Copy
Facebook
Courriel
Site Web
Un, deux, trois... partez!

Partez vers Edmonton en vue des Jeux FRANCO + 2014! Une journée haute en couleurs et en émotions s’annonce à l’occasion de cette 5e édition. Depuis 2010, les Jeux FRANCO + ont su se frayer une place privilégiée dans le calendrier des aînés francophones de partout en province. Ce rendez-vous incontournable prendra place dans la capitale, le samedi 27 septembre prochain. Les Jeux FRANCO + sont une des trois activités culturelles provinciales de la FAFA et sont rendus possible grâce au financement obtenu par le Ministère du Patrimoine canadien, l’Alberta Gaming and Liquor Commission (AGLC) et la Ville d’Edmonton.

Plusieurs dizaines d’aînés seront fidèles au poste encore cette année, et nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée qu’un nombre exceptionnel de participants est attendu à Edmonton à cette occasion. Les aînés venus des différentes régions de la province se rassembleront en vue d’une fin de semaine des plus plaisantes. Pourquoi ne pas en effet profiter de la présence du Grand marché des arts ou du Festival Edmonton chante pour prolonger son séjour à Edmonton? La distance à parcourir n’est plus un frein au plaisir ressenti lors des Jeux FRANCO +. Des solutions au déplacement et à l’hébergement ont été mises sur pied pour que ce voyage soit des plus accessibles et agréables pour tous les participants.

Cette année, vous pourrez profiter des conseils pratiques d’une diététiste et redécouvrir vos recettes traditionnelles faciles à cuisiner en petites quantités; apprenez à concocter des délices pour les papilles gustatives avec des ingrédients simples; découvrez les éléments à conserver dans votre garde-manger. Cet atelier sur l’alimentation complète le volet nutritionnel pour un mode de vie sain et actif promu par les Jeux FRANCO +. Si les activités sportives vous interpellent davantage, vous serez comblés par l’arrivée du pickleball et de la randonnée à bicyclette.

Suivez la tendance nord-américaine et initiez-vous au pickleball, cette activité en vogue qui interpelle les amateurs de ping-pong et de badminton de tous âges. Ce sport se pratique selon le rythme de chacun, alors pas besoin d’être un expert pour tenter l’expérience! Si l’envie vous prend plutôt de redécouvrir les lieux privilégiés de la ville, bien cramponné à votre selle et votre guidon, pédalez au rythme de la River Valley, accompagné par des amoureux de la bicyclette, sur un parcours sécurisé.

Vos coups de cœur seront offerts encore cette année parmi l’auto-défense, la zumba, la géo-cachette, le crib, la peinture, le chant, le théâtre, le carpet bowling et le badminton! La diversité des activités sportives, récréatives et culturelles fait de ce rendez-vous annuel l’un des plus populaires. Et cela sans compter le divertissement en soirée! Cette année, nous aurons la chance de chanter et danser au rythme des accords du violoniste Daniel Gervais et du guitariste Clinton Pelletier, dont le dynamisme et la convivialité sauront en entrainer plus d’un dans une ambiance festive. Joignez-vous à nous; il y en aura pour tous les goûts!

Pour de plus amples renseignements, contactez Jessica Thivierge, coordonnatrice de projet, au 780-465-8965 ou à bureau@fafalta.ca.

« Dis-moi d'où tu viens... » : un bilan positif

« Dis-moi d’où tu viens… » était le thème du 24e congrès annuel de la Fédération des aînés franco-albertains, s’étant déroulé à Edmonton les 2 et 3 juin derniers. À cette occasion, plus d’une soixantaine d’aînés se sont donné rendez-vous pour se conscientiser sur l’avenir de la FAFA et pour écouter trois conférencières discuter de la place des aînés dans les cultures rwandaise, autochtone et franco-albertaine.

Marie-Rose Bukuba, conseillère en établissement au Centre d’Accueil et d’Établissement d’Edmonton, a ouvert le dialogue autour de la problématique traitant de la place des aînés dans la culture rwandaise dont elle est elle-même originaire. Marie-Rose a conscientisé l’auditoire quant aux négligences dont sont souvent victimes les aînés du Rwanda à cause des croyances fantastiques qui leur attribuent des pouvoirs surnaturels.

S’en est suivie une présentation sur les pratiques traditionnelles autochtones, offerte par Lise Frigault, fière héritière d’un bagage acadien et micmac, qui pratique le droit depuis 1999. Représentante des survivants des pensionnats autochtones, Lise a ouvert la voie aux interrogations au sujet de la sagesse, des histoires et de la transmission du bagage culturel des aînés aux jeunes générations cries, dénées, ojibways et oji-cries.

Agathe Joly a quant à elle puisé dans ses souvenirs d’enfance pour faire la narration de la vie franco-albertaine qu’elle a connue. Onzième dans une famille comptant douze enfants, Agathe a partagé avec son auditoire des anecdotes sur les membres de sa famille établie à Saint-Paul. Elle a ensuite ouvert le débat sur le trésor de la langue française : en voie de disparition derrière une majorité anglophone écrasante? motif de rassemblement pour une communauté francophone solidaire?

Le banquet du congrès fut aussi l’occasion d’honorer le couple aîné de l’année, Germaine et Michel Lehodey, pour son implication citoyenne exceptionnelle et sa contribution à l’épanouissement des aînés dans sa communauté, par l’entremise, notamment, du Club d’Amitié de Saint-Thomas et de l’organisme Society of Seniors Caring About Seniors. La soirée s’est terminée sur des accords festifs. Les participants ont joint leur voix à celle de Larry Lynch et sa guitare, au rythme des airs francophones traditionnels.
Michel et Germaine Lehodey
Le 24e congrès annuel s’est conclu avec l’assemblée générale annuelle (AGA). Les innombrables succès rencontrés par la FAFA au cours de l’année 2013-2014 furent soulignés, que ce soit la rencontre des régions, la tournée provinciale des « Inséparables » et de la chorale « Mélodie d’Amour », la réalisation des capsules Valoriser les contributions des 50+ ou encore le projet « Stop aux Abus ». L’année 2014-2015 garantit d’être prometteuse en termes d’ouverture et de dynamique, toujours à l’avantage des aînés francophones de partout en province.
Une équipe plurielle, un avenir prometteur!

Le 3 juin dernier, lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) de la Fédération des aînés franco-albertains, le mandat de plusieurs membres du conseil d’administration est venu à son terme et a ouvert la voie à une nouvelle vague d’administrateurs. Après deux années en tant que conseillère et un an en tant que secrétaire, Linda Groth a été élue par acclamation au poste de présidente. Elle succède à Simone Demers, qui œuvrait depuis huit ans sur notre conseil d’administration, dont quatre années en tant que présidente. À titre de présidente sortante, Simone Demers demeurera sur notre conseil pour une année supplémentaire.

D’autres administrateurs ont été promus à de nouveaux postes. Parmi les vétérans à la FAFA, nous comptons également Huguette Schweiger, ayant quitté son poste de seconde vice-présidente pour celui de première vice-présidente, ainsi que François Clavel, qui passe de conseiller à second vice-président. Marie-Claire Champagne, représentante de la région du nord-est, a par ailleurs accepté de renouveler son mandat.

De gauche à droite: François Clavel, Simone Demers, Ronald Tremblay, Irène Henley, Gilles-Pierre Nadeau, Linda Groth, Marie-Claire Champagne et Huguette Schweiger. Manque sur la photo: Marie-Rose Bukuba

Nous souhaitons la bienvenue à quatre nouveaux administrateurs aux talents complémentaires au sein de notre équipe. Par leurs singularités et leur motivation commune, ils enrichiront certainement notre conseil. Irène Henley, qui a figuré dans l’un des courts-métrages Valoriser les contributions des 50+ pour son esprit novateur, a été élue au poste de secrétaire. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur la présence d’une mordue des initiatives au sein de la fédération.

Ronald Tremblay s’est également joint aux administrateurs en tant que trésorier. Nous pour
rons jouir des excellentes compétences de Ronald dans le milieu des communications afin de stimuler la représentation des aînés franco-albertains. Ronald possède aussi une expérience riche dans le domaine des arts et de la culture. Son esprit créateur apportera un souffle nouveau à la fédération.


Nous avons aussi la chance de compter sur la présence de Marie-Rose Bukuba au poste de conseillère. Marie-Rose s’implique depuis le début de sa carrière auprès des groupes dans le besoin. Son bagage culturel et ses expériences de travail dans les milieux sociaux africains et francophone canadien contribueront à l’intégration et à l’épanouissement des aînés au sein d’une communauté francophone solidaire.

Notre second conseiller, Gilles-Pierre Nadeau, complète merveilleusement bien le portrait pluriel de notre conseil d’administration. Gilles-Pierre apporte un optimisme authentique au travail de la fédération, toujours disponible et motivé à mettre la main à la pâte quelle que soit l’occasion. Gilles-Pierre a à cœur la visibilité de la fédération et la participation active au sein de la communauté.

Nos nouvelles recrues pourront certainement poursuivre l’excellent travail accompli dans le passé. Ils pourront en effet s’appuyer sur de solides piliers bâtis par les nombreux administrateurs depuis les origines de la fédération.

Des chroniques sur les aînés: le succès d'une aventure... 

En février dernier, Radio-Canada et la Fédération des aînés franco-albertains se sont engagés au cœur d’une collaboration afin de mieux satisfaire les besoins des auditeurs aînés. Au moyen de chroniques radiophoniques traitant de sujets d’actualité sur les changements liés au vieillissement, le partenariat permet à la FAFA de réaliser l’un de ses nombreux objectifs en incitant la représentation des aînés franco-albertains, en plus de démystifier les stéréotypes qui tentent à s’enraciner dans la mentalité moderne.
 
Le rôle de la FAFA consistait à se documenter sur divers thèmes liés directement aux préoccupations des aînés et à leur quotidien. Au total, huit chroniques ont été conçues, sur des sujets aussi variés que les défis du transport, la sexualité, la conservation de la mémoire, la réalité des personnes aidantes, les technologies, le retour sur le marché du travail et le bénévolat, les relations intergénérationnelles et le suicide. Si certaines touchaient davantage à conscientiser les auditeurs sur les réalités vécues au cours du vieillissement, d’autres livraient des conseils pratiques pour faire de ce phénomène un événement positif.

Jean-Claude Lajoie, de Saint-Albert, a été sollicité par Radio-Canada pour livrer l’information en ondes. Les chroniques ont été diffusées chaque semaine à l’émission le Café Show du matin. Certains témoignages ont permis de confirmer le succès de l’aventure. Plusieurs auditeurs nous ont en effet partagé leur sentiment d’identification aux situations vécues par les aînés, en partie grâce au fait qu’une voix familière livrait l’information. On nous a également suggéré de poursuivre le projet en traitant d’autres aspects importants dans la vie des aînés et de rediffuser les huit premières.


Pour répondre à la demande, voici le lien vers les archives du Café Show. Retrouvez les chroniques aux alentours de 8h20. Bonne écoute!

Les relations intergénérationnelles
Les nouvelles technologies
Démystifier la sexualité
La réalité des personnes aidantes
Améliorer sa mémoire
Les défis du transport
L'emploi volontaire et rémunéré

Le projet Valorisation des 50+: où en sommes-nous?

 
Le 29 avril dernier, nous avons dévoilé officiellement nos cinq courts-métrages inspirés par des aînés Actifs, Indépendants, Novateurs, Engagés et Solidaires. Aujourd’hui, nous réfléchissons aux moyens les plus efficaces qui permettront d’augmenter la visibilité de ces capsules faisant la promotion des accomplissements des 50 ans et plus.
Au cours du mois de juin dernier, la fédération a soumis une demande de financement au Programme Nouveaux Horizons pour les aînés, pour la mise en place d’un projet intitulé « Sensibilisation de la jeunesse au vieillissement ». Ce projet devrait contribuer efficacement à la diffusion des capsules. En effet, si le financement nous était accordé, des bénévoles aînés se déplaceraient dans les écoles et les centres communautaires afin de discuter avec les plus jeunes de leur vision du vieillissement. À cette occasion, ces derniers seraient amenés à se libérer d'un certain nombre de stéréotypes. Le visionnement des courts-métrages soutiendrait précisément le discours sur les diverses contributions des aînés francophones de la province.

La FAFA a également sollicité des diffuseurs nationaux afin de rejoindre un plus large public dans le cadre de la projection des capsules. Nous avons récemment initié un contact avec des chaînes de télévision et, malgré que le dialogue soit pour l’instant au niveau exploratoire, les premiers échanges semblent déjà aller dans le sens des résultats escomptés.

Nous en saurons davantage dans les semaines à venir et espérons pouvoir vous confirmer la réalisation de ces deux initiatives prochainement!

Passez du bon temps avec les aînés franco-manitobains!

 

L’idée d’un voyage organisé entre aînés francophones vous intéresse? La Fédération des aînés franco-manitobains vous invite à vous joindre à elle pour une croisière autour des îles hawaïennes avec un séjour à Honololu. Pour une durée de 10 jours, entre le 15 et le 25 janvier 2015, découvrez les splendeurs des paysages hawaïens et l’histoire et légendes des divers villages de la Polynésie. Parmi les îles à visiter, arrêtez-vous à Maui, Hilo, Kona et Kauai, avant de visiter le site historique de Pearl Harbor.

Pour de plus amples renseignements concernant cette croisière, communiquez avec la Fédération des aînés franco-albertains au 780-465-8965 ou à bureau@fafalta.ca.

Respectivement, de gauche à droite: Honolulu, Hilo, Kona, Maui et Kauai.
Le Mexique à la carte: Mérida, Yucatán en janvier 2015!

Aimez-vous voyager et être en compagnie d’autres francophones? Préférez-vous être en contrôle de votre  « menu du jour » plutôt que d’avoir des activités déjà planifiées?  Voudriez-vous  aussi être en charge de vos dates de départ.
 
Si vous avez répondu « oui » à ces questions, vous appréciez voyager « en bonne compagnie » et être autonome dans la planification de vos voyages.

Mais puisque c’est peut-être la première fois que vous allez visiter ce pays ou cette région, vous pourriez avoir envie de recevoir les conseils d’une facilitatrice en ce qui concerne
  • vos choix d’hébergements
  • les attraits touristiques et les services essentiels de la place visitée et de la région
  • la disponibilité d’une variété de restaurants
  • les moyens de transport et comment les utiliser
Encore cette année, le Comité Voyage de la FAFA vous invite à découvrir les délices culturels d’une région peu connue du Mexique : Mérida et le Yucatán. Linda Groth, membre du comité, et maintenant présidente de la FAFA, vous invite à la rejoindre!
Les Flamants rose à Celestún et Le palais municipal de Mérida
 
Si vous êtes intéressés par un tel voyage à Mérida, au Yucatán (Mexique) au début de l’année 2015, cliquez sur le lien qui vous mènera vers un article vous permettant de découvrir l’expérience qui vous attend.

Partir pour apprendre: Le Mexique à la carte!

En cliquant sur le lien qui suit, vous pourrez également visionner un court vidéo capté par Jeannine De Moissac, pendant une danse publique devant le palais municipal de Mérida.


Mérida en domingo

N’hésitez pas à nous contacter par courriel à bureau@fafalta.ca ou par téléphone au 780-465-8965 si vous avez des questions ou si vous êtes intéressés à passer à l’action!

Fonds de dotation

Le fonds de dotation de la FAFA a été lancé le 3 mars dernier. Depuis cette date, plusieurs contributions sont venues s’ajouter au montant initial. Le fonds compte maintenant plus de 15 000 $.

Pourquoi donner?
Quel que soit le montant de votre contribution, votre don fera une différence mesurable et durable dans le quotidien des ainés francophones de l’Alberta.
Dans un contexte où le paysage communautaire est amené à subir d’importants changements, la création de ressources financières autonomes est particulièrement bienvenue.

Ne souhaitons-nous pas nous assurer que notre Fédération existera encore dans 100 ans? Votre don présente, en plus, l’intérêt d’être admissible à un crédit d’impôt!

Comment donner?
Faites parvenir votre chèque, libellé à l’ordre de la Fondation franco-albertaine avec la mention « Fonds de la FAFA » inscrite dans la note, à l’adresse suivante :

La Fondation franco-albertaine
315, 8627 91e Rue
Edmonton AB T6C 3N1

Copyright © 2014 Fédération des ainés franco-albertains.
Tous droits réservés.

Vous recevez cette infolettre parce que vous êtes abonné à la liste d'envoi de la FAFA.

Se désabonner    Mettre à jour votre abonnement 

Email Marketing Powered by Mailchimp
FAFA
8627 rue Marie-Anne-Gaboury
Pavillon I, Bureau 136
Edmonton, AB T6C 3N1
T. : 780-465-8965
Téléc. : 780 468-6535

www.fafalta.ca
bureau@fafalta.ca