Copy
Facebook
Courriel
Site Web

Vente du Centre de Santé Saint-Thomas: que s'est-il passé?

La première semaine du mois d’octobre a été marquée par un tsunami médiatique : les télévisions, radios et journaux francophones se sont largement fait l’écho de la vente du Centre de Santé St-Thomas (CSST), le premier et unique centre de santé communautaire dédié aux francophones de l’Alberta. Mais que s’est-il passé exactement?
Crédit photo: Le Franco

Mardi 30 septembre 2014, M. Paul Denis, le président sortant du conseil d’administration du centre confirmait, sur les ondes de Radio-Canada, la vente de l’établissement au groupe catholique Covenant Care. Cette vente, inévitable selon les administrateurs, constitue l’apogée d’une série de défis auxquels a été confronté le centre indépendant, depuis son ouverture en 2007, au sein d’un environnement de soins de santé très complexe. Plusieurs de ces défis avaient été présentés par Mme Marie-Andrée Chassé, la directrice du centre, lors de la dernière assemblée générale annuelle:
  • Le programme de soins continus du CSST ne reflète pas le modèle défini par Alberta Health Services (AHS).
  • Depuis quatre ans, le centre ne rencontre pas les attentes d’AHS en ce qui concerne le nombre d’heures assurées par des préposés et des infirmières auxiliaires.
  • La qualité des soins, jugée aléatoire par AHS, nuit au développement de son continuum de services.
  • AHS a demandé le remboursement d’une partie du financement qu’elle avait accordé au CSST, soit environ 1 500 000 $.
  • La situation financière du CSST s’est fortement dégradée depuis 2011.
Ces défis ont conduit la direction du CSST, dans un premier temps, à faire appel  à des sous-traitants. En effet, depuis le 14 juillet dernier, les services associés à l’hébergement des résidents ont été confiés à Aramark Canada, tandis que les soins de santé ont été confiés à Saint Elizabeth Health Care. Ce transfert de responsabilités, vers de grands groupes, implantés nationalement et très expérimentés, doit permettre d’améliorer la qualité des services bilingues, tout en améliorant la rentabilité financière du centre. Cependant, ces mesures n’ont pas été jugées suffisantes puisqu’il a été décidé, dans un deuxième temps, et c’est là l’objet de notre article, de céder contre un prix symbolique l’établissement au groupe Covenant Care. Ce nouveau transfert de responsabilités doit permettre à la communauté francophone de se libérer de la gestion courante du site afin de concentrer ses efforts sur la francisation de l’établissement.

Ces nouveaux changements ont suscité beaucoup d’émotions au sein notre communauté, un grand nombre de personnes s’interrogeant sur la capacité et la volonté, à long terme, du nouveau propriétaire et des sous-traitants anglophones d’assurer l’accès à un continuum de services bilingues. Sans que l’on puisse, à ce jour, répondre à cette question, il faut se réjouir de l’intérêt toujours aussi vif que démontre notre communauté pour l’avenir de l’établissement et se rappeler que sans elle, sans la vision de ses leaders et près de 2 millions de dollars donnés par ses membres, il n’y aurait jamais eu de Centre St-Thomas!
 
La Fédération des ainés franco-albertains, comme elle le souligna lors de la dernière assemblée générale annuelle du CSST, aura à cœur de participer au succès de l’établissement, à sa francisation, ainsi qu’à l’épanouissement de ses résidents.

Lancement du fonds de la famille Yvonne et Florian Rijavec

C’est dans le cadre de la première édition albertaine du Francothon, le vendredi 17 octobre 2014 à Edmonton, qu’a été officiellement lancé le fonds de dotation de la famille Florian et Yvonne Rijavec pour les ainés francophones de l’Alberta. Ce fonds, d’un montant initial de 56 667 $, doit permettre, dans un contexte économique incertain pour les organismes à but non lucratif, d’assurer le maintien d’activités culturelles, sociales et récréatives essentielles pour les ainés francophones de l’Alberta.

Crédit photo: Le Franco

Tandis qu’une équipe dynamique de téléopérateurs bénévoles enregistrait les promesses de dons, Rudy Desjardins, l’animateur du Francothon, demandait à Yvonne Rijavec de préciser les raisons qui l’ont poussée à créer un fonds de dotation pour les ainés francophones de l’Alberta. « Mon époux Florian Rijavec était un entrepreneur prospère, consciencieux et d’une grande éthique professionnelle. A son décès, j’ai dû régler ses affaires. J’ai tout de suite pensé à faire un don à la francophonie, spécialement aux ainés, car il aimait beaucoup les rencontres comme le Plaisir d’apprendre, qu’il trouvait, moi aussi d’ailleurs, excellentes ».

Solange Bachand, Simone Demers, Yvonne Rijavec, Germaine Lehodey et Florian Rijavec avaient l'habitude de se rassembler lors des événements organisés par la FAFA.

Au total, c’est un don de 85 000 $ que la famille Rijavec a fait à la francophonie albertaine! Cette somme a été divisée en trois parties afin de soutenir des causes qui tiennent à cœur à Yvonne, ainsi qu’à ses deux filles, Mireille et Patricia. Ainsi, la part de Mireille, que plusieurs d’entre vous connaissent comme une chanteuse hors pair et comme l’un de nos coups de cœur du Plaisir d’apprendre, a servi à créer un fonds de soutien aux artistes francophones de l’Alberta, tandis que Patricia, que l’on connaît notamment pour sa contribution au développement du secteur de l'éducation, a décidé de joindre sa part à celle d’Yvonne afin d’avoir plus d’impact encore sur l’épanouissement des ainés! Et la générosité de la famille Rijavec ne s’est pas terminée là puisque Patricia a immédiatement annoncé qu’elle augmenterait, à partir de ses deniers propres, le montant du fonds des ainés jusqu’à hauteur de 60 000$!

Les revenus qui seront générés par ce nouveau fonds, venant compléter celui déjà créé par la FAFA au début de l’année 2013, vont contribuer très concrètement à l’épanouissement culturel et à l’inclusion sociale des 50+. Par exemple, Yvonne proposait que, dès 2015, ces revenus  facilitent la venue de professeurs et de conférenciers dans le cadre du Plaisir d’apprendre ou encore qu’ils permettent à un artiste exceptionnel de se produire lors des Jeux FRANCO+!

Vous souhaitez, vous aussi, appuyer les ainés francophones de l’Alberta?
Comment donner ?
  1. Faites un chèque à l’ordre de la Fondation franco-albertaine.
  2. Dans la note du chèque, précisez le nom du fonds auquel vous souhaitez donner : « Fonds de la FAFA » ou « Fonds de la famille Rijavec pour les ainés ».
  3. Envoyez votre chèque à l’adresse suivante :

La Fondation franco-albertaine
315, 8627 91e rue
Edmonton AB T6C 3N1

La FAFA vous remercie pour votre appui!

Crédit photo: Le Franco
Prix Impact provincial : l’excellence de la FAFA soulignée
 
C’est dans le cadre du Congrès annuel de la francophonie albertaine que la Fédération des ainés franco-albertains (FAFA) s’est vue décerner le prestigieux Prix Impact provincial. Cette distinction, remise chaque année par l’ACFA, récompense l’organisme dont les actions ont le plus contribué à l’essor de la francophonie albertaine.

David J. Sawyer, Simone Demers (présidente sortante), Linda Groth (présidente) et Céline Bossé
Crédit photo: ACFA


Tel que l’a souligné Linda Groth, la présidente de la FAFA, ce prix couronne tout d’abord une année 2013-2014 exceptionnelle pour notre fédération:

  • La présentation de la pièce de théâtre « Les Inséparables » dans une douzaine de villes et villages a permis de sensibiliser au-delà de 1500 personnes aux enjeux liés au vieillissement.
  • La réalisation de cinq courts métrages, qui seront très prochainement diffusés sur une grande chaîne de télévision nationale, a permis de lutter contre les stéréotypes liés à l'âgisme et, par le fait même, de souligner le rôle essentiel que jouent les ainés dans l’épanouissement de nos communautés francophones de l’Alberta.
  • La réalisation et la diffusion de chroniques radiophoniques, en partenariat avec ICI Radio-Canada, CKRP-FM (Falher) et CHPL-FM (Plamondon), ont permis d’aborder des sujets essentiels pour les ainés mais parfois encore tabous : la perte du permis de conduire, le suicide, la sexualité des ainés…
  • La mise en place d’une dizaine d’ateliers de vulgarisation juridique, en partenariat avec l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA), a permis d’informer, partout à travers la province, les ainés de leurs droits.
  • La multiplication des partenariats stratégiques, aussi bien en Alberta qu’à l’extérieur de la province, a contribué à accélérer le développement du réseau ainé franco-albertain, à accroître sa visibilité, en plus d’optimiser l’usage de ses ressources.
Crédit photo: Joel Mackenzie

Ce prix souligne, par ailleurs, l’excellence de nos savoir-faire et la pertinence de notre mandat. En effet, tandis que, au sein de la population francophone de l’Alberta, les personnes âgées de 65 ans et plus sont déjà deux fois plus nombreuses que celles âgées de 15 ans et moins et que cette tendance va encore s’accélérer à l’avenir, notamment en raison de la baisse régulière du taux de fécondité, de l’allongement de l’espérance de vie et des difficultés à transmettre le français au sein des familles exogames, il est essentiel de comprendre et d’adresser les besoins des ainés de demain. Or, qui mieux que la FAFA, qui depuis 1991, rassemble, informe et outille, les 28 000 ainés franco-albertains, pourrait remplir ce rôle? Dans des domaines aussi variés que ceux de l’inclusion sociale et de l’épanouissement culturel, des droits civils, de la santé, ainsi que de l’emploi et du bénévolat, nous sommes fiers de vous aider à mettre en place, aujourd’hui, les solutions dont vous aurez besoin demain!

C’est grâce à l’engagement, la créativité et le savoir-faire de nos ressources bénévoles ainées que la FAFA saura se réinventer et répondre, de façon exemplaire, aux besoins de notre population franco-albertaine vieillissante!

La FAFA vous remercie de croire en elle!

5e édition des Jeux FRANCO+: un record de participation!
 
C’est le 27 septembre 2014 que s’est déroulée, à Edmonton, la 5e édition des Jeux FRANCO+. Organisée par la FAFA, en collaboration avec la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA), cette journée de découvertes sportives, récréatives et culturelles a attiré plus de 100 personnes originaires d’Edmonton, Saint-Albert, Beaumont, Leduc, Camrose, Calgary, Bonnyville et même Saint-Isidore!
Crédit photo: Colin Royer

Les nouvelles activités proposées cette année ont contribué au succès de l’évènement : les participants ont pu profiter des conseils pratiques d’une diététiste, redécouvrir des recettes familiales traditionnelles faciles à cuisiner en petites quantités et faire la liste des éléments à conserver en tout temps dans leur garde-manger. Également, l’initiation au pickleball a été des plus populaires. Pour une première aux Jeux FRANCO+, ce mélange de tennis sur table et de badminton a réuni une trentaine de personnes. L’an prochain, les intéressés devraient pouvoir s’inscrire dans le volet compétitif de l’épreuve. D’autres activités, déjà présentes à l’occasion des éditions précédentes, n’ont pas perdu en popularité : la peinture devrait pouvoir accueillir deux fois plus de participants l’an prochain pour accommoder les artistes parmi nos participants ; malgré la fraicheur de l’automne, les chercheurs de trésor ont fait fonctionner leurs neurones à toute allure avec l’épreuve de géo-cachette, et les randonneurs ont relevé le défi du 3 et du 6 km. Les participants aux activités de carpet bowling, de cartes, d’auto-défense, de chant, de zumba, de théâtre et de badminton ont aussi trouvé chaussure à leur pied!

Crédit photo: Colin Royer

La remise des médailles en fin de journée a permis de récompenser les gens pour leur participation en vue de faire de cette journée un immense succès. Malgré une certaine baisse d’énergie en fin de soirée, due à la détermination que tout un chacun a déployée dès le début de la journée, les premières notes de musique de Daniel Gervais et de Clinton Pelletier les ont rapidement revigorés! L’ambiance festive en a entrainés plus d’un dans les danses et les chants folkloriques.

Au-delà du nombre élevé de nouveaux participants – plus d’une trentaine – le succès de cette nouvelle édition se mesura par les sourires illuminant les visages des athlètes et artistes ainés, par la déception éprouvée par quelques-uns à l’idée de voir leur premier choix d’activité afficher « complet », ainsi que par les nombreux mots de remerciements venant des participants, parmi lesquels plusieurs témoignèrent d’une envie sincère de voir cette journée annuelle se transformer en une fin de semaine complète!

Retrouvez plus de photos de cette édition sur la page Facebook de la FAFA, ainsi que sur son site internet.

Crédit photo: Colin Royer

Le succès de cette 5e édition des Jeux FRANCO+ fut permis grâce au soutien de plusieurs partenaires que la Fédération des ainés franco-albertains souhaite reconnaître : le Ministère du Patrimoine canadien, l’Alberta Gaming and Liquor Commission et la Ville d’Edmonton pour leur appui financier; CKRP-FM, Radio-Canada, Le Franco, L’Association La Girandole et la Paroisse Saint-Thomas-d’Aquin pour leur partenariat; tous nos animateurs, membres du comité des Jeux, contractuels et bénévoles.

Nous vous attendrons encore plus nombreux et tout aussi excités l’an prochain!
La FAFA bientôt chez vous!
 
La FAFA revient en force cet automne avec les différentes activités qu’elle propose partout à travers la province. Qu’il s’agisse d’ateliers sur la promotion de la santé, sur la mise à nue des stéréotypes entourant le vieillissement, ou encore d’ateliers d’information juridique sur des thèmes aussi variés que les testaments et successions, les procurations et directives personnelles ou les droits des grands parents, la FAFA peut venir chez vous et vous l’offrir gratuitement. Notre partenariat avec l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta nous permet de prendre en charge tous les éventuels frais rattachés à la mise en place de l’atelier et de partager des ressources utiles pour les présentateurs et les participants. Le service est absolument gratuit!
Un atelier sur la perte du permis de conduire serait plus pertinent pour les membres de votre communauté? C’est aussi possible! Tout comme un atelier d’écriture sur les testaments spirituels. Éloi DeGrâce, un bénévole actif au sein de la FAFA, propose aux ainés de partager par écrit leurs valeurs fondamentales, c’est-à-dire les valeurs personnelles et spirituelles qu’ils considèrent importantes dans leur vie et qu’ils souhaitent transmettre à leur descendance. Également, André Roy, comédien que vous avez sans doute aperçu dans la pièce de théâtre « Les Inséparables », de France Levasseur-Ouimet, propose actuellement une pièce intitulée « La sainte flanelle ». André est toujours intéressé à jouer devant un public passionné et serait certainement partant pour présenter la pièce à votre communauté. Veuillez toutefois noter que pour cette activité, la FAFA ne joue que le rôle de facilitateur.

Vous avez envie que la FAFA se rende chez vous pour mettre en place l’une de ces activités? Communiquez avec nous ou avec votre club dès maintenant pour choisir le moment qui vous conviendrait le mieux. Premiers décidés, premiers desservis!
Entrez en ondes! Vos chroniques radio sur CKRP-FM et CHPL-FM
 
Depuis le début du mois de septembre, la Fédération des ainés franco-albertains propose, sur les ondes radiophoniques de CKRP-FM Rivière-la-Paix et de CHPL-FM Plamondon, une chronique hebdomadaire spécialement dédiée aux 50+. Sur des sujets aussi variés que les lois affectant le bien-être des ainés, les clichés véhiculés sur le vieillissement, les différents événements et activités prenant place dans la région ou encore les opportunités de voyage et de rencontre, ces chroniques servent à sensibiliser les auditeurs aux sujets d’intérêts pour les ainés. Les archives de ces chroniques sont disponibles dans la section « Publications de la FAFA » sur notre site internet.
Vous avez envie de partager une expérience de voyage, un témoignage, une nouvelle? Communiquez avec nous sans tarder. Qui sait, peut-être votre voix sera-t-elle la prochaine à se faire entendre à la radio communautaire de Rivière-la-Paix et Plamondon.

Pour plus de renseignements, contacter Jessica Thivierge, coordonnatrice de projet et comité communication, au 780-465-8965 ou à bureau@fafalta.ca.
Venez découvrir l'artiste en vous !
 
L’automne tire à sa fin, et voici une excellente occasion de se réchauffer le cœur entre amis à l’occasion des ateliers de peinture offerts par Agathe et Cécile St-Pierre. Les rencontres viennent tout juste de débuter, et nos organisatrices vous invitent à vous joindre à elles les lundis après-midi, de 13h à 15h, au Centre de Santé Saint-Thomas. Cette session hebdomadaire de peinture se déroule dans une ambiance amicale et détendue.
Crédit photo: Colin Royer

Chaque participant apporte avec lui son dernier projet de peinture, ou des projets qu’il veut présenter au groupe. Certes, les rencontres ne prennent pas la forme d’une leçon de peinture, mais les participants partagent entre eux de nombreux conseils pour faire de ces rassemblements une bonne expérience pour tous.
 
Cécile et Agathe vous invitent à les contacter sans plus tarder au 780 435-7785 ou à cecile_stpierre@yahoo.ca pour plus de renseignements!
Copyright © 2014 Fédération des ainés franco-albertains.
Tous droits réservés.

Vous recevez cette infolettre parce que vous êtes abonné à la liste d'envoi de la FAFA.

Se désabonner    Mettre à jour votre abonnement 

Email Marketing Powered by Mailchimp
FAFA
8627 rue Marie-Anne-Gaboury
Pavillon I, Bureau 136
Edmonton, AB T6C 3N1
T. : 780-465-8965
Téléc. : 780 468-6535

www.fafalta.ca
bureau@fafalta.ca