguette Desjardins
          Malika Tarzalt
          Jocelyne Desjardins

Vos bon coups


Inauguration des sites historiques à Saint-François


Le dimanche 29 septembre la Société culturelle de Saint-François procédait à l’inauguration des sites historiques nouvellement installés.

Le député Yvon Bonenfant profitait de l’occasion pour féliciter le comité de la Société culturelle du beau travail qu’il effectue. Un montant de 11,470 $ avait été remis afin d’installer 10 sites historiques dans les limites du village de Saint-François.

Les sites sont : Le vieux cimetière, l’église rouge, le couvent, la Grotte Notre-Dame-Du-Saint-Rosaire, l’église blanche, l’école régional, le premier magasin général, la fromagerie, l’hôtel Cyr et le moulin Verret.

Le Père Jacques Thériault a béni les sites et mentionnait l’importance de relever le Patrimoine et l’Histoire de notre village. 

La Société culturelle de Saint-François invite la population à faire la tournée des dix sites, une visite qui sera des plus enrichissantes.

                   
           Gaëtane Saucier Nadeau, présidente et Raoul Cyr, maire de Saint-François.

Mission au Manitoba




Du 16 au 21 octobre, une délégation du Nouveau-Brunswick s'est rendue au Manitoba afin d'explorer les richesses culturelles et historiques de la province. Une véritable opportunité pour ses membres de découvrir les pratiques existantes en matière de développement culturel et économique en ruralité au Manitoba. 

Cette visite a eu lieu grâce à un partenariat entre l'Association culturelle franco-manitobaine (ACFM), le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba, le Conseil provincial des sociétés culturelles du Nouveau-Brunswick (CPSC) et Rivers West. En effet, la dirrectrice du Conseil provincial des sociétés culturelle, Marie-Thérèse Landry, l'agente de développement de la CPSC, Joanne LeBlanc-Skyrie, le directeur du Centre culturel de Kent-Sud, Daniel Castonguay et l'agente de développement au ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Janica Daigle sont venus percer les mystères du tourisme culturel expérientiel en milieu rural au Manitoba. « Nous sommes venus ici pour partager des informations sur ce qui est en place au Nouveau-Brunswick puis échanger sur ce qui fonctionne au Manitoba afin de développer le tourisme culturel expérientiel en ruralité, explique Marie-Thérèse Landry. Le CDEM a beaucoup participé au développement économique des municipalités du Manitoba alors, il s'agit pour nous de comprendre les stratégies qu'il a élaborées au cours des années afin de s'en inspirer chez nous.»

Au cours de cinq journées intensives, ces quatre experts sont donc venus explorer les multiples destinations touristiques du Manitoba et tester les différentes pratiques qui animent la province. Visite du vieux quartier de Saint-Boniface, de ses établissements traditionnels et incontournables, virées à l'extérieur de la ville, à Saint-Malo, Saint-Norbert, Selkirk, Saint-Joseph, Sainte-Agathe ou encore Saint-Georges, tout a été orchestré pour permettre à cette délégation de s'immerger parfaitement dans la culture locale.

Cette mission exploratoire est la 2e phase de trois. Cette initiative répond à un objectif beaucoup plus grand; soit de partage d'expertise, d'idées et d'expérience pour éventuellement développer une stratégie purement manitobaine. Il s'agit en effet de comprendre comment se fait la promotion de l'identité de chaque province pour ensuite être capable de retenir les stratégies les plus pertinentes, les plus originales et les plus attractives. L'an passé, c'est la délégation de l'ACFM et du CDEM qui s'est rendue au Nouveau-Brunswick afin d'y découvrir sa culture et son industrie du tourisme.

« En nous inspirant de ce qui se fait au Nouveau-Brunswick, nous voudrions aménager culturellement l'ensemble du territoire rural du Manitoba, de constituer davantage un tout, une unité », conclut Josée Théberge, directrice générale de l'ACFM.

Cette mission d'exploration a été financée par le Ministère des affaires intergouvernementales du Nouveau-Brunswick, par l'entremise de son programme Entente de coopération Nouveau-Brunswick/Manitoba. 

 

Source: http://joiedevivremanitoba.com/fr/plan-your-trip/features/category/-french-only-le-choc-des-cultures


         

Une question intéressante!


La déterritorialisation de la culture à l’ère du

numérique : quelle place pour la protection et la

promotion de la diversité culturelle ?



Auteur: Mr. Jean Jauvin
Co-Auteur : Ms. Kim Fontaine-Skronski
Université du Québec à Montréal (UQAM)

 
L'internet permet aujourd'hui une diffusion des oeuvres culturelles libre d'entraves territoriales, une réalité qui cadre mal avec les mesures traditionnellement mises en place pour protéger les produits et les services culturels au niveau national. L'Internet et les technologies de l'information et des communications (TIC) imposeront de trouver des solutions globales afin de baliser les transformations induites : la protection et la promotion de la diversité culturelle à l'ère du numérique sont intrinsèquement liés avec la gouvernance de l'Internet.

Le concept de diversité culturelle implique un changement de paradigme dans la conception de la culture, afin de l'aborder non plus d'une façon verticale, de l'élite vers les masses, mais plutôt selon un modèle horizontal, dans une dynamique participative de démocratisation de la culture. L'Internet s'est développé selon un modèle similaire, dans un esprit d'ouverture, de partage et de libre circulation de contenu, par opposition aux structures verticales mises en place sous un régime de "protection". En perpétuant les mesures de protection instaurées jusqu'à maintenant, on risque de devoir se résoudre à une gouvernance d'Internet qui irait dans le sens d'un morcellement du réseau. Maintenir une approche territorialiste basée sur la notion d'exception culturelle à l'ère du numérique contribuerait à freiner la libre circulation des oeuvres culturelles, menaçant du coup la promotion de la diversité culturelle.


Promouvoir l'idée d’une diversité culturelle ouvre plutôt vers la mise en place de normes internationales de promotion. Une bonification de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (UNESCO, 2005) devrait tenir compte de ces nouvelles réalités. En misant davantage sur la notion de « promotion » de la culture plutôt que sur celle de « protection », elle pourra demeurer un outil indispensable dans la quête d’un équilibre entre commerce et culture à l’ère du numérique


Source: http://www.wssf2013.org/paper-article/la-d-territorialisation-de-la-culture-l-re-du-num-rique-quelle-place-pour-la-protect-0


Programmation et mission des membres

Novembre 2013



Association culturelle du Haut-Saint-Jean inc.

L'Association culturelle du Haut-Saint-Jean est un regroupement de Sociétés culturelles de la Vallée du Haut-Saint-Jean. Elle contribue au développement culturel des communautés de la région en facilitant la concertation régionale, en offrant à ses organismes membres des services danimation, de communication et de formation en appuyant des initiatives culturelles et artistiques d'envergure régionale.

Activités

  • Soirées d'opéra avec Jacques Pichette au Centre Maillet le 12 novembre. Présentation de la Bohème de Puccini qui est au programme des concerts JMC d'Edmundston. 
  • Orchestre philharmonique du Haut-Saint-Jean formation le 16 novembre 10h-13h et 14h-17h.
  • Ateliers de peinture à Saint-Léonard et à Saint-François. 
  • Ateliers de chant choral à Saint-Léonard et à Saint-François.
  • Expositions des œuvres des élèves et/ou professeurs des sociétés culturelles à Saint-Léonard et à Saint-François. 
  • Concert JMC La Bohème de Puccini le 15 novembre. 



La Maison de la Culture inc.

Développer et promouvoir les artistes acadiens de la région du Nord-Est par l'entremise d'expositions, de ventes d'ouvrages ou d'oeuvres artistiques, de spectacles et/ou toutes autres activités culturelles pertinentes, ainsi qu'à l'initiation de la population en général aux différentes formes d'art et diverses activités. Collaborer avec les institutions d'éducation, telles que les écoles, l'Université, le Collège, les bibliothèques publiques, etc. à la réalisation de projet culturels.

Activités:

  • Pièce de théâtre : L'espérance de vie des éoliennes. Une coproduction du Théâtre populaire d’Acadie et du Théâtre du Tandem  présentée vendredi 1er novembre 2013 à 20 h à l’auditorium de l’École Marie-Esther de Shippagan. Billets disponibles sur le réseau de  la billetterie Atout Culture,  au magasin 2 M Distribution Inc. à Shippagan et à l’entrée.                     
  •  Kevin McIntyre – Coup de cœur francophone et Dave Puhacz en 1re partie. Vendredi 8 novembre 2013 à 20 h à l’auditorium de l’École Marie-Esther. Billets disponibles au magasin 2M Distribution Inc. de Shippagan au 185-A 1re rue de 9h30 à 17h du lundi au vendredi (Argent comptant seulement). Par téléphone au 1-888-744-5344 de 9h à 12h et de 13h à 17h du lundi au samedi (Visa et Mastercard seulement) ou par Internet au www.atoutculture.
                          
                   

 

  • Marché de Noël : plus de 50 artisanes et artisans y exposent Samedi le 16 novembre 2013 de 11h à 16 h 30  et de 17 h 30 à 20 h à l’École Marie-Esther de Shippagan. L’entrée au coût de 2$, vous donnera la chance de participer au tirage d’un œuvre de l’artisan.e invité.e. Profitez de l’occasion pour acheter vos pâtisseries, cadeaux et décorations de Noël.

  • Pièce de théâtre : Zone Présentée le mercredi 27 novembre 2013 à 20 h à l’auditorium de l’École Marie-Esther de Shippagan. Billets disponibles sur le réseau de  la billetterie Atout Culture,  au magasin 2 M Distribution Inc. à Shippagan et à l’entrée.  

                   
      

Société culturelle Centr'Art

Sa mission est de travailler au développement culturel communautaire sur son territoire. Donc spectacles, vernissages, lancements d’album et de livres, théâtre amateur, organisation d’ateliers pour enfants font partie de sa programmation. Développement culturel veut dire innovation. 

Activités:

  • Danses et chants Miquelonnais le vendredi 1 novembre au Centre Culturel de Caraquet à 20h. Billets en vente sur atoutculure.ca.
         
  • Cécile Doo-Kingué le jeudi 14 novembre au Centre Culturel de Caraquet à 20h. Billets en vente sur atoutculture.ca.

              



Société culturelle des Hauts-Plateaux

Viser l'enrichissement et le plein épanouissement de tous  les résidents francophones du territoire desservi par la société.

Activités:
 
 
  • Danses et chants Miquelonnais, échange culturel. À notre tour,  accueillons chaleureusement les gens de St-Pierre et Miquelon! Samedi 2 novembre à  20 h 30, service de bar, Salle du Citoyen de Kedgwick. Billets en vente sur atoutculture.ca.
              

  • L'espérance de vie des éoliennes, Théâtre Populaire d'Acadie. Mardi 5 novembre à 20 h, Polyvalente A. J. Savoie. Billets en vente sur atoutculture.ca.
             

  • Alexandre Désilets et Kevin McIntyre, spectacle en chanson. Samedi 23 novembre à 20 h, Polyvalente A. J. Savoie. Billets en vente sur atoutculture.ca
            
        
            

  • Vernissage pour tous les artistes et artisans de la CADA. Mercredi 13 novembre 5 à 7 au Bureau de SCHP
 
Carrefour des arts : Démonstrations de divers techniques de métiers d'arts, venez rencontrer vos artisans vous présentez de leurs arts,  gratuits pour tous.


  • Mardi le 12 novembre de 8h30 à 11h30, Élèves de la PAJS de Saint-Quentin
  • Jeudi le 14 novembre de 8h30 à 11h30, Élèves de l'École Marie-Gaetane de Kedgwick
  • Mardi le 12 novembre et jeudi le 14 h de 19 h à 21 h, samedi le 16 de 13 h  à 16 h, Bureau de la SCHP, 234 E rue Canada.


Société culturelle Les Chutes

1. Établir un réseau de communication et d'échange d'informations dans le domaine culturel afin de promouvoir l'entente, la solidarité et le partage entre les communautés de la région des Chutes.
2. Favoriser le développement et l'épanouissement des artistes et artisans acadiens et francophones de la région des Chutes en mettant à leur disposition l'information sur les mécanismes de promotion et de diffusion de leur art.
3. Aider la personne dans sa démarche de perfectionnement culturel.
4. Appuyer et promouvoir les projets culturels, artistique et artisanaux, et y participer.
5. Maintenir des liens et favoriser des échanges.

Activités: 

  • Foire du cadeau à la Polyvalente Thomas-Albert les 9 et 10 novembre.
  • Tocadéo- concert de Noël- le 21 novembre. Billets en vente sur atoutculture.ca.                            


Société culturelle Sud-Acadie

Notre mission est de contribuer au développement de la vie culturelle acadienne et francophone. Nos objectifs sont de soutenir le développement et la création artistique tout en assurant la diffusion artistiques et culturelle sur le territoire, d'éveiller et renforcer le sentiment de fierté française et d'appartenance à la communauté acadienne et de développer des partenariats avec les organismes de la région également intéressés au développement culturel.

Activité: 

Deux pièces de théâtre du TPA à Shediac le 9 et 23 novembre en partenariat avec la ville de Shediac et l'école LJR.

  •    L'espérance de vie des éoliennes - 9 novembre
                

  •    Zone   - 23 novembre 
                 



Société culturelle de la Baie des Chaleurs

Faire rayonner la culture francophone et acadienne au Restigouche, telle est la mission de la SCBC. Elle se donne pour objectifs d'encourager la créativité artistique dans différentes disciplines culturelles et de permettre la diffusion et le rayonnement des oeuvres artistiques acadiennes. Pour ses membres, la culture c'est ce que l'on est, ce que l'on vit, ce que l'on montre, ce que l'on exprime. Pour eux, la culture c'est tout.

Activités:

  • Kevin McIntyre et les Hay Babies le 14 novembre au Théâtre L.E.R de Dalhousie à 20h. Billets en vente sur atoutculture.ca.
       

        



Société culturelle Kent-Sud

La société culturelle de Kent-Sud a pour mission le développement culturel communautaire de la région de Bouctouche à Grande-Digue, en passant par Notre-Dame, Saint-Antoine et Sainte-Marie. Elle est toujours bien vivante dans sa communauté en offrant de nombreuses activités et ateliers en lien avec les arts et la culture. Elle a d'ailleurs créé le Festival de la Folie des Arts, une vente d'oeuvres d'art en plein air dans une atmosphère festive qui promeut les artistes acadiens.

Activités:

  • L'exposition des oeuvres récentes du peintre et sculpteur Mario LeBlanc au Centre culturel de Kent Sud. Vous y découvrirez des plus fascinants qui combine la sculpture, l'estampe, la peinture en trompe-l'oeil et qui s'inspire du pop-surréalisme et du dessin animé. L'exposition sera au Centre culturel de Kent-Sud jusqu'au 29 novembre.
     
                

 

Société culturelle Kent-Nord

Nous sommes un organisme à but non-lucratif et notre mandat est surtout axé sur la conscientisation, la sensibilisation et la diffusion de la culture acadienne communautaire régionale en créant une influence dans toutes les disciplines artistiques suivantes: le théâtre, la musique, les arts visuels, la danse, l’artisanat et la littérature.

Activités:
  • Le lancement du projet des livres avec thème «L'intimidation». En mai dernier les élèves de 6e année de l'école Soleil Levant on écrit 5 différents livres sur l'intimidation. Vers la mi novembre, avec l'aide de l'enseignant, l'agente communautaire de l'école et avec les élèves, nous allons en faire le lancement.
  • Nous allons travailler en collaboration avec l'école Marée Montante de St-Louis de Kent où il y a 5 classes d'élèves intéressés à faire des livres sur l'intimidation. Ce projet qui a pris place l'an dernier dans un autre école va se poursuivre d'année en année dans différentes écoles. Chaque classe va écrire un livre sur une sorte d'intimidation et choisira différents niveau de lecture (soit pour niveau maternelle-1ère année, 2e-4 année et ainsi de suite).
  • Nous venons de faire partenariat avec la municipalité de Richibucto ou ils vont faire des murailles dans le nouveau centre multifonctionnel. Il y a trois étages dans cette édifice et chaque niveau aura un thème. Comme exemple le sous sol aura le thème des anciennes maisons ou entreprises historiques de la ville de Richibucto. Le deuxième étage aura le un thème plus sportif puisqu'il y a un gymnase et le troisième étage aurait un différent thème.
  • Nous avons aussi fait un partenariat avec la polyvalente MFR à St-Louis de Kent pour peinturer le logo «feminine» des corsaires. Les étudiants ce sont rendu compte que leur mascotte (les corsaires) était seulement masculin, donc un logo féminin a été crée et il doit maintenant être peint dans le gymnase.
 

Société culturelle régionale Népisiguit

La Société culturelle régionale Népisiguit voit à la circulation et à la diffusion de la création artistique acadienne et francophone. Grâce à cet organisme, desservant les villages de Saint-Sauveur et d'Allardville, les villes de Bathurst et Beresford ainsi que les régions de Roberville, Petit-Rocher jusqu'au village de Pointe-Verte, l'Espace culturel «la Bibitte» situé au CCNB - Campus de Bathurst a pu renaître, assurant ainsi une vitalité artistique et culturelle à cette région.   

Activités:
  • 05 novembre 2013  RDV de l'ONF : Statu quo? le combat du féminisme au Canada
  • 12 novembre 2013 RDB de l'ONF: Sexe à vendre 
  • 14 novembre 2013 La Bohème - opéra 
  • 19 novembre 2013 RDV de l'ONF : De la terre à la bouche 
  • 26 novembre 2013 RDV de l'ONF : Chasseurs de fruits

Cinépisiguit

Les jeudis 7, 14, 21 et 28 novembre 2013 à 19 h à la salle N370 du CCNB situé au 725, rue du Collège à Bathurst.  L’information détaillée sur les présentations du Cinépisiguit se trouvera sur le blogue à l’adresse suivante : http://cineclubnepisiguit.blogspot.ca/ . L’information générale se trouvera sur le site Web de la SCRN au www.scrn.ca.

 

Société culturelle de la Vallée de Memramcook

1. Offrire une programmation culturelle complète telle la musique, le théâtre, la danse, la littérature, l'art visuel.
2. Organiser ou de parrainer des activités culturelles.
3. Développer et de promouvoir les talents artistiques des gens de la région.
4. Offrir de la formation dans le domaine culturel.
5. Encourager les gens à poursuivre leurs aspirations culturelles et artistiques.
6. Établir des partenariats et des alliances stratégiques.


Activités:

  • Spectacle de danses et chants traditionnels accompagnés de violon, d'accordéon et guitare.  Le dimanche 3 novembre à 14h00 au Théâtre du Monument Lefebvre. En première partie: Jocelyne Bourque et Amis. Les billets sont disponibles à la billetterie du Monument Lefebvre (758-9808). 
                 
  • Dans le cadre du Coup de Cœur Francophone 2013, la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook présente Cécile Doo-Kingué vendredi le 15 novembre à 20 h au Monument Lefebvre. Les billets sont disponible à la billetterie du Monument Lefebvre (758-9808)
                
  • Dans le cadre du Coup de Cœur Francophone 2013, spectacle d'Isabeau et les chercheurs d'or le vendredi 29 novembre à 20 h au Théâtre du Monument Lefebvre. . Les billets sont disponible à la billetterie du Monument Lefebvre (758-9808). Isabeau et les chercheurs d’or puisent aux sources de la musique racine, de la chanson québécoise et du folk montagnard.  Transportée par les harmonies vocales, la mandoline ou le violon, la musique du groupe est intemporelle.  On passe aisément d’un plaisir festif à une écoute sensible de leurs chansons folk-country cousues à la main, porté par la voix franche et nuancée d’Isabeau Valois.
                       


Société culturelle Nigawouek

Notre mission est de contribuer au développement de la fierté acadienne et française en faisant la promotion des artistes acadiens et des talents d'ici et d'ailleurs.

Activités :


  • 14 novembre- pièce de théâtre du Théâtre Populaire d'Acadie l'Espérance de la vie des éoliennes
             

  • 21 novembre  -spectacle des Hay Babies
           

  • 26 novembre - pièce de théâtre du théâtre populaire d'Acadie Zone
           

Tous les activités sont présentées à 20 heures au Théâtre Richard-Denys de Neguac
 


 
 

Cliquez-ici pour acheter vos billets avec Atout Culture !
                         
                
Connectez-vous au reste du monde et recevez les dernières informations. Nous mettons à jour quotidiennement nos sites de réseaux sociaux.

En devenant un de nos amis sur Facebook, vous êtes garanti d'être parmi les premiers à recevoir les dernières informations du Conseil provincial des sociétés culturelles et de ses membres.
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
LinkedIn
LinkedIn
Pinterest
Pinterest
YouTube
YouTube
Email
Email
Tous droits réservés © 2013 Conseil provincial des sociétés culturelles

Notre adresse :
27, rue John,
Moncton, NB E1C 2G7

Notre courriel :
cpsc.information@nb.aibn.com